Never Utopia
ChatBox
RSS
RSS


La guerre est déclarée, le mal s'étend sur l'Europe, Harry Potter est porté disparu, la résistance réussira-t-elle à rétablir le bien?

 

Un allié inattendu (Charles)
 :: L'Angleterre :: Londres

Choe Ki-Tae
Ennemi Public
Ennemi Public
Choe Ki-Tae

Mon Personnage
Puissance Puissance: 2 XP (Gifted)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

Un allié inattendu (Charles) Empty
Dim 29 Sep - 22:19
Vivre seul dans la forêt sans aucun équipement n'était pas une partie de plaisir. Chaque jour, Ki-Tae devait lutter contre le froid tout en supportant la faim et une absence totale de confort. Sa situation n'était pas enviable mais il préférait largement cela à ce qu'il avait vécu au sein des camps de torture. Au moins, il était libre.

Ce matin là, il avait fait un brin de toilette dans une rivière glaciale avant de jeter un œil aux maigres provisions qu'il avait réussi à engranger pour constater qu'il ne lui restait qu'une poignée de biscuits. Ses besoins en calories avaient considérablement augmenté depuis qu'il était un loup-garou et il avait besoin d'un minimum d'énergie pour endurer ses conditions de survie. Puisqu'il n'avait déjà que la peau sur les os, il ne pouvait se permettre de jeûner aussi, il s'était résigné à prendre le risque de rejoindre la ville.

Malgré ses efforts pour se rendre présentable, à cause de ses vêtements usés et de ses cheveux trop longs, il avait l'air d'un petit voyou négligé, ce qui n'allait pas arranger ses affaires. Fort heureusement, son visage juvénile lui sauverait peut-être la mise.

Assez rapidement, il avait repéré un supermarché qu'il n'avait encore jamais visité. Son plan était simple : parvenir à y pénétrer sans être interpellé par le service de sécurité, y voler de quoi subvenir à ses besoins primaires pendant quelques jours et en ressortir sans se faire remarquer. Pas évident sans baguette magique, mais il n'avait pas le choix.

Concentré sur ses objectifs, il traversait la route quand un camion de pompiers avait activé sa sirène en passant à côté de lui. C'était la toute première fois qu'il entendait un tel son depuis sa transformation et son intensité l'avait littéralement désarçonné. Assourdi, il avait instinctivement plaqué ses mains sur ses oreilles puis, après quelques instants, conscient que sa réaction était disproportionnée, il s'était empressé de reprendre sa route pour ne pas paraître suspect...

Voir le profil de l'utilisateur

Mon Personnage
Puissance Puissance: 0 XP (Moldu,Cracmol)
, ,: Moldu
Inventaire:

Un allié inattendu (Charles) Empty
Dim 29 Sep - 23:56
« Merci tenez ! Au revoir ! »

Après avoir payé mon café, je remontai dans ma voiture et me mis en route vers mon travail. Les rues de Londres étaient animées comme à leur habitude. Cet après midi, j'avais rendez-vous avec un gros ponte des affaires sud-américain, je parlais un peu d'Espagnol mais ce n'était pas une seconde nature. J'espérai que parler anglais nous suffirait à tous les deux. Je devais être très prudent avec le crack boursier récent, la moindre mauvaise affaire pourrait me ruiner. C'était à cela qu'on reconnaissait les vrais homme d'affaires de ceux qui surfent simplement sur une tendance : leur capacité à s'adapter aux crises.

Alors que j'étais sur le point de m'engager dans une rue après avoir bu une gorgée de café, j'entendis au loin une sirène de pompier, qui ne tarda d'ailleurs pas à passer devant moi. C'est alors, tandis que tout le monde avait simplement attendu son passage, que je remarquai que l'un des passants avait eu une grande difficulté pour supporter le son de la sirène.

Mes yeux se verrouillèrent comme par réflexe sur lui, son comportement était... étrangement familier. C'était un jeune homme d'origine asiatique, visiblement mal en point. Sa manière d'agir m'avait penser à Judith... Oh bien sûr il était possible qu'il s'agisse seulement d'un jeune homme perturbé, mais il était également possible que c'était une personne comme Judith qui essayait de se cacher parmi nous... en y réfléchissant, je sonnai un peu paranoïaque.
Enfin magicien ou pas, j'avais suffisamment vu de personnes dans le besoin pour en reconnaître une. Je baissai donc la vitre de ma voiture et baissai la tête et mes lunettes de soleil pour l’interpeller :

« Hey toi là avec les fringues en miettes, monte dans la voiture je t'emmène au resto. »

Le ton n'était pas agressif, mais cela ressemblait bien à un ordre plutôt qu'à une demande.

« Et n'essaie pas de me la jouer non tout va bien parce que je vois que ça va pas bien. Et tu ferais bien de te dépêcher je bloque la circulation là. »

Ma dernière phrase a été lâchée sur un ton plus plaisantin, je savais qu'il ne faudrait pas longtemps avant que les gens ne commencent à s'impatienter derrière moi mais... pour être honnête je n'en avais strictement rien à faire pour le moment.
Faire connaissance ne serait sans doute pas compliqué étant donné l'aide que je lui offrais et le besoin qu'il avait, mais quant à savoir s'il était sorcier ou non... ce serait un sujet délicat à aborder car s'il n'en était pas un je risquais de passer pour un dingue et s'il en était un rien ne me garantissait qu'il ne paniquerait pas, surtout si c'était un fugitif...
Voir le profil de l'utilisateur
Choe Ki-Tae
Ennemi Public
Ennemi Public
Choe Ki-Tae

Mon Personnage
Puissance Puissance: 2 XP (Gifted)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

Un allié inattendu (Charles) Empty
Lun 30 Sep - 2:41
Ki-Tae avait eu un léger mouvement de recul lorsqu'une voiture à priori coûteuse s'était arrêtée à sa hauteur. L'homme qui y était assis portait un costume de très bonne facture et tout dans son allure indiquait qu'il avait une position hiérarchique élevée dans la société londonienne. Il n'avait absolument aucune raison de s'intéresser à lui et, pourtant, il l'avait apostrophé pour lui proposer de l'emmener au restaurant. C'était pour le moins invraisemblable et, pour un fugitif, passablement inquiétant.

Pourquoi l'inconnu agissait-il de la sorte ? Un mangemort avait-il accepté de se travestir en moldu pour être en mesure de l'appréhender plus facilement ? S'agissait-il d'un proxénète, d'un psychopathe ou d'un trafiquant d'organes ? Où, presque plus étonnant encore, d'un millionnaire qui, ne sachant pas quoi faire de son argent, cherchait à compenser une vie d'excès par des actes charitables ?

Vous l'aurez compris, les idées se bousculaient dans la tête de l'asiatique, qui était toujours planté au milieu de la route, indécis. Quelle attitude devait-il adopter ? S'enfuir en courant, sachant qu'il serait certainement rattrapé puisqu'il ne pouvait pas se permettre de transplaner devant des non-maj ? Accepter la proposition de son mystérieux interlocuteur, en faisant fi de toute prudence ? Aucune de ces solutions ne lui semblait satisfaisante...

Au bout d'une poignée de minutes, comme l'avait prédit l'homme d'affaires, les autres automobilistes avaient fini par s'impatienter et par actionner leurs klaxons. Une chose au moins était certaine : pour la discrétion, c'était raté...

- Pardonnez mon impolitesse mais je ne peux pas sauter dans le véhicule d'un parfait inconnu...


Gêné par les manifestations sonores de plus en plus insistantes, il avait fait un nouveau pas en arrière.

Il passait peut-être à côté d'un succulent repas gratuit qui lui aurait fait le plus grand bien, au moral comme à l'estomac mais les épreuves qu'il avait traversé lui interdisaient de s'enfermer dans un espace réduit sans avoir de solides garanties au préalable.

Excédé par l'arrêt prolongé qu'il lui imposait sur son trajet, l'un des conducteurs qui suivait son vis à vis était descendu de son véhicule pour se rapprocher de lui avec un air peu aimable, bien décidé à le chasser de la route avant d'en découdre avec le businessman. Au moment où il avait voulu attraper son bras, Ki-Tae avait brusquement empoigné sa main, qu'il avait serré plus fort qu'il l'aurait souhaité. A fleur de peau, se pensant menacé, le loup s'était réveillé.

Le jeune homme avait dû fournir de gros efforts pour empêcher ses yeux de muter, chose qui trahirait à coup sûr sa nature, et plus encore pour relâcher sa prise. Agacés quelques secondes plus tôt, les badauds semblaient désormais attendre patiemment la suite des événements...

Voir le profil de l'utilisateur

Mon Personnage
Puissance Puissance: 0 XP (Moldu,Cracmol)
, ,: Moldu
Inventaire:

Un allié inattendu (Charles) Empty
Lun 30 Sep - 14:58
Bon, au moins j'avais attiré l'attention du jeune... sauf qu'il ne semblait pas enchanté par mon invitation. Logique, je m'y attendais un peu. Il resta toutefois quelques minutes au milieu de la route et les klaxons ne tardèrent pas à retentir. Je fermai les yeux et soupirai légèrement.
Il confirma verbalement qu'il ne souhaitait pas monter dans ma voiture :

« Eh bien au moins tu es intelligent ! » avais-je répondu, toujours pour plaisanter

Il commença toutefois à reculer, mince, ces imbéciles en voitures allaient lui faire peur. Déjà qu'il n'avait pas l'air totalement présent mentalement, voilà qu'il y avait une bonne chance qu'il me file entre les doigts ! Je ne pouvais pas me le permettre ! J'avais peut être enfin une occasion d'en savoir plus sur les sorciers, je n'allais pas la laisser passer à cause d'une dizaine de Londoniens énervés !

C'est alors que l'un d'eux était descendu de sa voiture.

« Oh nan... »
murmurai-je

*Tu vas toute faire foirer dégage !*

Il passa à côté de ma portière et se pencha vers moi :

« Oh ! Tu vas avancer oui ?! Si c'est ce gamin qui te gêne je vais te montrer comment le dégager ! »

Sur ces mots, il s'avança d'un air peu aimable vers le jeune homme :

« Oui, nan c'est pas une bonne id... »

Trop tard, le jeune lui serra la main, apparemment si fort que le type tomba à genoux dans un rictus de douleur. Eh bien ce n'était pas ce à quoi je m'attendais mais c'était toujours quelque chose...
Bon, il était temps que je m'en mêle. Je sortis de la voiture et marchai vers le duo en sortant mon portefeuille, je me tournai vers le gamin et lui lâcha à voix basse :

« C'est bon lâche le. »

Puis je me tournai vers le passant énervé :

« Monsieur je connais un médecin qui sera ravi de s'occuper de votre main, c'est un des meilleurs de la ville tenez voici sa carte. »

Le passant prit la carte, à la fois énervé mais aussi visiblement confus :

« Vous lui dites que vous venez de ma part, Charles Bauvard, ok ? Charles. Bauvard. Il m'enverra la facture. Je m'occupe de notre jeune ici, excusez moi, je le connais, il est un peu turbulent je vais le ramener chez ses parents. »

Mon cinéma semblait fonctionner, l'homme tourna les talons en grognant, ouf... au moins on avait évité la catastrophe. Je me tournai maintenant vers le jeune homme, inutile d'y aller par quatre chemins, je lui parlais donc à voix basse en retirant mes lunettes :

« Tu m'as l'air bien fort pour quelqu'un qui meurt de faim. Bon écoute, je peux peut être t'aider, en fait nous pouvons nous aider mutuellement. Si le mot moldu t’évoque quelque chose alors nous il faut vraiment que nous ayons une discussion. Mais... » je regardai autour de nous « … dans un endroit plus tranquille. » je remis mes lunettes et souris « Au restaurant hein ? »

Je tendis alors une main hésitante pour lui tapoter l'épaule tout en lâchant un :

« Ne me... casse pas le bras s'il te plaît ! »

Je fis ensuite demi-tour et me dirigeai vers ma voiture :

« C'est à toi de choisir ! » dis-je sans me retourner
Voir le profil de l'utilisateur
Choe Ki-Tae
Ennemi Public
Ennemi Public
Choe Ki-Tae

Mon Personnage
Puissance Puissance: 2 XP (Gifted)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

Un allié inattendu (Charles) Empty
Lun 30 Sep - 20:19
Au lieu de redémarrer et de disparaître dans la circulation, le businessman avait décidé d'intervenir pour apaiser la situation. Pendant que Ki-tae reprenait ses esprit et s'affairait à repousser le loup à l'intérieur de son inconscient, il avait réussi à faire rebrousser chemin à l'individu excédé en lui donnant l'adresse d'un bon médecin où faire examiner sa main et en lui promettant de payer ses soins. Cela avait ramené le jeune sorcier à la réalité : Avait-il vraiment serré si fort ?

Une fois la négociation terminée, l'inconnu s'était à nouveau intéressé à lui et, lorsqu'il avait prononcé le mot " moldu ", l'asiatique avait légèrement froncé les sourcils. Cet homme était décidément bien mystérieux... Quelles connaissances avait-il du monde magique ? Était-il lié à un ou plusieurs sorciers ? Quel genre d'aide espérait-il de lui ?

Observé de toutes parts par les badauds, qui attendaient toujours que son interlocuteur déplace sa voiture, Ki-Tae s'était légèrement raidi au moment où il lui avait tapoté l'épaule pour l'encourager à le suivre mais, cette fois, il n'avait eu aucune réaction agressive. Il ne le connaissait ni d'Eve ni d'Adam et il ne savait toujours pas s'il pouvait lui faire confiance mais le millionnaire lui inspirait la sympathie.

Quand il était retourné à son véhicule en lui tournant innocemment le dos, il lui avait donc emboîté le pas, prudemment. Il aurait aimé pouvoir s'excuser auprès de sa récente " victime " mais il craignait que cela remette de l'huile sur le feu aussi, il s'était abstenu.

Arrivé devant la portière, il avait pris le temps d'examiner brièvement l'habitacle. Il souhaitait pouvoir transplaner si les choses venaient à mal tourner aussi, il devait s'assurer qu'il pourrait y pratiquer la magie sans contrainte.

Finalement, il avait fini par pénétrer dans la voiture et par s’asseoir sur la banquette arrière. Ce n'était pas très poli mais cela lui imposait une proximité moins directe avec le dénommé Charles et lui laissait plus d'amplitude pour surveiller le moindre de ses faits et gestes.

- Je suis désolé de vous avoir attiré des ennuis. Je n'avais pas l'intention de blesser qui que ce soit.

Les battements de coeur du conducteur étaient calmes et réguliers. A priori, il n'avait, du moins pour le moment, aucune intention malfaisante à son égard, c'est pourquoi il s'était autorisé à l'interroger :

- Où avez vous appris ce mot ? " Moldu " ? Et que voulez vous réellement de moi ? Je suppose que vous ne ramassez pas au hasard tous les sdf qui se trouvent sur votre route pour les inviter à déjeuner...

En attendant une réponse, il avait laissé ses yeux se promener autour de lui. Les sièges étaient en cuir épais, tous les éléments qui pouvaient l'être étaient chromés et la berline contenait plus d'options qu'il en avait jamais vu. S'il avait été en possession d'un téléphone portable, il aurait sans plus attendre tapé " Charles Bauvard " dans son moteur de recherche pour en apprendre plus sur sa personne mais puisqu'il lui avait été confisqué en même temps que sa baguette, il avait dû prendre son mal en patience...

Voir le profil de l'utilisateur

Mon Personnage
Puissance Puissance: 0 XP (Moldu,Cracmol)
, ,: Moldu
Inventaire:

Un allié inattendu (Charles) Empty
Mar 1 Oct - 17:26
En entrant dans la voiture, le jeune homme pouvait entendre une chanson de rock dans la radio :



Il monta à l'arrière de la voiture :

« Oh tu sais tu pouvais monter devant hein. »

Je sentais bien qu'il n'était toujours pas à l'aise, ce qui était compréhensible, on ne se connaissait pas, et si j'avais vu juste, il était poursuivi et sa paranoïa était donc un peu justifiée.
Je remis mes lunettes de soleil et redémarrai, la circulation pouvait reprendre. Bon, dans quel restaurant allais-je bien pouvoir l'emmener... ? Les options ne manquaient pas, mais ce n'était peut-être pas une bonne idée de l'emmener dans un restaurant huppé. Non seulement cela le mettrait mal à l'aise et en plus il risquerait de se faire remarquer par la clientèle.

Je connaissais le patron, il ne virerait pas un gamin mal habillé si je lui demandai de le faire rester, mais ce ne serait pas la meilleure ambiance pour avoir une discussion sérieuse.

Il s'excusa de son comportement tout à l'heure :

« Bof, dans le pire des cas il aura une fracture à la main. Un peu de glace, une atèle et on en parle plus ! »

Par contre... j'étais réellement surpris par sa force. Je veux dire... je n'avais jamais vu Judith briser la main d'un homme sans se donner la moindre peine... bon en réalité je ne l'avais jamais vu violente tout court.

Il me posa alors la question que j'attendais et souris intérieurement, apparemment il connaissait ce mot, ce qui voulait dire que j'avais fait bonne pioche. Je baissai mes lunettes de soleil et le regardai grâce à mon rétroviseur d'un air plus sérieux. Posant à nouveau mon regard sur la route je m'expliquai alors :

« Eh bien... tu nais, tu vies, tu vas à l'école, tu te trouves un travail, tu as une vie normale quoi. Et puis un jour, tu découvres qu'il existe une société parallèle en guerre contre un Hitler avec une baguette magique et ses larbins tout aussi énervés. »

Je faussai un rire et le regardai à nouveau dans le rétro :

« Une histoire folle hein ?! »

Mon ton se fit alors plus doux, ou plus attristé en réalité :

« Et puis tu découvres que ta compagne qui t'avait plaqué avait elle aussi des pouvoirs magiques et qu'elle est morte à cause de ce collectif de tarés. Et tu découvres qu'elle t'avait plaqué pour te protéger. Voilà comment j'ai appris ce mot. »

Le jeune homme pouvait voir un mince sourire sur mon visage :

« Et si j'en crois ton apparence, ton comportement et la question que tu viens de me poser, je me risquerai d'assumer que tu es un sorcier toi aussi, et que tu te caches. Tu es poursuivi par eux n'est ce pas ? »
Voir le profil de l'utilisateur
Choe Ki-Tae
Ennemi Public
Ennemi Public
Choe Ki-Tae

Mon Personnage
Puissance Puissance: 2 XP (Gifted)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

Un allié inattendu (Charles) Empty
Mer 2 Oct - 1:04
Charles faisait preuve d'une décontraction à la fois déconcertante et contagieuse. Ki-Tae n'avait pas réagi lorsqu'il lui avait indiqué qu'il aurait pu s'installer à l'avant du véhicule mais, lorsqu'il avait évoqué la possible fracture de l'automobiliste grognon, la commissure de ses lèvres s'était légèrement plissée. Causer du tort aux autres, à plus forte raison à plus faible que soi, ne devrait jamais être considéré comme un événement anodin, même si cela était fait sans intention car ce serait alors la porte ouverte à de dangereux débordements...

L'asiatique avait écouté son interlocuteur avec attention lorsqu'il lui avait expliqué comment il avait eu connaissance du terme " moldu ". Son émotion était palpable aussi, il l'avait laissé finir sans l'interrompre avant de prendre à nouveau la parole.

- Je suis navrée que cette guerre qui n'est pas la votre vous ait autant impacté...

Sacrifier son cœur pour sauver celui que l'on aime était un très beau geste. La compagne du millionnaire devait être quelqu'un de bien et, si elle l'avait jugé digne de son amour, il ne devait pas démériter.

Puisqu'il lui avait livré une partie très intime de sa vie, le sorcier avait accepté d'en faire de même.

- Votre raisonnement est juste. Je suis un sorcier mais les membres de ma famille sont des moldus, au même titre que vous. Comme vous semblez déjà le savoir, cela est très mal vu par celui que vous comparez judicieusement à Hitler et me vaut effectivement le statut de fugitif...

Il s'était interrompu pendant quelques secondes avant d'ajouter :

- Je me sens coupable de vous exposer alors que votre compagne a donné sa vie pour vous protéger. Arrêtez vous et laissez moi descendre. S'ils vous trouvent avec moi, vous serez exécuté, ou pire.

Les patrouilles étaient rares de ce côté de Londres mais la prudence était tout de même de rigueur...

Voir le profil de l'utilisateur

Mon Personnage
Puissance Puissance: 0 XP (Moldu,Cracmol)
, ,: Moldu
Inventaire:

Un allié inattendu (Charles) Empty
Jeu 3 Oct - 15:49
Le jeune s'excusa du conflit qui m'avait affecté... Imbécile ce n'était pas de ta faute, inutile de t'excuser. Il confirma ensuite définitivement mes soupçons, c'était bel et bien un sorcier, né de parents moldus apparemment... Hin... On pouvait naître sorcier de parents moldus ? Je n'étais pas au fait des règles là dessus, après tout je savais juste que Judith était sorcière, mais je n'avais pas eu un compte-rendu sur comment l'on devenait sorcier...

Il exprima son désir de le faire descendre pour éviter de m'exposer... D'après lui, le simple fait de l'aider me vaudrait exécution ou probablement tortures.

« Impossible. »

Je lui avais répondu instantanément :

« Le seul moment où je m'arrêterai pour te faire descendre ce sera quand on sera arrivé au restaurant. Si je te laissais descendre maintenant et retournais à ma vie normale alors qu'une guerre se déroulait derrière mon dos je... »

Je pris un instant pour me calmer et soupirai :

« Je ne pourrai plus me regarder dans le miroir. »

Abandonner n'avait jamais fait partie de ma vie, le petit garçon plein d'ambitions que j'étais ne serait pas devenu l'homme que je suis aujourd'hui s'il avait abandonné.

« Je refuse qu'elle devienne un autre cadavre oublié. Je ne sais même pas si elle a été enterrée ou si elle pourrie dans une forêt ! Et tu me demandes de faire comme si de rien n'était ! Non, c'est pas moi ça. A partir de maintenant vous êtes coincés avec moi jusqu'à la fin. »

Un silence suivit ma tirade, j'avais levé la voix :

« Désolé. Ce n'est pas contre toi. » dis-je d'un ton plus posé « Je veux vous aider, finir ce qu'elle a commencé. C'est le choix que je fais et je suis prêt à en assumer les conséquences. Je n'ai pas besoin d'être protégé. »

Nous arrivâmes devant le restaurant, il était doté d'un petit parking où je garais la voiture. L'établissement était modeste, personne ne nous dérangerait ici.
J'éteignis le moteur et mis le frein à main avant de prendre une grande inspiration :

« Allons manger. » déclarai-je avec un sourire

Nous descendîmes de la voiture et entrâmes dans l'établissement, une fois assis, menus à la main, je le rassurai :

« Oh bien évidemment tu prends ce que tu veux hein ! Moi je me ferais bien la côté de bœuf avec la sauce au poivre ! Y'a des frites avec ! Oooh ! »

J'essayai de détendre l'atmosphère et aussi de faire oublier cet épisode de ma vie dont je n'appréciais que très peu d'en parler. Bien que c'était la raison qui me poussait vers ce conflit qui « ne me concernait pas », c'était tout de même une chose que j'avais du mal à aborder sereinement. Surtout à un inconnu.

« Oh au fait... »

J'abaissai le menu :

« C'est comment ton nom ? Moi comme tu l'as déjà entendu c'est Charles Bauvard, je suis un homme d'affaire Français mais je vis au Royaume-Uni. Je voudrais éviter de t'appeler le jeune jusqu'à la fin du repas. »
Voir le profil de l'utilisateur
Choe Ki-Tae
Ennemi Public
Ennemi Public
Choe Ki-Tae

Mon Personnage
Puissance Puissance: 2 XP (Gifted)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

Un allié inattendu (Charles) Empty
Ven 4 Oct - 0:55
Comme il s'y était attendu, Charles avait refusé de le laisser descendre de sa voiture. Malgré son apparente décontraction, il semblait à fleur de peau. La perte de sa compagne avait dû être une blessure cuisante pour lui, à plus forte raison s'il culpabilisait de ne pas avoir été en mesure de la sauver, et il paraissait déterminé à la venger.

Ki-Tae comprenait et saluait cette envie mais il savait que le courage et les valeurs de son interlocuteur allaient le mettre en danger, un danger mortel. Il n'espérait pas le faire changer d'avis mais il ne pouvait le laisser se jeter dans la gueule du loup sans s’assurer qu’il savait vraiment à quoi s’attendre…

L’arrêt de la voiture sur un petit parking l’avait contraint à différer sa mise en garde. Timidement, il avait suivi le millionnaire à l’intérieur du restaurant qui, fort heureusement, semblait assez simple et il s’était installé en face de lui. A son grand soulagement, leurs voisins de table ne s’étaient pas intéressés à eux très longtemps.

Les odeurs qui flottaient dans la pièce avaient fait gronder son estomac. C’était la première fois depuis plusieurs longs mois qu’il avait le luxe de choisir ce qu’il souhaitait manger et qu’il avait l’assurance qu’il se régalerait avec ce qu’on lui apporterait. Il était un peu gêné de profiter de la générosité de son vis à vis, même s’il savait qu’il était loin d’être dans le besoin mais, à présent que de juteuses pièces de boeuf défilaient sous ses yeux, la faim prenait le dessus sur ses scrupules.

-Je pense vous suivre sur le choix du plat, si vous le permettez.


En attendant le serveur, l’homme d’affaires avait étoffé sa présentation et le jeune asiatique s’était prêté au jeu.

-Je m’appelle Ki-Tae. J’ai fait une partie de mes études ici en Angleterre mais, comme vous, je suis un expatrié. Je suis né en Corée.

Il s’était interrompu pendant quelques secondes avant de reprendre :

-Quel est votre secteur d’activité ?


Une fois que le serveur avait eu pris leur commande, il s’était légèrement penché vers lui pour être en mesure d’échanger discrètement.

-Pardonnez moi mais je crois qu’il est nécessaire que nous revenions sur notre conversation de tout à l’heure : que savez vous réellement du monde des sorciers ? De nos pouvoirs, de la situation actuelle ? Vous allez être confronté à des choses qui dépassent votre entendement ! Comment comptez vous rivaliser avec des gens qui peuvent vous tuer avec un seul mot ??


L’argent et la détermination étaient des atouts certains mais ils ne lui seraient pas d’un grand secours s’il fonçait tête baissée dans la mêlée…

Voir le profil de l'utilisateur

Mon Personnage
Puissance Puissance: 0 XP (Moldu,Cracmol)
, ,: Moldu
Inventaire:

Un allié inattendu (Charles) Empty
Mar 8 Oct - 20:27
Ki-Tae, c'était le nom du jeune. Né en Corée, il a fait ses études ici. Je répondis ensuite à sa question :

« Import-export. Commerce international si tu préfères. Pas mal pour un fils de boulanger hein ? »

Le serveur arriva pour prendre la commande, nous demandâmes donc chacun la côte de bœuf sauce au poivre avec frites, je pris personnellement une salade en plus en entrée et une bouteille de vin.
Ki-Tae me relança sur le sujet précédent, évidemment qu'il faudrait en parler, c'était en partie pour cela que je l'avais emmené dans ce restaurant.

« Eh bien... je sais que vous avez des photos animées déjà. Très joli comme système d'ailleurs ! » avais-je dit sur un trait d'humour avant de continuer « Je sais aussi que vous avez des hiboux plutôt obéissants... c'est celui de Judith qui m'a donné sa dernière lettre. Judith Webb elle s'appelait. Elle m'a dit qu'une bande de mages qui n'aimaient pas les moldu et les sorciers nés-moldu prenaient le contrôle. C'est tout. Je n'ai pas de noms, ni de lieu où chercher pour le moment. »

Le serveur apporta la bouteille de vin et me servit un verre, je le remerciai et continuai en prenant le verre dans ma main :

« Toutefois... si j'en crois l'Histoire, de nombreux sorciers, des vrais du coup, ont du périr dans les flammes du temps de l'Inquisition. Ils ont pu les attraper et les tuer, alors pourquoi pas moi ? »

Je bus un coup dans mon verre et regardai ensuite le breuvage, oui, c'était du bon vin :

« Ce que je veux dire, c'est que personne n'est invincible. Vos ennemis là, chacun d'entre eux a une faiblesse. Mais je sais bien que je ne sais rien de votre monde, c'est pour ça que tu es là. Si tu acceptes de répondre à mes questions, tu n'auras plus à chercher un abri, le froid et la faim, ce sera de l'histoire ancienne pour toi. »

Je m'appuyai sur la table pour rapprocher ma tête de Ki-Tae :

« Ce que je te propose, c'est d'allier nos forces. Je connais peu de choses du monde des sorciers, mais mon expérience avec Judith et ta réaction sur la route tout à l'heure m'indique que vous non plus vous ne connaissez pas tout des moldus. Tu pourras te cacher parmi eux avec mon aide. »


Je retombai ensuite en arrière, m'appuyant sur ma chaise, parfaitement détendu et pris une nouvelle gorgée de vin avant de demander :

« Qu'est ce que tu en dis ? Bon deal hein ? »

L'offre était plus que généreuse, le gîte et le couvert contre des renseignements. Pour quelqu'un comme lui c'était inespéré.
Ce garçon m'intriguait cependant, il était bien sorcier mais Judith n'avait jamais eu la force de briser une main d'homme sans ressentir une once de fatigue. Il n'avait pas la corpulence de quelqu'un qui allait à la salle de musculation, il était même sûrement affamé. Il y avait sûrement quelque chose de plus chez lui...
Voir le profil de l'utilisateur
Choe Ki-Tae
Ennemi Public
Ennemi Public
Choe Ki-Tae

Mon Personnage
Puissance Puissance: 2 XP (Gifted)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

Un allié inattendu (Charles) Empty
Mer 9 Oct - 20:16
L'homme d'affaires s'était fait tout seul. Plus ils conversaient et plus Ki-Tae avait de l'admiration pour lui. En tant que né-moldu, il avait du suivre un parcours assez similaire au sien en intégrant le monde des sorciers : faire ses preuves malgré des origines modestes et méprisées, être ambitieux et ne pas ménager ses efforts pour tenter de surpasser ses camarades... il savait quelle énergie cela demandait.

Un sourire s'était dessiné sur son visage lorsque Charles lui avait parlé de photos animées et de hiboux facteurs. S'il n'avait vu que cela du monde magique, il ignorait encore tout de ses merveilles et des possibilités extraordinaires qu'il offrait mais son intérêt et son étonnement étaient touchants.

En attendant le repas, le moldu s'était fait apporter une bouteille de vin... qu'il n'avait visiblement pas l'intention de partager avec lui. Loin de le vexer, cela avait plutôt amusé l'asiatique. Une fois encore, son allure juvénile devait le faire passer pour un mineur. Qu'à cela ne tienne! Mieux valait qu'il reste sobre de toutes façons...

Lorsqu'il avait abordé la question de la chasse aux sorcières, il s'était senti obligé de le corriger :

- Les livres d'Histoire moldus sont faussés. La plupart des malheureux qui ont péri sur les bûchers étaient des innocents qui ne possédaient pas plus de pouvoirs magiques que vous.

Il s'était interrompu avant de reprendre, se voulant rassurant :

- Mais vous avez raison. Nous ne sommes pas à l'épreuve des balles, ni du feu. Il faut savoir qu'à quelques exceptions près, notre puissance s'amenuise drastiquement quand on nous prive de nos baguettes. Et vous avez pour vous l'avantage de la surprise. Personne ne s'attend à ce qu'un non mage se mêle à la guerre.

Le businessman lui avait indiqué avoir l'intention de lui offrir le gite et le couvert en échange d'informations. Cela était une nouvelle fois incroyablement généreux et lui permettrait de jouir d'un confort dont il était privé depuis bien trop longtemps... mais pouvait-il vraiment se permettre d'accepter ?

- Je répondrai à vos questions. En ce qui concerne votre offre...


Il avait baissé la voix.

- Je vous répète que je suis activement recherché. Toute personne qui sera surprise à me porter assistance sera massacrée sans ménagement... Je ne pourrai rester au même endroit plus de deux jours consécutifs. De plus, il est probable que je doive faire disparaître certaines choses qui pourraient me compromettre... Etes vous certain de vouloir prendre tant de risques pour un parfait inconnu ? Le refuser reviendrait à faire preuve de prudence et n'entacherait en rien votre honneur.

Il pensait notamment à des tâches de sang, les lendemains de pleine lune...tous les éléments qu'il venait de citer avaient de quoi faire réfléchir le plus charitable des individus... En attendant une réponse de son vis à vis, il était revenu sur une phrase qu'il avait prononcé plus tôt :

- Est-ce ma réaction face aux gyrophares qui vous fait penser que je ne connais pas bien votre monde ? Si tel est le cas, c'est un peu plus compliqué que ça...

Voir le profil de l'utilisateur

Mon Personnage
Puissance Puissance: 0 XP (Moldu,Cracmol)
, ,: Moldu
Inventaire:

Un allié inattendu (Charles) Empty
Mer 23 Oct - 17:08
Ah ! Il semblerait que les livres moldus soient légèrement faussés, donc l'Inquisition avait bel et bien tué beaucoup d'innocents... Bon eh bien, une bonne chose que cela appartenait désormais au passé. Il me rassura toutefois sur le caractère non invincible des sorciers. Oui, pour moi personne n'était invincible, je ne combattais pas des dieux tout de même ! Quoique je ne serais pas surpris si j'apprenais demain que les dieux existaient, au point où j'en étais...

Je dégageais une information intéressante : ils étaient le plus vulnérables sans baguettes. Bon à savoir.
Il était toutefois très entêté et me mit à nouveau en garde lorsque je lui fis ma proposition d'aide, il voulait sûrement exprimer un refus mais était trop poli pour le faire.

Je poussai un soupir et joignis mes mains :

« Écoute moi le jeune. Mon aide ne t'est pas imposée, si tu la refuse je ne t'en voudrais pas, mais sache que moi je ne retirerai pas mon offre, même si elle me met en danger. J'ai pris ma décision et rien ne me fera changer d'avis. Le fait que tu doives bouger régulièrement ne sera pas un problème puisque c'est moi qui paye les hôtels et crois-moi ce n'est pas toi qui vas me ruiner, surtout que j'ai quelques projets d'investissements à faire pour me diversifier donc je pourrais éventuellement disposer d'encore plus de ressources si je réussi à les faire fructifier. »

Après... il posa ce qui semblait être une nuance à ses agissements, apparemment, ce n'était pas tout à fait car il n'était pas adapté à la société moldu qu'il agissait étrangement.

« Vas y je t'écoute. »

Entre temps, le serveur nous apporta nos plats, la bonne odeur qui se dégageait donnait fort faim :

« Bon appétit ! » avais-je dit en français avant d'entamer la viande

Hmm ! Délicieux !

« Dans tous les cas ce que tu dois retenir, c'est que moi je souhaite vous aider, je refuse que le combat qu'a livré Judith ait été vain, mais pour ça, j'ai besoin que vous m'aidiez aussi. Je sais que... malgré tout mes moyens, je ne peux pas poursuivre son combat seul. »
Voir le profil de l'utilisateur
Choe Ki-Tae
Ennemi Public
Ennemi Public
Choe Ki-Tae

Mon Personnage
Puissance Puissance: 2 XP (Gifted)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

Un allié inattendu (Charles) Empty
Ven 25 Oct - 13:59
Charles insistait pour lui apporter son aide et, plus il y réfléchissait, plus Ki-Tae se disait qu’il ne pouvait se permettre de la refuser. Il avait toujours mis un point d’honneur à être le plus débrouillard possible mais, cette fois, il ne pourrait s’en sortir sans aucune aide extérieure…

-Bien. Donnez-moi vos coordonnées. Je dois récupérer une baguette dans les prochains jours. Quand ce sera fait, je vous recontacterai pour que vous me transmettiez la localisation des hôtels.

Lorsqu’était venu le moment d’expliquer à son interlocuteur qu’il était un loup-garou, créature démoniaque dotée de sens et d’une force surdéveloppés, il avait eu un moment d’hésitation. Il n’avait encore jamais évoqué volontairement sa condition et, comme elle était source de honte, il rechignait à le faire.

L’arrivée des plats lui avait fourni un répit bienvenu. La simple vue de la côte de bœuf aurait pu faire muter ses yeux mais, par chance, cela n’était pas arrivé. Il ne s’était en revanche pas fait prier pour attaquer son assiette après avoir répondu  « 맛있게 먹어 ! » au «  bon appétit » de Charles.

La viande, saignante et tendre à souhait, fondait délicieusement dans la bouche. Ce repas était le premier potable que l’asiatique dégustait depuis plusieurs mois. Malgré sa retenue habituelle, il avait avalé la moitié de son assiette en un temps record avant de revenir sur la demande de précision de son vis-à-vis pour se réfréner.

-Le monde magique est vaste et complexe… La race qui y est la plus représentée est celle des sorciers mais il existe aussi d’autres créatures…

Il s’était interrompu durant quelques instants avant de reprendre, gêné :

-Lorsqu’ils se croisent, il arrive qu’ils «  s’hybrident »… et acquièrent ainsi des caractéristiques supplémentaires. Si j’ai sur-réagi quand le camion est passé, c’est parce que mon ouïe est plus développée que la votre… beaucoup plus développée.

Une fois ce semi-aveu fait, il avait baissé la tête pour se focaliser sur sa pitance en espérant que Charles changerait de sujet.

Une dizaine de frites plus tard, il avait chassé les mèches noires qui étaient tombées sur ses yeux et ré-établi le contact avec l’homme d’affaires.

-Que voulez vous savoir au sujet de la guerre ?

Voir le profil de l'utilisateur

Mon Personnage
Puissance Puissance: 0 XP (Moldu,Cracmol)
, ,: Moldu
Inventaire:

Un allié inattendu (Charles) Empty
Mer 6 Nov - 21:18
Ah ! Enfin il accepta mon aide et me demanda mes coordonnées ! C'est avec un sourire satisfait que je lui donnai ma carte de là où je travaillais :

« Dites à ma secrétaire la chose suivante : vous venez parler immobilier suite à la requête de mon père. Je saurai que c'est vous comme ça. »

Aucun de mes partenaires commerciaux ne connaissaient ma famille et à aucun moment mes parents ne souhaitaient déménager, c'était donc l'indicateur parfait pour que mon contact sorcier me retrouve.

Il avait répondu en Coréen à mon bon appétit, ce qui me fit sourire, ce jeune homme m'avait l'air fort sympathique, il était simplement effrayé et affamé. Il dévora d'ailleurs son repas à une vitesse incroyable ! Si bien que j'avais peur qu'il ne s'étouffe tout seul... ce serait con ça tient... que je perde mon unique contact chez les sorciers car il s'est étouffé avec un morceau de côte de bœuf...

Il finit par expliquer de quoi était composé le monde magique, de sorciers bien sûr mais pas que ! Et lui était apparemment hybridé de ces races et avait une ouïe supérieure à la normale... Fascinant !

« Et une force supérieure à la normale aussi j'imagine ! » dis-je en plaisantant en référence au moldu auquel il avait écrasé le bras

Il finit par se recentrer sur son repas, je ne le blâmai pas de ne pas vouloir trop me parler de ses origines, même si je me doutais qu'il y avait sûrement plus qu'une simple ouïe développée, c'était des questions assez personnelles et je n'étais pas là pour ça. Enfin, si ça ne me dérangeait pas de connaître mieux ce jeune homme mais j'avais aussi besoin de lui pour qu'il m'introduise dans le monde magique.

Il aborda d'ailleurs le sujet de la guerre par lui-même, me demandant ce que je voulais savoir, ce à quoi je répondis :

« Tout. Qui est cet ennemi dont vous parlez, quel est son nom ? Combien sont ses larbins ? Comment il a accédé au pouvoir ? Dans quel état est la résistance ? Les moyens dont dispose l'ennemi, pourquoi est ce qu'il fait tout ça ? Bref... tout ce qui peut te passer par la tête ! Même si tu sais combien de fois par jour votre ennemi va aux toilettes tu le dis ! J'en suis à un point où il n'y a pas d'infos inutiles pour moi ! »

Bon... peut être pas jusqu'au point de savoir si leur dictateur allait au petit coin trois fois par jour au lieu de deux mais quand même !
Quoique le savoir serait pas mal pour placer une bombe dans les toilettes !
M'enfin un peu de sérieux ! Je n'avais jamais été aussi près des meurtriers de Judith ! Je ne laisserait pas filer cette occasion !
Voir le profil de l'utilisateur
Choe Ki-Tae
Ennemi Public
Ennemi Public
Choe Ki-Tae

Mon Personnage
Puissance Puissance: 2 XP (Gifted)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

Un allié inattendu (Charles) Empty
Mar 12 Nov - 21:47
La secrétaire... la requête de son père... Ki-Tae s'était mentalement répété ce code dans sa tête plusieurs fois pour être certain de ne pas l'oublier, ce qui avait laissé à son interlocuteur le temps de supposer qu'il possédait, en plus d'une ouie fine, une force surdeveloppée. Puisqu'il avait presque brisé la main d'un individu sous ses yeux, il n'avait pu qu'acquiescer.

Aborder le sujet de la guerre avait été une excellente raison pour lui de ne pas s'attarder sur le sujet. Lorsque Charles lui avait demandé quel était le nom du tyran qui en était à l'origine, il avait extirpé un morceau de papier et un stylo de sa poche

- Il inspire une telle crainte dans le monde magique que la plupart des gens l'appellent " celui dont on ne doit pas prononcer le nom "... je ne fait pas partie des superstitieux mais il est probable qu'il ait mis au point un moyen de localiser ceux qui bravent l'interdit, je vais donc m'abstenir de le faire et je vous conseille de faire de même...

Il avait écrit les neuf lettres qui formaient le peudonyme du mage noir puis " Tom Jedusor ", afin que l'homme d'affaire ne soit pas surpris si quelqu'un venait à le designer par son véritable nom devant lui dans le futur.

- Ses sbires sont connus sous le nom de mangemorts. J'ignore combien ils sont mais cela se compte en centaines de personnes et cet effectif ne fait qu'augmenter à cause de la terreur...


Il avait marqué une courte pause avant de reprendre, après avoir griffonné " Harry Potter " sur sa feuille :

- Nous pensions que ce sorcier était parvenu à le vaincre grâce à une ancienne et puissante magie mais quelqu'un l'a ramené à la vie il y a quatre ans de cela. Personne ne s'y attendait et l'effet de surprise à joué en sa faveur.


Le bout de son doigt s'était posé sur le nom du survivant pour attirer à nouveau l'attention de son vis à vis dessus.

- Il n'était qu'un adolescent à l'époque et d'après ce qu'on m'a raconté, il a été grièvement blessé. Pour survivre, il a fuit le pays pour aller se réfugier en Amérique. Privée de son " champion ", la rébellion, nommée " ordre du phoenix " a rapidement perdu du terrain et des partisans. Les gens se sont résignés... Celui dont on ne doit pas prononcer le nom entend " purifier " le monde des sorciers et permettre à ceux qu'il estime dignes de l'aduler de dominer toutes les autres races, la votre y compris. Les sorciers nés de parents moldus, la plupart des hybrides et tous ceux qui osaient s'opposer aux forces en puissance ont été et sont encore éliminés sans ménagement.

Un discret soupir avait ponctué sa tirade. Il n'avait jamais été ni lâche ni démissionnaire mais il fallait bien avouer que, plus les jours passaient, plus il peinait à croire à une possible victoire des forces du bien.

- Aujourd'hui, les mangemorts ont des yeux et des oreilles partout. Leur maître est sans doute l'un des sorciers les plus puissants encore en vie et la résistance est réduite à quelques bastions. Leur plus gros atout, si j'ose dire, est sûrement qu'ils ne reculent devant rien pour se maintenir au pouvoir.

Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:
Le contexte, l’apparence, les idées sont la propriété du staff de EMB. Toute reproduction partielle ou totale est interdite.Design par Pantalaimony R.Mills ; Codage adapté des LS de Halloween et Alice de N-U.Spécial Remerciements à Panta mais également à toute l'équipe codage de PRD (Dune,Heaven & Odyssea)