Never Utopia
ChatBox
RSS
RSS


La guerre est déclarée, le mal s'étend sur l'Europe, Harry Potter est porté disparu, la résistance réussira-t-elle à rétablir le bien?

 

[Après Event] Choe et Ciri
 :: L'Angleterre :: Ministère de la Magie

Cirilla De Scorailles
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
Cirilla De Scorailles

[Après Event] Choe et Ciri Empty
Ven 1 Nov - 18:36
Rêve sans peur. Aime sans limite.Choe et Ciri

J'étais une passionnée de mon métier, je me réveillais chaque matin avec la hâte de venir au Ministère de la magie élucider tel crime ou tel drame. J'étais devenue une enquêtrice reconnu dans mon camp et j'aimais être utile. Je ne m'étais pas rendu à cette soirée d'Halloween, pourquoi ? La réponse était simple. Si j'adorais ma vie actuelle je voyais des horreurs tous les jours que Merlin faisait. Pour moi, ce soir-là était une soirée d'enfance, alors que je recherchais une vie simple, j'avais opté pour l'abandon de mon domaine et acheté un appartement assez coquet mais plutôt neutre, j'y vivais comme une moldue. J'avais adoré l'idée de découvrir leurs vies et leurs magies qui leurs aient propres. Aussi, avais-je donc opté ce soir là pour une soirée télévision, dessin animé d'un certain Disney au programme dans un bon gros plaid chaud. Alors que plusieurs cherchaient à s'effrayer, moi j'avais choisie de me lover dans des souvenirs enfantins que je me construisais. J'adorais m'inspirer des univers féeriques. C'était assez paradoxale lorsque l'ont comprenait comment j'avais vécu, j'étais hors de mon travail une grande enfant, parfois même je rêvais de cette vie de princesse qui m'avait tendu les bras mais que j'avais, jadis égaré.

Endormie comme un rouleau de printemps sur mon canapé, j'avais heureusement mis le réveil à 4 heures du matin, je prenais la route pour le travail il fallait donc que je me dépêche. Après avoir enfilé un tailleur professionnel je transplane de mon appartement à devant l'entrée du Ministère. J'allume ma baguette d'un Lumos et alors que j'allais pénétrer à l'intérieur, on m'y interdis l'accès. Je questionne le vigile qui m’informe qu'aujourd'hui le ministère est fermé... C'est sans comprendre que je cherche d'autres issues, toutes interdites. Je réalise qu'il s'est forcément passé un événement important, aussi décidais-je de fouiner les ruelles aux alentours du Ministère cherchant à la recherche d'informations ou d'indices. C'est en arpentant les ruelles sous mon rôle d'enquêtrice que j’aperçois un jeune homme semblant perturbé.

-Hey... Tout va bien ?

Sachant qu'il porte un masque j'en déduits qu'il était à la soirée d'Halloween mais je ne comprends pas pourquoi il a été jeté à l'extérieur comme un malpropre et ça m'inquiète pour sa santé.

-Hé, chut, tout doux, on se calme, je m'appelle Cirilla, c'est quoi ton prénom ? Je vais t'aider ok ? Tu me laisses t'aider ?

Il était vraiment mal au point, j'avais de la peine pour lui, combien d'autres victimes avaient fait le ministère et surtout dans quel but ? Je ne réalise pas encore qu'il s'agit de l'ennemi public numéro 1...

:copyright:️ DABEILLE
Voir le profil de l'utilisateur


Savoir être et pouvoir avoir.
Choe Ki-Tae
Ennemi Public
Ennemi Public
Choe Ki-Tae

Mon Personnage
Puissance Puissance: 2 XP (Gifted)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

[Après Event] Choe et Ciri Empty
Sam 2 Nov - 12:26
Ki-Tae était complètement désorienté lorsqu'il avait quitté le Ministère après le bal. Victime de violentes acouphènes et de troubles de la vision, il avait loupé une marche dans les escaliers qui menaient à la sortie. La blessure dans son dos avait recommencé à saigner. Mû par le besoin impérieux de se mettre à l'abri mais incapable de transplaner, il s'était engagé dans une ruelle obscure pour tenter de s'y cacher le temps de reprendre ses esprits.

Arrivé au fond de l'impasse, il s'était dissimulé du mieux qu'il l'avait pu derrière une benne à ordures et il avait collé sa tête contre le mur de briques. Ses souvenirs des dernières heures étaient complètement confus mais une profonde angoisse l'habitait. A l'évidence, les récents événements avaient ravivé certains des traumatismes qu'il prenait soin de refouler au quotidien depuis son évasion...

Son cœur battait la chamade à l'intérieur de sa poitrine, ses mains tremblaient, son corps était couvert de sueur et il avait le désagréable sentiment que sa poitrine était prise en tenaille dans un étau.

Au moment où une voix de femme était parvenue à ses oreilles, même si elle se voulait rassurante, ses yeux avaient mutés et ses doigts fébriles s'étaient refermés sur sa baguette magique.

Privé de son sang-froid et de son self contrôle habituel, il avait le sentiment de n'être qu'un spectateur de ses propres actions et il devait passer pour un dément aux yeux de l'inconnue.

Son état second lui avait fait oublier la prudence. Puisqu'il lui donnait l'impression d'étouffer, il avait arraché son masque de son visage, dévoilant du même coup son identité et sa nature de loup.

- ... N'approchez pas !


Il n'avait pas besoin d'aide... une fois encore, il allait se tirer d'affaire tout seul... ou pas.

- Vous, qui êtes vous ??

Malgré sa confusion, il avait besoin de s'assurer que son interlocutrice était bien une alliée avant de baisser sa garde...

Voir le profil de l'utilisateur
Cirilla De Scorailles
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
Cirilla De Scorailles

[Après Event] Choe et Ciri Empty
Lun 4 Nov - 19:27
Rêve sans peur. Aime sans limite.Choe et Ciri


Surprise par l'agression du jeune homme qui n'avait visiblement pas toute sa tête je reculais d'un pas. Ne le lâchant pas du regard. J'arrivais à éviter d'envoûter les hommes lorsque j'avais ma toute conscience, mais sous l'effet d'un choc ou d'une angoisse quelconque, la Vélane en moi se défendait autant qu'elle le pouvait. J'étais une auror, une combattante, une enquêtrice des meurtres spécifiés dans les affaires de familles, alors présentement, mon interlocuteur ne m'intimidait pas plus que ça une fois l'émotion passé, si ma première réaction avait l'air de montrer l'inverse je prends sur moi pour ne pas paraître grossière. Le masque tombé, j'attrape ma baguette en reconnaissant celui qui était cherché par mes immondes supérieurs. Un temps soit peu fébrile, je prends une inspiration et mes lucarnes lagons le fixe avec intensité.

-Ce n'est pas très prudent de traîner près du Ministère.

Ma voix était autoritaire mais douce à la fois. La brutalité dans les paroles du loup me laissait pantoise. Je me demandais si j'avais bien fait de partir à la recherche d'indice sans envoyer la moindre missive sur les événements qui auraient pu intervenir en ma faveur en cas de danger. Puis je vois ses yeux spéciaux. J'aurais du reculer mais ce n'est pas le cas. Je souris avec tendresse.

-Je suis comme toi, une créature spéciale. Qui t'abrite dans ce corps?

Afin de prouver ma douceur et ma bonne fois, je m'adressais avant tout au loup, dans un regard j'avais compris. M'agenouillant je posais avec délicatesse ma baguette sur le béton de la petite ruelle assombrie. Je fixais l'homme-loup avec une bonté dans le fin fond de mes iris, aucune malveillance ni était.

-C'est pour ça que tu es recherché dans tout le pays?

Lorsque deux passants passent non loin de la rue. Aussitôt je réagis me plaçant devant Choé pour le cacher et afficher un brouillard naissant cachant nos identités. Sans prévenir, je prends le bras de l'individu pour transplaner dans une petite chambre à la Tête du Sanglier que je louais de temps à autres. Hors de question de l'amener chez moi, toutefois je pouvais sans soucis le ramener et le soigner. Ne me souciant plus de sa pseudo transformation, je le lâche et lui propose de s'asseoir sur le piteux lit en attendant. Je fais chauffer une bassine d'eau, je prends un gant, et quelques fioles sortant de ma cape.

-Moi ? Je m'appelle Cirilla, mais j'imagine que tu veux savoir de quel camp je suis n'est-ce pas ? Et si je te laissais deviner ?

Un sourire s'affichais sur mon visage, j'allais évidemment le soigner avant de le relâcher dans la lourde nature mais surtout j'allais voir ce que l'ennemi publique cachait de si extraordinaire. J'étais membre de l'ordre du phénix, auror en mission, espionne pour le compte de l'ordre. Mais ça il n'allait l'apprendre que plus tard, des présentations s'imposent.


:copyright:️ DABEILLE
Voir le profil de l'utilisateur


Savoir être et pouvoir avoir.
Choe Ki-Tae
Ennemi Public
Ennemi Public
Choe Ki-Tae

Mon Personnage
Puissance Puissance: 2 XP (Gifted)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

[Après Event] Choe et Ciri Empty
Mer 6 Nov - 23:07
Aussi étrange que cela puisse paraître, la demoiselle ne s'était pas laissée impressionner par son attitude animale. Plus étonnant encore, ses paroles avaient calmé le loup qui sommeillait en lui mieux que quiconque auparavant et elles l'avaient lentement ramené à la réalité.

Ses yeux ambrés avaient fixé son regard envoûtant pendant de longues secondes avant qu'elle vienne se placer devant lui dans un réflexe défensif et les entoure d'un brouillard artificiel pour les soustraire à la vue de passants. Avant qu'il ait eu le temps de réagir lui même, l'inconnue avait transplané, l’entraînant à sa suite.

Malgré sa confusion, Ki-Tae avait rapidement reconnu l'odeur de l'auberge de laquelle il se trouvait désormais aussi, le temps de reprendre son souffle, il avait accepté de s’asseoir sur le lit miteux qui lui était désigné.

La dénommée Cirilla dégageait quelque chose d'apaisant. Bientôt, les yeux de l'asiatique avaient retrouvé leur aspect originel et la cadence de ses battements de coeur avait commencé à ralentir.

- Je suis recherché parce qu’un mangemort plus lâche encore que ses confrères souhaite éviter de perdre la face devant son maître...

Ce n’était pas l’unique raison bien évidemment mais il n’avait pas envie de s’étaler sur le sujet.

Pendant sa formation, on lui avait appris à observer les gens pour obtenir le plus d’informations possibles sur eux. Il se sentait encore très faible et angoissé mais cela lui avait tout de même permis de répondre à la devinette de son interlocutrice.

- Le sort que tu as lancé… les aurors l’apprennent pendant leur deuxième année d'études. Puisque tu ne m’as pas encore menacé, je suppose que tu soutiens la rébellion…

L’aura de la demoiselle semblait chasser ses mauvaises pensées comme une brise printanière chassait les nuages ce qui, au vu de son état, relevait clairement du surnaturel. Ses cheveux blancs, sa peau de porcelaine, son corps parfait, ses yeux azurs...serais-ce...

...Tu es une vélane ?

A nouveau, son coeur s’était emballé. Ces créatures étaient réputées pour manipuler les hommes et il s’était juré qu’il n’agirait plus jamais contre sa volonté. Comment pouvait-il être certain que l'inconnue ne le menait pas en bateau ?

Un nouveau regard en direction de son doux visage l'avait incité à lui laisser le bénéfice du doute mais il se tenait prêt à dégainer sa fiole de poison et à en ingurgiter le contenu si son comportement devenait suspect...

Voir le profil de l'utilisateur
Cirilla De Scorailles
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
Cirilla De Scorailles

[Après Event] Choe et Ciri Empty
Dim 10 Nov - 18:59
Rêve sans peur. Aime sans limite.Choe et Ciri

J'écoutais particulièrement les dires du jeune garçon mais j'avoue que cela ne m'étonnait pas. Les mangemorts étaient des lâches. Tous. L'idée même de pouvoir rassembler ses idéaux me donnait clairement l'envie de régurgiter. Ils étaient pour moi des êtres inhumains et surtout d'une instabilité incroyable. Nonobstant, je devais bien avouer que sans eux j'aurais peut-être moins de travail. C'était une pensée qui m'appartenait et que je n'osais jamais évoquer au grand publique. Faute de polémique assuré.

-Sais-tu comment s'appelle ce mage ?

Avec un peu de chance je le connaissais et j'avais peut-être les capacités de venger le jeune homme à mes côtés. J'avais la chance que ma douceur était une arme la plupart du temps j'arrivais à apprivoiser les bêtes les plus féroces. Mais j'avais l'impression que cet homme-ci avait simplement besoin d'un peu d'attention, en cette période de guerre, cela ne m'étonnait pas du tout.

-J'aurai pu éventuellement t'amener ici et appeler la police magique mais je ne vois pas trop ce que cela peut m'apporter.

J'eus un sourire enjoué suivit d'un clin d’œil, je me dirige vers la bassine pour prendre de l'eau tiède sur mon gant et l'appliquer sur les parties du visage de mon interlocuteur, parfois un brin de douceur valait tellement mieux que des mots, il semblait plus perdu que méchant, et la profondeur de ses yeux ne me trompait pas sur sa loyauté.

-En effet, je suis auror, et je fais partie de cette rébellion, tu as de quoi m'incriminer également présentement.

J'esquisse un deuxième sourire alors que je nettoie les petites plaies qu'il a. J'ai toujours été fasciné par la couleur blanchâtre des asiatiques, et ses yeux en amandes me laissait un brin de rosissement sur les joues.

« ...Tu es une vélane ? »

-... Oui.

J'étais devenue mal à l'aise parler de ma condition était si nouveau pour moi que je n'arrivais pas à voir ni à croire qu'il pouvait être un don. J'en avais tellement souffert. Automatiquement ma main porte mes doigts à ma joue, touchant mon énorme cicatrice sur ma peau.

-Un petit cadeau de mon enfance, les Vélanes ne sont pas très appréciés ici même. Comment t'appelles-tu ?

Je me doutais qu'il était suspect pour lui de trouver une vélane venant lui porter secours et pourtant, si chacun aidait son prochain j'étais persuadé que le monde tournerait bien mieux. Aussi tentais-je de rester le plus neutre possible sans réagir.








:copyright:️ DABEILLE
Voir le profil de l'utilisateur


Savoir être et pouvoir avoir.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:
Le contexte, l’apparence, les idées sont la propriété du staff de EMB. Toute reproduction partielle ou totale est interdite.Design par Pantalaimony R.Mills ; Codage adapté des LS de Halloween et Alice de N-U.Spécial Remerciements à Panta mais également à toute l'équipe codage de PRD (Dune,Heaven & Odyssea)