ChatBox
RSS
RSS



 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
In Fauteuillo Veritas [PV Henry]
 :: L'Angleterre :: Londres
Marcus Johnes
Voir le profil de l'utilisateur
Mangemort

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang Pur
Inventaire:

In Fauteuillo Veritas [PV Henry] Empty
MessageSujet: In Fauteuillo Veritas [PV Henry] In Fauteuillo Veritas [PV Henry] Icon_minitimeLun 20 Jan - 21:59

Marcus
Johnes

Henry
Johnes

In Fauteuillo Veritas
Lord Voldemort avait disparu depuis un moment, et Marcus demeurait interdit, assis dans son fauteuil. Assis était un terme erroné, en vérité.

Il n’était pas assis dans le fauteuil, il s’était fondu dedans. Il était devenu le fauteuil. De prime abord cela n’avait pas de lourd désavantage, au contraire, ça impliquait qu’il n’était plus Marcus Sophocles Maximilian Johnes, il n’était plus Váli le Mangemort, il n’était plus un être pensant justement tourmenté par ses pensées.

Non.

Il était un fauteuil. Finis les cogito ergo sum et autres maximes latines, terminées les réflexions latentes sur les conditions du sorcier moderne, à la corbeille les constructions logiques et machinations à long terme.

Il n’était plus que bois sculpté, rembourrage molletonné et coton tissé. Était-ce du coton, d’ailleurs ? Marcus l’ignorait. Il s’en fichait, en réalité, il était stratège, pas décorateur d’intérieur.

Non, non, il n’était pas stratège, il était fauteuil. Quatre pieds, deux accoudoirs, un dossier. Confortable ou non, il n’en avait cure, il était fauteuil.

Il fauteuillait.

Sans bouger la tête, puisqu’il n’en avait pas, il orienta les yeux vers Henry qui, en toute vraisemblance, se donnait vraiment du mal à lui aussi atteindre la fauteuillitude.

Le gosse n’avait pas mérité cela.

Il n’avait rien mérité de ce qui lui était arrivé depuis que Marcus avait fait sa rencontre. Les honneurs, les alias, les rencontres dans le manoir, les promotions, les missions… Henry était un brave garçon, intelligent et vaillant. Il méritait de mener une vie paisible, loin des attentats terroristes, des intrigues sectaires, et des dictateurs qui avaient plus de poils sur le caillou que de bonnes idées dans le ciboulot.

HA.



Bon.

Trop tard pour se reconvertir en mobilier, manifestement.

Sans un mot, Marcus se leva, se dirigea vers son fils, lui posa la main sur l’épaule et transplana avec lui.

Ils apparurent dans leur appartement de Londres dans un craquement sonore, et Marcus lâcha son fils pour se diriger d’emblée vers la cuisine.

Là, d’un geste de baguette trop nonchalant, il sortit des placards un verre à shot et le remplit de rhum depuis une bouteille vénézuélienne de quinze ans d’âge. Il saisit le verre de sa main libre, le contempla quelques secondes, et en avala le contenu d’une traite. L’alcool lui brûla la gorge tandis qu’il descendait jusque dans son estomac. Des larmes se formèrent au coin de ses orbites, il les essuya du bout du pouce, et resservit du rhum dans le verre.

— Henry, viens ici, mon garçon…

Agitant sa baguette, Marcus fit sortir un deuxième verre à shot et le remplit à ras bord de rhum.

— Je crois qu’il est de bon ton de fêter notre… promotion, si l’on peut ainsi dire. Assieds-toi. Nous devons parler.

Peut-être était-il temps de mettre en pratique une célèbre maxime des moldus : filer à l’anglaise. Se procurer de faux passeports, prendre le premier, comment appelaient-ils cela, un avion ? à destination d’un pays inconnu et hors de portée de Voldemort.

De préférence un pays avec beaucoup de rhum.

Comme le Vénézuela, tiens.

Le Vénézuela, excellente destination. Vide de magie noire, pleine de rhum ambré.

Marcus vida son verre et se resservit.

Comment disait-on “fauteuil” en espagnol ?


In Fauteuillo Veritas [PV Henry] Signature-marcus
Henry Johnes
Voir le profil de l'utilisateur
Henry Johnes
Mangemort

Mon Personnage
Puissance Puissance: 1 XP (Sorcier/Elève)
, ,: Sang Pur
Inventaire:

In Fauteuillo Veritas [PV Henry] Empty
MessageSujet: Re: In Fauteuillo Veritas [PV Henry] In Fauteuillo Veritas [PV Henry] Icon_minitimeDim 26 Jan - 20:19


In Fauteuillo Veritas Marcus Johnes
& Henry Johnes
Une tension lourde s’installe dans la salle, surtout le concernant ainsi que son père qui vient tout juste de devenir le bras droit du Seigneur des Ténèbres. De quoi s'en réjouir me diriez-vous. Mais pour la famille Johnes autant pour le père que pour le fils, ça signifie qu'ils ne pourront plus agir dans l'ombre comme ils l'ont toujours fait en bon stratège qu'ils ont toujours été. Henry n'est pas le plus grand stratège des deux, mais être autant mis en avant parce qu'il est le fils du nouveau bras droit de Voldemort ne l'arrange pas du tout, mais alors vraiment pas du tout. Lui qui espérait être discret, voir oublié pour pouvoir protéger Gwen. Cet objectif va maintenant être bien plus compliqué voir même impossible. Henry était complètement ailleurs en pleine réflexion de ce qu'il devra faire pour protéger celle qu'il aime. Seul le contact de son père le sort de sa réflexion tournant sa tête vers lui pour transplaner à la seconde même où il le regardait.

Les voilà maintenant tout deux chez eux, dans ce grand appartement de Londres qui donnait en vue le ciel et une partie de la ville. Mais l'esprit du Serpentard se focalise plus sur son père que sur la vue qu'il aime pourtant tant observer. Les premiers gestes de celui-ci le troublent, se servant d'une bouteille d'alcool faite pour les occasions plutôt que du thé comme il pouvait en avoir l'habitude. Lèvre pincée et sourcils froncés Henry craint maintenant le pire quand il voit que la nouvelle plonge Marcus dans le l'alcool qu'il boit cul-sec, comme si ce geste pouvait lui faire oublier ce qu'il venait de se passer. Que pouvait bien t-il faire pour soulager ce mal ? Appart passé pour mort, disparaître et changer de pays idéalement avec Gwenaëlle. Parce que oui, l'élève de 7e année possède encore la naïveté que son père le soutienne dans son envie de départ de chez les mangemorts ainsi que de sa relation avec une née-moldu. La seule raison qui le pousse à ne pas lui révéler l'identité de la petite blonde était la possibilité que l'un des mangemort le lise dans son esprit. Pour Henry, le simple fait qu'il sache qui est et ce qu'est Gwen est un risque énorme.

Ses sourcils se froncent plus encore quand Marcus lui demande d'approcher remplissant à ras bord un second verre du rhum. L'odeur en dégoûte déjà Henry qui fixe son père re-boire cul-sec son second verre après avoir faussement déclaré la célébration de leurs promotions commune. Enfin si ont peu considérer qu'Henry a une promotion, le maître avait seulement parler de réfléchir à une récompense... Il se contente alors de s’asseoir comme demandé silencieux prenant soin de ne pas toucher au verre trop rempli que son père lui à tendue. 

« Je doute que... Boire pour oublier soit une bonne idée. »

Ses dires étaient hésitants, et peu sur de lui. Ce n'est pas vraiment à lui de faire la morale sur certaines choses. Mais voir son père agir de la sorte le perturbe. Pour garder son sang-froid, il ne dit rien de plus et serre les poings attendant que la discutions commence. Parce que c'est bien ce qu'il a dit qu'ils feraient... Non ? Une petite idée que ses envies de quitter les mangemorts et qu'il fréquente secrètement une née moldu risque, peuvent faire partie de cette dite discussion... Reste à voir si ce sera dans le bon ou mauvais côté. 

:copyright:️️ DABEILLE


Plus rien n'est aussi simple...

Pardonne mes erreurs et battons nous pour notre survie, ensemble. Car t'abandonner est pour moi une chose pas envisageable.

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum