Never Utopia
ChatBox
RSS
RSS


La guerre est déclarée, le mal s'étend sur l'Europe, Harry Potter est porté disparu, la résistance réussira-t-elle à rétablir le bien?

 

So... you're the muggle [PV : Elliot]
 :: L'Angleterre :: Londres


Mon Personnage
Puissance Puissance: 0 XP (Moldu,Cracmol)
, ,: Moldu
Inventaire:

So... you're the muggle [PV : Elliot] Empty
Mar 1 Oct - 12:02
Après avoir payé mon stationnement, je me mis en route vers le bar, appelé The Jolly Drinker, il s'agissait d'un établissement modeste, donc plutôt discret, ce qui était requis pour mon rendez vous de la journée.
Le gamin avait apparemment tenu sa parole et m'avait arrangé un rendez vous avec un soi-disant leader de la Résistance des sorciers. Restait à savoir si c'était réellement un leader ou seulement un représentant. Bah ! Quoiqu'il en soit, je ne pensais pas que la conversation serait bien différente.

Je pénétrai dans l'établissement, faisant sonner une la petite clochette de la porte d'entrée :

« Bonjour. » dis-je en souriant en voyant quelques regards se tourner vers moi

Le bar était peu rempli, trois hommes sur des tabourets à la table du barman, deux autres assis à une table et un homme et un femme sur une autre table.

J'enlevai mon chapeau et le gardai dans ma main tout en allant voir le barman et passai une commande :

« Bonjour, un double whisky sans glace s'il vous plaît. »

Le barman acquiesça et je fus servi rapidement. Je bus une gorgée :

« Hum ! Parfait ! »

Je regardai ensuite autour de moi... visiblement j'étais légèrement en avance. Personne ne semblait... retenir mon attention, et je n'avait pas l'air d'intéresser qui que ce soit. Je vis une table de libre avec un des bancs-canapés de part et d'autre, je retirai mon manteau et le posai à côté de moi avant de m'asseoir et d'attendre.
Je regardai dans le breuvage, les yeux ailleurs, je réfléchissais...

Non pas aux sorciers, mais aux événements financiers récents... Eh oui, malgré tout ce qu'il se passait, je devais également gérer ma vie professionnelle. Je travaillais dans l'import-export, mais il était évidement que je devais diversifier mon activité pour atténuer les dommages économiques du crack boursier. Je ne pouvais pas continuer à compter sur les gros contrat commerciaux.

J'avais justement pensé à me lancer dans l’hôtellerie ou dans la restauration, et ce bar m'y faisait à nouveau penser. Je devrais me renseigner sur les hôtels à vendre, peut être lancer ma propre marque.

Je fus sorti de mes pensées par le son de la clochette, une jeune femme venait d'entrer dans le bar. Cela pouvait être n'importe qui, eux avaient ma description, mais pas moi, pour des raisons évidentes de discrétion. Je ne savais donc pas du tout à quoi m'attendre...

Je bus un nouvelle gorgée de mon whisky en priant que le gamin ne m'avait pas roulé.
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot Jensen
Résistance
Résistance
Elliot Jensen

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

So... you're the muggle [PV : Elliot] Empty
Jeu 3 Oct - 9:27
So... you're the muggle
EXORDIUM.
La journée était affreuse, je détestais ces journées pluvieuses, je n'avais pas l'habitude de ce genre de temps, non je n'avais plus l'habitude, voilà tout. Je portais une petite robe noire avec des chaussures à talons et un long manteau bleu. J'avais rendez vous dans un lieu moldu, alors j'avais pris soin de leur ressembler, ça me rappelait mon enfance dans leur monde. Je poussais la porte du bar, me demandant bien se qui m'attendrait derrière, après tout c'était bien la première fois qu'un moldu voulait prendre contact avec la résistance moldu, ça valait bien le détour. Je sentis les regards sur moi alors que je pliais mon parapluie et retirais mon manteau. J'avais eu une description complète de l'homme qui m'attendait, mais pour être honnête j'étais trop curieuse et j'avais pris le temps d'aller dans une bibliothèque moldu faire une recherche sur leur internet. L'homme était français et plutôt connu chez les non mages, il avait beaucoup d'argent visiblement, et physiquement il n'était pas mal. Avoir sa photo fut clairement un avantage, je pu le repérer de loin, installé au bar, un verre devant lui. Doucement je m'approchais du bar, ne prêtant que peut d'attention à l'homme assit à côté de moi, je voulais prendre le temps de faire les choses.

"Bonjour, un Dead Head chocolate rhum, s'il vous plait."

J'aimais les boissons fortes, et pour être honnête les moldus avaient assez bon goût concernant l'alcool. Rejetant mes cheveux en arrière j'observais l'homme assit à côté de moi, prenant une gorge du liquide brun dans mon verre, appréciant la chaleur de la boisson dans ma gorge. Se fut dans un français parfait que je m'adressais à mon rendez vous de la journée.

"Un non mage français dans un bar anglais, la journée promet d'être intéressante."

J'affichais un sourire amusée, il faut dire que même si j'avais un rôle important au sein de la résistance, je n'étais pas réellement du genre à me prendre trop au sérieux, ça ne servait pas à grand chose, nous n'étions pas là pour nous comporter comme les mangemorts.

"Elliot Jensen."

Je lui serrais la main, observant ses réactions et sa façon d'être, essayant de cerner le milliardaire. Je comprenais assez mal comment un moldu en était arrivé à s'intéresser à notre politique, mais ça pouvait servir, bien sûr, on ne pouvait refuser l'aide de personne. Je poursuivais notre discussion en français, nous offrant une discrétion assurée.

"Nous avons des amis en commun, et l'un d'eux m'a dit que vous aimeriez me rencontrer. Je suis assez surprise, mais je ne suis pas du genre à refuser l'aide de qui que se soit, et vous excuserez ma curiosité mais je dois dire qu'après m'être renseignée, je pense effectivement que vous pourriez être d'une grande aide. Mais je ne vous cache pas, rien que s'afficher en ma présence peut être source de danger."

J'attendais de voir sa réaction, de voir si il était prêt à se mettre en danger pour nous aider.

Voir le profil de l'utilisateur


Parfois on touche la vie des gens rien qu'en existant
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière.by lizzou.

Mon Personnage
Puissance Puissance: 0 XP (Moldu,Cracmol)
, ,: Moldu
Inventaire:

So... you're the muggle [PV : Elliot] Empty
Dim 6 Oct - 15:31
La jeune femme, qui ne devait pas avoir plus de la vingtaine, commanda un verre au bar et se dirigea vers moi. Une minute... C'était elle le leader que je devais rencontrer ?! Je m'attendais à quelqu'un de plus... vieux.
Elle s'adressa à moi en français, et un français parfait sans aucune faute de prononciation. Je levais les sourcils, surpris et me levai, un sourire accueillant au visage, et luis répondis en français également :

« Charles Bauvard, ravi de pouvoir enfin vous rencontrer. »

Je l'invitais ensuite à s'asseoir en face de moi et une fois assis, je l'écoutai parler en buvant une nouvelle fois mon whisky. Elle me fit la tirade classique que Ki Tae m'avait déjà fait. Vous allez probablement mourir si vous nous suivez blablabla :

« Oui et un mauvais investissement peut me ruiner et détruire ma vie. » répondis-je en gardant mon verre à la main « Et quand mon père a eu son cancer tout le monde lui disait qu'il ne survivrait pas. »

Je posai le verre sur la table et joignis mes mains en regardant la jeune femme dans les yeux :

« Je connais les risques ne vous en faites pas. Je suis un homme de 35 ans, je suis assez grand pour assumer mes décisions et je compte bien assumer celle-ci aussi. Je sais que ce n'est pas une vulgaire dispute entre magiciens ce qui se déroule actuellement, j'ai eu le temps de m'en rendre compte. »

Avaient-ils tous cette manie de vouloir absolument protéger le petit moldu ? Ne se rendaient-ils pas compte que les moldus pouvaient être tout aussi dangereux si ce n'était plus que les sorciers ? Après tout, ce fut un moldu qui avait écrit « L'Art de la Guerre », enfin je le pensais en tout cas...

« Ne vous en faites pas, avant de rencontrer votre... monde, j'étais seul à essayer d'obtenir justice pour Judith. On a du vous dire qui c'était non ? Je pense que nous pourrions accomplir de grandes choses en coopérant. »

Je jetais un regard rapide vers les autres clients du bar pour nous assurer que nous n'étions pas écoutés :

« Mais évidemment, pour que je puisse vous aider du mieux que possible, je vais avoir besoin de connaître vos règles et votre situation. Comment fonctionne votre monde et comment votre vilain mage noir a réussi à prendre le contrôle ? Les forces en présences et leur répartition dans le pays... enfin nous devons parler de tout. »

Je marquai une pause et, réalisant que j'en demandais sûrement beaucoup, décidai de lâcher une preuve de bonne foi en étant transparent sur mes atouts à moi :

« De mon côté si vous voulez savoir, je travaille dans l'import-export, j'ai de gros moyens, je vous parle de millions de livres, je connais également du monde chez les moldus : avocats, médecins, chefs d'entreprises, politiciens... Je connais même des gens... moins recommandables, je leur ai acheté une arme pour me défendre après la mort de Judith. »

Je ne m'en étais pas rendu compte, mais j'avais baissé la voix. Voulant éviter de paraître trop suspect, je me raclai la gorge et terminai mon verre. Hmm... j'allais avoir besoin du petit frère, ce rendez-vous allait sûrement être long.
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot Jensen
Résistance
Résistance
Elliot Jensen

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

So... you're the muggle [PV : Elliot] Empty
Mar 8 Oct - 8:44
So... you're the muggle
EXORDIUM.
J'observais le moldu qui se trouvait face à moi, sûr de lui, élégant, fier. Il faut dire que je n'avais pas l'habitude de voir des moldus dans notre monde, même si j'avais l'habitude de côtoyer des nés moldus, c'était différent. Je les avais toujours observé dans mon monde, j'avais toujours eu l'impression qu'ils n'étaient pas à la hauteur. J'avais un peu honte de penser comme ça, mais jusqu'à ce que Voldemort ouvre ses camps de la honte, je pensais que jamais nous n'iriont aussi bas que les moldus et leurs guerres, et pourtant... Il avait l'air de comprendre le risque qu'il prenait, c'était assez rare de nos jours soit ils les surestimaient, soit ils les sous estimaient. Un moldu dans l'équipe serait assez surprenant mais pourquoi pas après tout? Nous étions clairement dans la merde, et toute l'aide imaginable était indispensable. J'essayais de ne pas montrer que je ne savais pas le moins du monde se qu'était un cancer, mais je me doutais qu'il s'agissait d'une maladie mortelle.

Quoi qu'il en soit si il avait décidé d'assumer les conséquences d'aider la résistance, il était un grand garçon il n'avait pas tord, et cette guerre le concernait vu se que l'on m'avait raconté. Perdre une personne que l'on aimait c'était sans doute un électrochoc, et on ne voyait plus les choses de la même façon. Après tout je n'accordais pas réellement de valeur à ma vie, je ne pouvais pas vivre cacher, ce n'était pas vivre, c'était pour cette raison que je prenais des risques, pour vivre la vie que je voulais. Alors certes j'aurais certainement pris moins de risque si nous étions resté chez nous tranquillement. Je m'en voulais un peu de penser comme ça, mais si j'étais ici, c'était pour Harry, même si l'Angleterre me manquait.

"Très bien."

On ne refusait jamais de l'aide quand on en avait besoin après tout. J'avais un petit sourire sur le visage alors qu'il posait beaucoup de questions, il voulait que je résume 5 ans de guerre, et encore 5 ans, je disais des conneries, c'était bien plus que ça, voilà 10 ans que Voldemort était en train de revenir, et que nous avions laissé faire. Enfin nous, je pense surtout à la génération de nos parents, il n'y avait qu'Harry pour croire qu'un gamin de 10 ans était responsable de tout ça. Je poussais un petit soupire, non pas agacée, mais plutôt pour tenter de rassembler mes idées.

"Wouaw, ça va pas être évident de tout résumer aussi rapidement... Surtout que je ne sais pas se que vous savez déjà ou nous. Pour être honnête, nous sommes un peu contre vous, c'est la 2ème grande guerre qui a eut lieu à cause de cet homme. On ne prononce pas son nom, ce n'est pas par peur, c'est surtout pour ne pas attirer l'attention, la plus part des gens sont terrifiés. Pour le moment la résistance essaye de s'organiser mais ce n'est pas simple, nous sommes traqués par des personnes ayant plus de moyens que nous. Je pense qu'aujourd'hui, le plus important est de restaurer l'espoir, il faut que les gens ouvrent les yeux, qu'ils comprennent qu'ils n'ont rien que nous n'avons pas. Et puis surtout, ils sont une minorité, ils ont prit le pouvoir parce qu'ils n'ont pas peur de se salir les mains, parce qu'ils n'hésitent pas à utiliser les sortilèges impardonnables."

L'avantage de parler français, c'était que personne ne pouvait comprendre se que l'on disait, contrairement à Charles je me comportais comme si j'étais en train de lui apprendre comment tricoter un pull de laine, façon moldus, off course.

"Je pense que l'on pourrait s'entendre, nous aurions besoin de couverture, d'endroit où cacher des blessés, des personnes qui fuient tout ça. je pense qu'il faut aussi que l'on s'attaque aux camps, ce monstre enfer les mages né moldu dans des endroits terribles où ils les torturent. On doit fermer ces hontes... J'aurais besoin de quelqu'un pour me conseiller, m'aider à organiser des meetings, et créer des points sécurisés. On peut également créer des hôpitaux, vos médecins ne pourront pas faire l'affaire, mais si on a des endroits où cacher les nôtres ça serait parfait. "




Voir le profil de l'utilisateur


Parfois on touche la vie des gens rien qu'en existant
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière.by lizzou.

Mon Personnage
Puissance Puissance: 0 XP (Moldu,Cracmol)
, ,: Moldu
Inventaire:

So... you're the muggle [PV : Elliot] Empty
Jeu 17 Oct - 10:42
Bon, maintenant que j'avais mis les choses à plat avec Elliot, celle-ci décida d'enchaîner. Évidemment, j'avais posé beaucoup de questions, mais c'était pour moi nécessaire pour que je comprenne bien la situation, et que je puisse éventuellement trouver une solution. J'appris à la volée que c'était la deuxième fois qu'il apparaissait et qu'il déclenchait une guerre... donc c'était bien une guerre et pas juste quelques violences politiques...
J'avais beaucoup étudié l'Histoire, et je ne me rappelai pas avoir entendu un jour parlé d'un homme que les gens craignaient tellement qu'ils refusaient de prononcer son nom... Enfin... c'était soi-disant pour ne pas attirer l'attention, mais c'était en réalité tout de même la peur des conséquences de la prononciation de son nom qui empêchait les gens de le faire.

La résistance était dans un état laissant plus qu'à désirer, elle n'était pas encore organisée et manquait de moyens et, je le pensais, de leaders. D'après Elliot, il fallait avant tout restaurer l'espoir...

La clique de l'autre dont on ne devait pas prononcer le nom était apparemment une minorité qui plus est, mais une minorité qui avait des méthodes efficaces et qui utilisait les « sortilèges impardonnables », hmm... ça avait l'air important et dangereux ça...

Bref, là, Elliot m'exposa ses besoins : des cachettes. Elle était plus spécifique, mais l'idée générale était qu'elle avait besoin de cachettes. Aussi d'un moyen de dissoudre des camps de concentration pour les mages nés de parents moldus...

Je joignis mes mains et posai ma bouche dessus pour réfléchir quelques secondes, puis un demi sourire se dessina sur mon visage :

« Effectivement, nous pouvons nous entendre... et effectivement, nous avons beaucoup de choses à nous dire... »

Par où commencer... ?

« Eh bien... je dois vous avouer que j'ai pensé depuis quelques mois déjà à ouvrir mes propres établissements hôteliers... Il y a peut être moyen de faire quelque chose là. Toutefois, ces établissements accueilleront aussi des moldus, je ne sais pas si cacher des blessés dans l'arrière boutique suffira à ne pas attirer l'attention. J'essaierai... peut être de trouver un coin avec une ruelle discrète et une porte de derrière. Après... il faudra aussi que vous soyez inaccessibles, même si je vous fait rentrer discrètement, il faudra donc des sorciers qui joueront le rôle d'employés, et une salle inaccessible aux moldus. Enfin, une salle que les moldu ne pourraient pas trouver par eux-mêmes, je ne sais pas... pouvez créer des pièces cachées ? C'est ça que je demande. »

Je marquai ensuite une pause :

« Quant à restaurer l'espoir... »

Je réfléchis à nouveau, si la situation était aussi terrible qu'elle le disait, alors il fallait une action forte.

« Les camps semblent être un bon moyen d'action. Détruire les camps montreraient votre force à votre ennemi, et aux gens qu'ils peuvent prendre les armes contre lui. Toutefois... aussi malheureux que soient les prisonniers là bas, il serait idiot de tenter quoi que ce soit dans la situation que vous me décrivez. Mon conseil serait déjà de regrouper vos forces et de terminer de vous organiser. Ensuite seulement nous pourrons envisager de passer à l'attaque. Vous devez aussi disposer de leaders motivés et qui rassemblent et si c'est vous le leader, voilà ce que vous devez être. Le leader est censé incarner cet espoir, lui doit donc ne jamais rien lâcher. »

Je sortis alors mon téléphone portable :

« J'imagine que... les hiboux se font parfois intercepter. Pour communiquer, vous pourriez utiliser ceci. Enfin, je ne sais pas si vous savez ce que c'est... mais, je pourrais vous en fournir, il suffira d'apprendre à vos hommes à s'en servir et vous pourrez communiquer de façon sécurisée... enfin à moins que votre ennemi n'ait des amis chez les services secrets moldus bien sûr. »
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot Jensen
Résistance
Résistance
Elliot Jensen

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

So... you're the muggle [PV : Elliot] Empty
Lun 21 Oct - 16:22
So... you're the muggle
EXORDIUM.
Ce n'était pas réellement commun pour les sorciers de parler ainsi à un non mage. Il faut être honnête, nos deux peuples ne se cotoyaient presque pas, et la raison était simple, la peur. Il fallait être honnête, le peu de fois où les sorciers avaient tentés de s'intégrer chez les moldus, ça n'avait pas été une réussite, les procès de Salem en étaient une preuve, même si la plus part des condamnés n'avaient même pas été des sorciers, vu que ces derniers s'étaient fais la mal lorsqu'ils s'étaient rendus compte que ça chauffait pour eux. Mais ils avaient gardés l'idée que les non mages étaient dangereux pour nous. Nous avions choisis de disparaitre, de ne plus faire parti de ce monde que nous aurions pu partager... C'était idiot, j'étais persuadée que le monde pouvait évoluer, mais ce n'était pas si simple, il fallait faire évoluer les mentalités et la loi, mais Charles serait une bon exemple du positif que l'on pourrait tirer de travailler main dans la main. La tête posée sur mes mains j'écoutais avec attention se que pouvait me dire Charles. Son idée d'avoir des repères pour nous protéger ne serait pas idiot, en avoir suffisamment pour ne pas craindre de trouver un tas de mangemort devant ça serait idéal. Tant bien même des cachettes seraient découvertes ils y en auraient d'autres, et les sorciers seraient cachés aux milieux de moldus.

"Nous pouvons cacher, aggrandir, protéger un lieu sans le moindre soucis, par contre trouver des sorciers pour faire les employés, ça risque d'être beaucoup plus compliqué... Nous sommes pas réellement nombreux, la plus part on leur boulot, et essayent de ne pas attirer l'attention... Après ils y a beaucoup de médicomages qui sont pour notre cause, eux pourraient s'occuper de blessés. Nous avons tous plus où moins des notions médicales pour aider les autres, au moins pour se qui est léger. Je pense qu'il ne faut pas rassembler trop de personnes de la résistance dans un simple lieu, juste pour ne pas se retrouver coincé. Nous pouvons empêcher des intrus d'entrer, mais on ne peut pas les empêcher de nous attendre à l'entrée si ils connaissent le lieu."

Quand à attaquer les camps, l'idée me chatouillait, mais ce n'était pas si simple, après tout c'était les zones les mieux gardées. Les sorciers se trouvant là bas étaient sans doute faible, il faudrait être assez nombreux pour les faire sortir d'ici et ce n'était pas encore le cas... Il faudrait que nous nous rassemblions, il fallait s'organiser, mais pour ça il fallait avoir des lieux pour nous organiser. Finalement ce moldu pouvait réellement nous aider, avoir des lieux de rassemblement pourraient nous aider à nous organiser.

"Je ne suis pas la seule, il y a Hermione qui dirige l'ordre du Phénix, le principal ennemi de Vol... de nos ennemis depuis toujours. Il y aura aussi Harry, celui qui a détruit l'ennemi la première fois, il faut juste qu'il retrouve sa place ici. Que se soit moi, Hermione ou Harry, nous ne lâcherons absolument rien, il faut que tout ça cesse."

Je n'étais pas aussi dévouée que les deux autres, mais je ne les laisserais pas gagner, ce n'était pas si simple, cette vie je n'étais revenue ici qu'à cause de mon copain, mais si je voulais vivre tranquillement, il n'y avait pas le choix, il fallait que cette guerre cesse, après tout elle ne se restera pas limitée à l'Europe, un jour ou l'autre le monde serait en guerre, nous ne pouvions pas l'éviter. Je savais que si je voulais protéger les gens que j'aimais je n'avais pas le choix. L'idée de Charles n'était pas bête, j'avais beau avoir vécu comme une moldu durant mes années de primaire, je n'avais pas leur réflexe, pas comme Harry, parce que chez moi ce cinéma était terminé. Quoi qu'il en soit je savais se qu'était un téléphone, comment il fonctionnait, du moins en principe, mais ceux que j'avais pu avoir entre les mains étaient beaucoup plus gros que celui que Charles avait entre ses mains. Quoi qu'il en soit sa remarque sur voldemort et les moldus me tira un rire de bon coeur, j'osais pas imaginer Voldemort trainer avec des moldus, il faut dire que rien que sa tronche attirerait les soupçons.

"Si je peux assurer une chose, c'est au moins ça. Il ne vous considère pas plus que vous ne considérez les insectes."

C'était tellement ridicule de penser ainsi, se croire supérieur aux autres êtres, surtout que finalement les moldus n'étaient pas si différents que ça de nous.

"C'est pas bête, après ils fonctionneront correctement dans les zones magiques? Je veux dire il existe des zones sans technologie moldu ça n'affectera pas leurs fonctionnements?  La dernière fois que j'ai utiliser l'un de ses trucs ils étaient encore accrochés aux murs."

Je m'installais confortablement sur ma chaise, reprenant une gorgée de mon rhum qui me brûlait la gorge.

"C'est vrai que nous n'avons jamais envisagé d'utiliser la technologie moldu pour les vaincre, ça pourrait être une bonne idée, que se soit pour les déplacements ou les communications. C'est malin je le reconnais. Après j'espère que tu as de la patience, la plus part des sorciers de la résistance n'ont aucune notion des appareils moldus, et ils ont l'habitude de n'avoir qu'à lever le petit doigt pour que tout apparaisse. Il faudra les habituer à ça. Harry à vécu comme vous pendant 11 ans il s'en sortira, j'ai des notions j'ai été dans une école primaire moldu, j'ai aussi pris les transports moldus. Mais ça fait longtemps."

Je Repris une nouvelle gorgée, les idées du moldu était plaisante.

"Mais j'aime vos idées, je pense que ça pourrait marcher. Après il faudrait quand même vous intégrer dans notre monde, histoire que vous compreniez réellement contre quoi on se bat, enfin je me doute que vous avez une idée, mais je veux dire plus précisement."




Voir le profil de l'utilisateur


Parfois on touche la vie des gens rien qu'en existant
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière.by lizzou.

Mon Personnage
Puissance Puissance: 0 XP (Moldu,Cracmol)
, ,: Moldu
Inventaire:

So... you're the muggle [PV : Elliot] Empty
Mer 6 Nov - 15:52
Les sorciers pouvaient « créer » leur cachette sans soucis, ok ne revanche, la couverture des sorciers « employés » ne serait pas possible... ce n'était pas très grave, ils pourraient aussi s'occuper de leurs blessés eux mêmes. Eliott ne souhaitait pas rassembler trop de membres de la résistance à un seul endroit.

Elle me cita également les noms des leaders de la résistance : Hermione, la dirigeante d'un groupe appelé « Ordre du Phénix » et un certain Harry, qui avait l'air important puisqu'il avait déjà vaincu l'ennemi... intéressant. J'aimerais beaucoup rencontrer ces deux personnes.
En tout cas, elle avait l'air motivée, c'était déjà positif.

Elle se mit à rire à ma suggestion, je souriais légèrement sans trop comprendre les raisons de ce rire, puis Eliott m'expliqua finalement que les moldus étaient considérés comme des insectes par l'ennemi...

« Je vois, aucun soucis alors... »

Elle souleva toutefois un point intéressant... Est ce que les téléphones fonctionneraient dans les zones magiques ? Ah... problème.
Elle me signala également que les sorciers auraient moult difficultés à saisir le fonctionnement du portable... Autre problème.

« Eh bien... ils fonctionnent en réseau avec les antennes-relais donc s'il n'y a pas d'antennes dans vos zones magiques ou au milieu de la cambrousse effectivement il risque d'y avoir des problèmes... Après il y a une alternative ! Celle qu'utilisait la Résistance pendant la Seconde Guerre Mondiale, mais nous allons la moderniser un peu : la radio pour la longue distance ET les talkies-walkies pour la courte distance ! D'ordinaires ils peuvent être assez facilement interceptés sans cryptage, mais si l'ennemi sous estime les moldus alors il pourrait ne pas s'attendre à ce que vous utilisiez leur matériel ! Mais dans le doute peut être faudra-t-il réfléchir à un langage codé. »

Je réfléchis ensuite à l'organisation des zones sûres et aux camps de prisonniers :

« Je suis d'accord pour le fait de ne pas trop vous rassembler en un seul endroit, au pire nous pourrions en créer plusieurs, mais ce que je voulais dire par vous rassembler, c'est de reprendre vos esprits si je puis dire... Actuellement, si j'en crois vos dires, la Résistance est dispersée et désorganisées, elle a donc besoin d'un temps pour s'organiser et se mobiliser. Pour ça, les sorciers doivent savoir qu'ils ont des lieux où ils pourront s’abriter et reprendre des forces. Ce n'est que lorsqu'un nombre suffisant de sorciers seront intégrés et prêts que nous pourrons envisager de mettre à sac les camps de concentration car bien gardés ou non, l'attaque d'un de ces camps engendrera une réaction de la part de l'ennemi et il faut que l'on soit prêt. »

Je bus la dernière gorgée et finis mon whisky :

« Hum ! Je vais m'en prendre un autre tiens ! »

Je me levai pour aller au bar et commandai le « petit frère » comme un dit, avant de me rasseoir avec Eliott. Jusqu'à présent nos idées s'alignaient pas mal, ce partenariat avait toutes ses chances de fonctionner pour moi.
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot Jensen
Résistance
Résistance
Elliot Jensen

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

So... you're the muggle [PV : Elliot] Empty
Dim 10 Nov - 16:50
So... you're the muggle
EXORDIUM.
J'adorais les idées que me donnait ce moldu, il nous offrait des options que nous n'aurions pas envisagés sans lui. Ce n'était pas faute de connaitre le monde des moldus, mais plutôt de les voir comme si ils faisaient partis d'un monde différent du notre, ce qui n'était pas totalement faux, mais nous étions tous éduqué dans cette optique. La faute à nos gouvernements qui sous prétexte de nous protéger nous faisait vivre en autarcie. En tout cas j'aimais cette idée d'alliance qui permettrait de taper fort dans les rangs de l'ennemi, et pourquoi pas faire un pas dans un monde où l'on vivrait en paix ensemble. C'était sans doute une utopie, mais ça vaudrait toujours mieux que de vivre caché.

Une fois les soucis techniques mis à jour, Charles trouvait d'autres solutions visiblement plus archaïque, mais en misant sur la technologie moldu et la magie combinée, peut être que nous pourrions aller loin, plus loin que lors de cette première guerre. Vraiment j'étais satisfaite de ma journée, je n'avais pas perdu du temps pour rien.

"Je pense que c'est une excellente idée, très peu de chance qu'ils arrivent à ne serait ce que comprendre comment nous communiquons ainsi, mais il ne faut prendre aucun risque, c'est ainsi qu'ils ont perdus la première guerre, en oubliant de se méfier... Je pense qu'il faudra se poser sur le codage et sur l'amélioration du système que vous nous proposez."

J'avais bien sûr étudié les guerres moldus durant mes cours, en particulier lorsque j'étais à Poudlard, mais ça commençait à dater. Charles avait sans doute de meilleures connaissances que moi de ces périodes.

"Il ne faut pas précipité les choses vous avez raison, je commence à mettre les choses en place, de voir les choses en face et non pas sur les on dit."

Je le laissais aller prendre son second verre, personnellement je me contentais du mien, observant le liquide ambré que je faisais tourner dans mon verre en attendant qu'il revienne s'installer en face de moi.

"Personnellement je veux bien l'un de vos téléphones pour rester en contact avec vous, je vis dans le centre ville de Londres, je pense que je n'aurais pas de soucis avec vos antennes. Ca nous permettra de mettre en place nos moyens de communications et des planques, je pense qu'il va falloir agir vite sans pour autant nous précipiter."

J'appréciais beaucoup ce plan, mais l'idée qu'un simple moldu sans magie puisse participer à la déchéance de Voldemort me ravissait plus encore. Je finis mon verre, observant Charles avec un sourire satisfait.

"Restez prudent surtout, nos ennemis peuvent être partout, et quand je dis partout, c'est sous différente forme. Je ne sais pas à quel point vous connaissez notre monde, mais il faut absolument que vous connaissiez un maximum de se qu'il puisse vous attendre. Je vais voir pour vous organiser une rencontre avec les têtes pensantes."

Je pris un crayon et un morceau de papier pour écrire une adresse dessus.

"Vous pourrez faire parvenir le téléphone à cette adresse, mais ne vous y rendez pas, vous n'auriez pas la possibilité de trouver l'appartement en question, il est sous protection magique, et vous pourriez attirer l'attention sur vous."

J'attrapais mon manteau pour l'enfiler, tendant ma main à Charles pour le saluer.

"Nous allons faire de grande chose monsieur Bauvard."

Je lui adressais un clin d'oeil avant de prendre la direction de la sortie.




Voir le profil de l'utilisateur


Parfois on touche la vie des gens rien qu'en existant
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière.by lizzou.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:
Le contexte, l’apparence, les idées sont la propriété du staff de EMB. Toute reproduction partielle ou totale est interdite.Design par Pantalaimony R.Mills ; Codage adapté des LS de Halloween et Alice de N-U.Spécial Remerciements à Panta mais également à toute l'équipe codage de PRD (Dune,Heaven & Odyssea)