ChatBox
RSS
RSS



 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Changer d'air, c'est magique (Ginny au terrier)
 :: L'Angleterre :: Quartiers Résidentiels :: Loutry Sainte Chaspoule
Hermione Granger
Voir le profil de l'utilisateur
Ordre du Phénix

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

Changer d'air, c'est magique (Ginny au terrier)  Empty
MessageSujet: Changer d'air, c'est magique (Ginny au terrier) Changer d'air, c'est magique (Ginny au terrier)  Icon_minitimeDim 26 Jan - 12:33


Changer d'air, c'est magique
Un des plus grands bonheurs de cette vie, c'est l'amitié ; et l'un des bonheurs de l'amitié, c'est d'avoir à qui confier un secret.”
Hermione était fatiguée, elle n'en pouvait plus de rester toute la journée dans cette maison qui avait des airs sinistres quand le moral n'était pas là pour l'aider à positiver. Elle n'en pouvait plus, et ne pouvait quasiment plus sortir, même déguisée tout semblait si dangereux, et elle n'en pouvait plus, le moral commençait à flancher, et c'était pour cette raison que Ginny l'avait invité au Terrier, c'était un endroit sûr mais surtout qui changeait un peu. Cette maison familiale était aussi agréable et conviviale que la maison de Sirius était sinistre et déprimante. Bon d'accord ils avaient arrangés les choses, refait des aménagements, mais ça ne faisait pas tout, mais sa maison à elle avec ses parents, lui manquait tellement. Elle savait qu'elle avait fait le bon choix, ils étaient protégés par cette décision, mais ce n'était pas simple a accepter.

A son arrivée au Terrier elle fut accueillit par les jumeaux qui partaient travailler. Elle retrouva presque aussitôt le sourire, dans cette maison elle se sentait chez elle, c'était le talent des Weasley, donner l'impression que l'on faisait partit de leur famille. Une douce odeur de gâteau régnait dans l'air, donnant cette impression que Molly passait sa vie à faire des gâteaux, ce qui n'était pas totalement faux.

Il ne fallut pas longtemps pour qu'une longue chevelure rousse déboule dans les escaliers, Hermione savait que Ginny l'attendait c'était elle qui l'avait invité, elle avait ce talent pour savoir que la demoiselle avait besoin de se changer les idées, c'était l'avantage de partager beaucoup de temps avec sa meilleure amie, elle savait toujours mieux que vous se dont vous aviez besoin. Hermione n'hésita pas un seule instant et serra la jeune femme dans ses bras.

"Merci de m'avoir invité, je sans que ça va me faire du bien de penser à autre chose."

Les deux jeunes femmes se laissèrent tomber dans le canapé, et l'ancienne rouge et or poussa un grand soupire.

"Pendant quelques heures je pourrais avoir l'impression d'être une personne normale, ça va me faire du bien. Toi au moins tu comprends ça, alors que Harry ne vit que pour cette guerre, mais je comprends pourquoi, il a eut une vie normale pendant des années avec Jensen, il ne peut pas comprendre à quel point ça commence à peser sur nos épaules. J'ai l'impression d'avoir vécu cette guerre depuis si longtemps que je ne connais rien d'autres."
code by bat'phanie



   
BE WITH ME ★  On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière   (c) P!A
Ginny Weasley
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance

Changer d'air, c'est magique (Ginny au terrier)  Empty
MessageSujet: Re: Changer d'air, c'est magique (Ginny au terrier) Changer d'air, c'est magique (Ginny au terrier)  Icon_minitimeDim 2 Fév - 16:40

Changer d'air, c'est magiqueHermione & Ginny
A l’image des sombres années qui venaient de s’écouler, ces derniers mois ont été particulièrement éprouvant pour les résistants unis contre Lord Voldemort. Dans l’insécurité, Ginny Weasley n’avait posé qu’un pied : bien qu’appartenant à une famille reconnue comme fermement opposée à la menace de Vous-Savez-Qui, Ginny n’avait jamais déclaré publiquement soutenir les opposants. Les partisans du Seigneur des Ténèbres sont sans nul doutes formels quant à sa prise de position, mais discrétion et inaction lui laissent le loisir de vivre en paix. Pour le moment. Car l’ennemi n’est pas dupe, et la stratégie de garder quelques résistants comme « équipe de réserve » ne sera logiquement pas éternelle.

La veille de Noël, la jeune femme était revenue d’un voyage promotionnel avec ses partenaires de Quidditch, s’octroyant quelques semaines de vacances avant le démarrage de la nouvelle saison. Libérée de ses obligations professionnelles, Ginny décida d’occuper son temps libre pour prendre soin de ses proches : elle profita de l’absence de sa mère pour inviter Hermione à se prélasser dans le cocon douillet qu’est le Terrier.

Maman Weasley était partie tôt ce matin, s’étant levée encore plus tôt pour préparer un gâteau « mais c’était juste pour le plaisir, pas du tout parce qu’Hermione rendrait visite à Ginny », bien entendu. Une délicieuse odeur, mélange de cannelle et de chocolat, envahissait la maison. Ginny terminait sa toilette lorsqu’elle entendit les jumeaux converser avec une voix féminine avant de claquer la porte.

Sans plus attendre, Ginny déboule dans le salon pour saluer son amie à grand coup d’étreinte. Difficile de masquer sa réaction face au visage de sa meilleure amie marqué par la fatigue et les soucis.

Ne me remercie pas, je suis ravie qu’on puisse passer du temps ensemble, comme au bon vieux temps.

Les deux filles s’étaient toujours parfaitement entendues. Mais le départ de Harry et la guerre sombre avaient d’autant plus resserré les liens qui les unissaient. En parlant de Harry… Ginny se laisse tomber à ses côtés sur le canapé, Hermione déversant un nœud de maux qui certainement devenait de plus en plus difficile à porter.

J’ai toujours compris et accepté le choix de Harry, même si sa fuite a alourdi notre lot de difficultés, répond-t-elle calmement. Je crois qu’il faut que tu te ménage Hermione, beaucoup compte sur toi, mais si Harry n’a pas a subir le poids de la folie d’un mage noir, toi non plus. Le monde des sorciers subi son inaction. Nous ne sommes pas responsables des agissements de Voldemort, mais nous sommes trop peu à nous élever contre lui. S’il est compréhensible que les gens aient peur, il est compréhensible qu’on n’est pas à compenser leur passiveté…

Le sifflement de la bouilloire l’enjoint à courir jusqu’à la cuisine pour préparer le thé.

Pourquoi ne pas t’accorder un peu de bon temps, ne serait-ce que quelques jours ?

Lui demande-t-elle en déposant tasses et sucrier sur un plateau.
:copyright:️ DABEILLE
Hermione Granger
Voir le profil de l'utilisateur
Ordre du Phénix

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

Changer d'air, c'est magique (Ginny au terrier)  Empty
MessageSujet: Re: Changer d'air, c'est magique (Ginny au terrier) Changer d'air, c'est magique (Ginny au terrier)  Icon_minitimeJeu 6 Fév - 14:14


Changer d'air, c'est magique
Un des plus grands bonheurs de cette vie, c'est l'amitié ; et l'un des bonheurs de l'amitié, c'est d'avoir à qui confier un secret.”
Hermione observait les gestes de son amie, se rendant compte à quel point le temps passait même si elle avait l'impression que tout était pourtant si identique. La situation avait du mal à bouger, même si le retour d'Harry avait rendonné du courage, et que pas mal avaient rejoint la résistance, ils restaient tout de même faible et fragile, du moins dans les actions entrepris, même si dans l'esprit ils étaient forts, plus que jamais, et plus que jamais déterminé. Le soucis dans cette situation c'était qu'elle n'était jamais sortie de cet univers, elle avait passé sa vie, à Poudlard mais aussi après, à se battre contre Voldemort, elle n'avait que ça, elle ne savait pas à quoi se raccrocher d'autres. Le temps de l'innocence lui paraissait loin, et même si la douce odeur de la maison des Weasley lui rappelait de doux souvenirs, elle ne s'imaginait pas prendre des vacances, s'amuser, profiter pendant que des gens souffraient.

"Je ne m'en sens tellement pas capable, comment je pourrais prendre du bon temps pendant tant que de personnes souffrent. Et puis que veux tu que j'aille faire? Je ne peux pas aller dans ma famille, je n'ai pas de métier, je ne me vois pas partir pas partir en vacances..."

Hermione attrapait une tasse de thé et profita de la douceur du breuvage après y avoir ajouté deux sucres.

"Peut être que d'un côté j'envie Harry d'avoir pu finir son adolescence dans une insouciance qui m'a été interdite, mais non je n'arrive pas à comprendre, j'ai sacrifié tellement de chose pour rétablir la paix, au nom de tout ceux que j'aime, tout ceux qui souffre, je ne comprends pas comment on peut rester insensible à ça."

La demoiselle attrapa également un biscuit.

"Et puis je ne peux pas aller où que se soit, tout le monde ou presque connait mon visage, je ne ferais que mettre en danger tous ceux que je croiserais, je me sens déjà assez coupable de prendre le risque de venir ici."

Hermione vivait dans une culpabilité presque constante, ça en devenait presque fatiguant pour elle mais elle n'arrivait pas à s'en défaire.

"Je ne peux pas laisser Harry, il est revenu, je ne vais pas l'abandonner même si ce n'est que pour quelques jours."




code by bat'phanie




   
BE WITH ME ★  On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière   (c) P!A

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum