Never Utopia
ChatBox
RSS
RSS


La guerre est déclarée, le mal s'étend sur l'Europe, Harry Potter est porté disparu, la résistance réussira-t-elle à rétablir le bien?

 

Amour ou Adoration, comment savoir la différence ? [ Ft Seigneur des Ténèbres ]
 :: L'Angleterre :: L'Allée des Embrumes

Cora Miller
Mangemort
Mangemort
Cora Miller

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang Pur
Inventaire:

Amour ou Adoration, comment savoir la différence ? [ Ft Seigneur des Ténèbres ] Empty
Mer 25 Sep - 11:29
L'amour qui naît de la peur de la solitude est triste et fort comme la mort

Austère. Endormi. Lugubre. C'est le schéma de l'allée des embrumes. Je n'avais pas encore pénétré dans Poudlard. Suite à la précédente réunion des mangemorts, l'information m'avait ainsi été lâché: j'irais faire carrière dans la seule maison que j'ai eu droit. Le Seigneur des Ténèbres... Un dieu à mes yeux. La septième merveille du monde. Une créature hors du commun. Chaque nouveau souffle de mon âme lui était offert. Je lui appartenais corps et âme, n'en déplaise à Bellatrix.

«-De mon sang, je vous offre, ô Maître, ce qui me fait vivre.

-De ma pureté, j'implore, ô grand seigneur, à votre présence.

-De l'odeur riche, j'en appelle ainsi à votre clémence de m'apporter la joie de vous retrouver en toute intimité.

-J'appelle mon Maître, à votre bienveillance à ce qu'autrui croit docilement en malveillance.

-Cette âme en perdition mon Maître, en offrande comme il vous est dû.»

Et je sors de ma poche, une cage, où à l'intérieur un tout petit être effrayé apparaît.

-Amplificatum !

Un sourire mesquin s'affiche sur mes lèvres rouges, mes lucarnes lagons entourés de noires l'observaient redevenir à une taille adulte. Je savais que le maître était ici, quelque part, ma prière était lancé par un Sonorus. Les sorciers les plus lâches avaient claqués les volets comprenant que trop ce qu'il allait se passer. Comme une serpente tournant autour de sa cage, je caressais les barreaux de mon prisonnier en sifflant avec véhémence entre mes dents. J'étais partisane d'un spectacle pour chacune de mes entrées. Et le Seigneur des Ténèbres méritait bel et bien qu'on lui offre le meilleur.

-Impéro.


Murmurais-je en riant par la suite aux éclats, offrant à ma victime enfermée une dague en argent si fine et si dangereuse que la toucher sans se couper en relevait à de l'agilité extrême.

-On va commencer gentiment: Taille-toi la cuisse mon joli, que le Maître de ce monde sache à quel point il a raison que ton sang impur est infecte et immonde.

Aussitôt le prisonnier s'exécuta et s'arracha la peau jusqu'au sang poussant d'affreux hurlements. Mes yeux fixés sur le répugnant moldu ne le lâchait pas. Ce moment presque intime entre ma victime et moi me faisait vibrer, vibrer, vibrer... De mes talons, je rompis le contact pour jouer à l'équilibriste et … Tourner, tourner, tourner comme une ballerine.

-Taille toi la lèvre mon chéri.

De nouveau il s'exécuta. La lèvre étant l'endroit où le sang coulait de plus en plus, je le laissais paniquer encore un peu plus à chaque instant. Pourtant, ce jeu commençait déjà à m'ennuyer, manquant d'adrénaline. Je commençais à croire à l'absence de mon Maître et je devenais ronchon lorsque... Enfin. Une lueur s'approche, semblant glisser sur le sol avec grandeur et somptueusité. Ni une ni deux j'arrête de tournoyer et je m'agenouille automatiquement, les paumes de mes mains sur le pavé de la grande rue, ma tête bien basse. Mes cheveux d'un noir de jais, tombant en cascade ainsi aidant à cacher mon visage. J'attendais l'ordre de me redresser, j'avais toujours fait preuve d'un amour sincère envers mon Maître, peut-être était-ce pour ça que Bellatrix ne m'avait jamais apprécié, jadis. En soit je m'en moquais. le seul être important était celui qui avait le pouvoir sur moi, le seul. Mes sentiments si forts le concernant restait parfois emblématique, parfois énigmatique. Mon Maître vénéré était à la fois mon âme sœur et ma moitié, également le seul paternel que je n'avais jamais eu. Je retenais même mon souffle, de peur que ma respiration accélérée par l'angoisse de ne pas lui plaire, lui soit désagréable. Si le silence était finalement étourdissant, mon cœur qui bat, lui n'en était pas moins que des plus admiratifs.



:copyright:️ 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur




Che Bel Fior!E questo è il fiore del partigianoEt c'est la fleur du partisan Morto per la libertà!

Mon Personnage
Puissance Puissance: 5 XP (Voldemort)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

Amour ou Adoration, comment savoir la différence ? [ Ft Seigneur des Ténèbres ] Empty
Mer 25 Sep - 21:27
Amour ou Adoration, comment savoir la différence ?
Lord Voldemort & Cora Miller
Le seigneur noir déambulait dans les couloirs du ministère, il aimait ça, il aimait le pouvoir et voir chacun trembler de peur sur son passage. Il était venu donner ses ordres, officiellement ce n'était pas lui le ministre de la magie, mais tout le monde le savait, le véritable maitre en Angleterre c'était lui. Un sourire terrible s'afficha sur sa face de serpent lorsqu'un homme se jeta à ses pieds implorant son pardon, c'était donc de lui qu'ils parlaient, il ne prenait pas le temps de connaitre le nom de la plus part de sous-fifre, encore moins lorsqu'ils ne le servaient pas directement. Epargner un né moldu qui avait fait de la magie devant tout le monde, il méritait le pire des châtiments, pire encore que les vils créatures qu'il avait épargné. Il était temps de purifier le sang des sorciers, que personne ne fasse la même profanation que sa salope de mère consistant à mêler du sang de sorcier et celui de moldu, il y avait déjà bien trop d'impurté dans ce monde. On s'attendait à se qu'il lève sa baguette et qu'il élimine cette raclure sur le champs, mais c'était un destin bien trop clément pour lui. Non Tom avait d'autres idées derrière la tête, d'un simple signe de la main il donna ses ordres, faisant arrêter le malheureux.

"Je veux une exécution publique, que tout le monde sache se qu'il en coûte d'aider ces créatures inférieurs. Je veux un volontaire dans mes rangs pour jouer le bourreau, tout de suite."

Au ministère il avait ses hommes, mais malheureusement la plus part des employés étaient ici avant son ascension et ils n'avaient pu remplacer tout le monde pour le moment, et ce n'était pas non plus réellement dans ses projets, ce genre de mesure était assez impopulaire, non pas qu'il s'inquiète de sa popularité, mais plutôt de celle de la résistance, c'était quelque chose d'avoir des pauvres petits choses effrayées qui bosse pour vous, c'est autres choses quand ils se prennent à espérer quoi que se soit. D'ailleurs les actions de la résistance le contrariait, ces misérables devraient trembler, il avait même réussit à faire fuir Harry Potter, enfin ce n'était pas ce qu'il souhaitait réellement, mais l'éloignement du "survivant" lui avait permit de mettre main basse sur le royaume assez rapidement, l'espoir ayant quitté beaucoup de monde avec lui. Il leva sa baguette prêt à punir cette bande d'incapable lorsqu'un doux son arriva jusqu'à son oreille, le son d'une personne lui faisant une offrance. Il se tourna vers Peter Pettigrow qui trainait toujours dans ses pattes.

"Occupe toi en, j'ai mieux à faire que de m'occuper de la vermine."

Sa phrase à peine terminée, il transplana vers l'allée de embrume pour découvrir la petite brunette qui s'amusait à torturer une affreuse créature. Il aimait bien cette Cora, enfin entendons nous bien, il l'aimait comme un fermier aime sa meilleure pondeuse avant de la foutre au four et de la manger avec des frites. Elle était une bonne mangemorte, elle se pliait à chacune de ses demandes, allait toujours au delà de ses espérances si seulement tout le monde était comme elle, il aurait sans doute moins de travail. Flanqué de son terrifiant serpent il s'approcha de la brune et passa sa tête par dessus son épaule, chuchotant langoureusement à l'oreille de Cora:

"Ne joue pas avec le repas de Naguini, elle n'apprécie guère."

Il sentit son excitation, les poils de ses bras qui se hérissaient alors que son souffle lui caressait le cou. C'était une chose incroyable de voir à quel point une apparence qui terrifiait certaines personnes pouvait en exciter d'autres. D'un geste un peu nonchalant il fit comprendre qu'il était temps de nourrir la bête avec son modeste présent.

"A genoux devant ton maitre."

La demoiselle ressentit une décharge, cette impossibilité de résister totalement inutile vu qu'elle l'aurait fait de pleins grés, mais il s'agissait bien d'un sortilège d'impérium non formulé, preuve de l'impatience du maitre. Il la contourna avec lenteur, l'empêchant de faire le moindre mouvement avant de la libérer, observant le serpent qui se délectait de sa proie qui avait retrouvé sa taille initiale.

"J'espère que je n'ai pas été déranger que pour un vulgaire repas de piètre qualité pour ma beauté, que veux tu?"

Voir le profil de l'utilisateur
Cora Miller
Mangemort
Mangemort
Cora Miller

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang Pur
Inventaire:

Amour ou Adoration, comment savoir la différence ? [ Ft Seigneur des Ténèbres ] Empty
Ven 27 Sep - 10:08
L'amour qui naît de la peur de la solitude est triste et fort comme la mort

L'arrivée de mon maître était en soit une petite victoire de mon vœux réussi. Je ne comprenais pas trop bien comment un tel phénomène, comment un tel être rempli d'une énergie si puissante pouvait m'accorder ne serait-ce que deux minutes de sa vie. C'est ainsi que j'avais l'impression d'être quelqu'un. Il me donnait cette façon si belle d'être une personne à part entière. Il avait bien le droit de me châtier, de n'importe qu'elle manière qu'il soit, je n'étais pas contre. Tout ce qu'il faisait était raisonné et réfléchis. Je ne m'étais pas agenouillé assez vite et c'était un véritable affront envers mon maître. J'apprenais à délester mon impatience pour survivre, mais la moindre seconde qu'il m'offrait résonnait comme une offrande. J'étais la soumise de dieu et, clairement, je ne pouvais pas faire autrement que d'aimer chaque instant. Un impardonnable n'était rien. Si je devais mourir, que ce soit de la main de mon maître, je ne pouvais pas désirer autre chose. D'un silence radio, j'exécute au plus vite ce sort d'impéro qui glisse le long de mon échine et me fait frissonner. La torture n'est pas ce sortilège, non. La torture c'est de ne pas pouvoir le regarder, par respect, je ne regardais jamais ô grand jamais son regard. Qui étais-je pour pouvoir me permettre de fixer ses yeux rouges sangs ? Personne. L'air frais semblait n'avoir aucun effet sur la chaleur qui se dégageait de cette scène. Je ne voyais que les pieds nus de mon maître, j'avais assez de force pour lui embrasser le bout de ses doigts de pieds. Ce geste assumant pleinement ma soumission. L'impéro me figea à sa suite, je restais incapable de manipuler quoi que ce soit, la gravité n'avait plus aucun sens, si j'angoissais j'en étais tout autant excitée. Bellatrix en aurait probablement crevée de jalousie. Toujours le corps à terre, j'entendais mon Maître parler sa voix presque suave m'entraînais dans les plus délicieux tourments aphrodisiaques qu'aucun produit chimique n'aurait pus remplacer. Ma reconnaissance était sans nom, sans faille.

-Bonjour MonSeigneur.

Dis-je avec une certaine douceur, c'est seulement à cette suite, que je me redresse avec légèreté sans aucun geste brusque déposant au pied de mon maître ma baguette et ma lame d'argent, incitant ainsi celui-ci à me faire confiance. Bien qu'il fallait être fou pour l'attaquer, j'avais pris l'éducation rigoureuse de lui offrir chaque sentiment, à chaque seconde qu'il m'offrait et la rendue de mes armes étaient nécessaire.

-Bonjour Nagini.

Répétais-je en un léger sourire, inclinant ma tête face au serpent.

-Mes excuses pour ce piètre repas, je ferai mieux la prochaine fois je te le promets.

Puis mon regard traverse une seule seconde ceux du maître, trop envoûtant, trop intimidant, j'abaisse mon regard pour regarder sur le sol à nouveau.

-Maître je vous cherchais, j'espérais obtenir des informations sur ce que je dois faire à Poudlard, je sais que l'enseignement n'est qu'une couverture, j'attendais de vous voir seul pour savoir ce que vous désirez sans que les « autres » l'entendent.

J'appuyais sur les « Autres ». Je les jalousais, tous, sauf Severus peut-être. J'étais ravie de travailler avec lui et non Bellatrix, la simple vue de sa dentition me freinais étrangement. Et ce que j'allais rajouter justement, en revenait à limite l'affronter. Miss Choucroutte n'avait qu'à bien se tenir.

-Et... Je voulais aussi vous demander si je pouvais avoir une mission en votre compagnie pour apprendre d'avantage.

C'était quitte ou double, culottée et osée, j'en convenais, mais ce qui était intéressant c'était de savoir si je pourrais bientôt bénéficier d'un peu plus de temps en sa compagnie.

:copyright:️ 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur




Che Bel Fior!E questo è il fiore del partigianoEt c'est la fleur du partisan Morto per la libertà!

Mon Personnage
Puissance Puissance: 5 XP (Voldemort)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

Amour ou Adoration, comment savoir la différence ? [ Ft Seigneur des Ténèbres ] Empty
Sam 28 Sep - 22:13
Amour ou Adoration, comment savoir la différence ?
Lord Voldemort & Cora Miller
Ah la dévotion, c'était clairement la chose la plus jouissif qu'il existait sur Terre. La peur était pas mal non plus, mais la dévotion, lorsque quelqu'un était prêt à tout pour vous sans que vous n'aillez à faire le moindre geste en contrepartie était quelque chose que peu de gens avaient la chance de connaitre. Tom pouvait le voir dans les yeux de certains de ses mangemorts, pas tous bien sûr, la plus part du temps il pouvait y lire la peur, et ce n'était pas mal non plus. Il la laissait s'adonner à des démonstrations d'amour et de dévotion, parlant à Nagini comme si elle était une véritable personne alors qu'elle n'était une part de son âme. Remarquez un part de son âme était déjà une chose que les mangemorts se devaient de respecter, une chose supérieur à chacun d'entre eux, plus puissante que n'importe quel sorcier de cette misérable planète.

Dans une autre vie, il se serait sans doute laisser tenter par des plaisir charnelle avec cette femme, elle était plutôt jolie, et serait sans doute une bonne génitrice pour une progéniture future. Il faudrait d'ailleurs qu'il y pense, un jour il devrait penser à laisser son empire à sa descendance, en tout cas si il n'arrivait pas à satisfaire son désir d'immortalité, il avait réussit là où personne n'avait réussit jusque là, il avait protégé son âme des agressions, mais il n'était pas immortel à proprement parlé. Après tout un avait été terriblement affaiblit, presque tuer par un simple bébé. Il ressentit un frisson de dégoût en pensant à son propre échec, comme il avait pu être aussi stupide, il avait tellement étudié, tellement travaillé, et cette rouquine avait réussit à protéger son morveux contre lui et sa puissance. Il écoutait parler la demoiselle tout en regardant le serpent déguster sa proie, il était clairement plus exigent qu'elle.

La demoiselle devant lui voulait des ordres, elle voulait que sa mission soit plus grande qu'un simple rôle d'éducation, elle voulait être plus impliqué que "les autres" comme elle le disait si bien. Voldemort était amusé par ce comportement, il n'avait jamais encouragé la fraternité dans ses rangs, l'unité fait la force, et il n'avait pas besoin qu'ils soient fort, juste malléable et obéissant. Et pour ça il fallait parfois leur donner des tâches qu'ils pensaient importantes pour entretenir cette dévotion. D'ailleurs paradoxalement, le seigneur noir trouvait que l'éducation restait un point phare dans la domination du monde, plus l'éducation se faisait tôt plus ils avaient de chance d'avoir un nombre important de mangemort dans leur rang, les enfants étaient malléables. Il repoussa sa tête en arrière, faisant craquer ses cervicales avant de reprendre la parole de cette même voix lasse et sifflante.

"Convertir les masses à notre cause et essayer de faire de ses incapables des sorciers potables est une mission plus que noble. Ne te satisfait elle pas?"

Voldemort attendait la réponse avec une certaine excitation, il mourrait d'envie qu'elle se montre suffisamment courageuse pour l'affronter lui dire que non elle n'était pas satisfaite de sa mission, mais personne n'osait jamais l'affronter, c'était presque ennuyant. Quoi qu'il en soit cette petite Cora était pleine de surprises, elle osait réclamer un mission en tête à tête avec lui. Pour être honnête, depuis qu'il avait retrouvé toute sa puissance, il était extrêmement rare de le voir effectuer une mission, il avait des sous fifres pour ça, il ne prenait pas de risque, en particulier depuis que la résistance commettait des actes terroristes.

"En ma compagnie? T'es tu montré digne d'un tel honneur?"

Tom attendait une réponse en tournant autour de la jeune femme, marchant dans la flaque de sang laissé par le pauvre moldu qui avait été dévoré. Il attrapa une mèche de cheveux de la brunette et la porta jusqu'à son nez, en humant son parfum avant de se retrouver de nouveau de face à elle.

"Peut être que tu pourrais me servir jusqu'à la fin de la journée, serais tu satisfaite?"



Voir le profil de l'utilisateur
Cora Miller
Mangemort
Mangemort
Cora Miller

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang Pur
Inventaire:

Amour ou Adoration, comment savoir la différence ? [ Ft Seigneur des Ténèbres ] Empty
Mar 1 Oct - 9:22
L'amour qui naît de la peur de la solitude est triste et fort comme la mort

Mes lucarnes lagons observait avec vivacité la serpente se jeter sur ma victime et n'en faire qu'une bouchée. Oublier Nagini aurait été une erreur. Je n'étais pas spécialement fan d'elle à vrai dire. Trop proche du Seigneur, mais aussi trop agressive. Je n'étais jamais sereine lorsqu'elle était là et c'est ce qui m'empêchait d'être un peu plus avenante. Si je pouvais imaginer que le Seigneur noir ne me repousserait pas, je craignais la colère de la jalouse serpente, aussi restai-je bien plus sur mes gardes. C'est ce que je pensais en temps que femme. Le Lord aurait pu ouvrir un harem mais jamais je ne l'avais vu en compagnie d'une femme autre que Bellatrix. Mais plus pour ses besoins à elle...

« "Convertir les masses à notre cause et essayer de faire de ses incapables des sorciers potables est une mission plus que noble. Ne te satisfait elle pas?"  »

Je me retenais difficilement d'arquer un sourcil. Étais-ce une plaisanterie ? J'avais beau avoir obtenue des notes excellentes dans mes cours l'heure de mes études, je n'en étais pas moins peu fière d'être ce que je suis devenue aujourd'hui. Je n'aimais pas les gosses. Clairement. La puberté et les boutons d’acnés me donnait de l'urticaire.

-Je mérite mieux.

Avais-je soufflé doucement entre mes dents, la mâchoire serré.

-Je veux plus.

Oui je voulais plus que l'éducation, je voulais qu'il m'offre une mission si délicate qu'elle allait m'exploser la cervelle à force de réfléchir à une solution. Une mission si différente et difficile que si je la réussissais les cornalines de mon maître ne brillerais plus que pour moi. Je n'étais pas de ses mangemorts lâchent qui attendaient sagement dans son coin une légère mission, j'étais de ceux qui prenaient des initiatives, qui cherchait à aller plus loin, toujours plus loin. J'étais une camée, et dans le manque de la drogue que j'avais effectuée ce soir afin d'être un peu près clean pour MonSeigneur j’oubliais parfois mes tremblements. Mes mains devenus moites évoquaient muettement mon stress et mon angoisse.

-Pardonnez-moi mon maître, je ne suis pas comme Bellatrix à attendre les ordres, je veux être une véritable guerrière pour vous servir.

Encore une fois, je ne pouvais m'empêcher de la descendre. Cette garce n'allait pas obtenir ce que je désirais. Elle n'avait de toute façon plus sa chance maintenant que la famille Malefoy était considéré comme traître. Cette pensée m'offrit un léger et doux sourire. La proximité qui me gagnait en terrain avec le Lord me faisait planer dans une zen-attitude profonde. Alors que, paradoxalement j’étais pétrifié à la moindre idée qu'il ne me tue pour mon culot. Je venais quémander une seconde mission, je venais de ruiner la réputation de Bellatrix sous ses yeux mais en plus, j'avais le culot de vouloir passer le reste de ma journée à ses côtés. Mon cœur en fit qu'un bon. Au moment où il fait glisser ma mèche de cheveux dans ses doigts je frissonne et je dois combattre mon désir de ne pas lui sauter dessus. Je combats, durement mon moi intérieur.

-J'en suis plus digne qu'aucun de vos soldats, Majesté.

Encore un affront. Cette fois, je prends peine de le pénétrer du regard, envoûtée par ses yeux cornalines, je perds pieds, et je lui laisse tous loisirs de pouvoir lire en moi comme dans un livre ouvert, je n'ai rien à cacher, sauf peut-être ma faiblesse le concernant lui.

:copyright:️ 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur




Che Bel Fior!E questo è il fiore del partigianoEt c'est la fleur du partisan Morto per la libertà!

Mon Personnage
Puissance Puissance: 5 XP (Voldemort)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

Amour ou Adoration, comment savoir la différence ? [ Ft Seigneur des Ténèbres ] Empty
Mer 2 Oct - 13:41
Amour ou Adoration, comment savoir la différence ?
Lord Voldemort & Cora Miller
Le seigneur noire aimait que ses mangemorts face preuve de personnalité, bon d'accord pas trop non plus, juste assez pour le divertir sans jamais le contrarier, Cora faisait partie de celle avec qui il ne s'était jamais ennuyée, elle rivaliserait presque avec Bellatrix sur sa dévotion mais difficile de comparer un oisillon et une vieille carne. Il en était persuadée avec un peu de temps la dévotion de la brunette serait sans doute plus forte encore que celle de la femme de Lestrange surtout qu'elle n'avait pas eu le mauvais goût de se marier, ni de partager sa couche avec un homme de façon régulière. Non Cora avait fait le choix d'être à lui, et il aurait presque voulu que se soit de manière exclusif, que personne d'autre que lui ne puisse caresser sa peau albâtre, qu'il soit le seul pour qui son coeur batte, littéralement parlant bien sûr, n'allez pas voir là des sentiments, juste un désir de possession. Celui de posséder un être jusqu'au tréfonds de son âme et de son corps. C'était sans doute à cause du manque d'amour durant son enfance, mais il n'était pas du genre parler de se qu'il avait vécu ni même de son passé.

"Tu pense savoir mieux que moi quelle mission qui devrait t'être attribuée?"

De la personnalité oui, mais surtout de l'obéissance, il ne fallait pas leur laisser croire qu'ils avaient du pouvoir ou quoi que se soit du genre.

"Je veux bien croire que tu en veuilles plus, que tu aimerais plus avoir de pouvoir, mais le mérite tu réellement? Plus que mes plus fidèles mangemors, ceux qui son auprès de moi depuis plus de vingt ans?"

Ses pupilles rouges fixaient le regard de la jeune femme, faisant en sorte de la mettre mal à l'aise, on pouvait voir ses narines se dilater, mais son visage restait inexpressif, difficile de savoir se qu'il pensait. Finalement, elle ressentit de nouveau une douleur terrible, Voldemort ne voulait pas laisser la liberté à ses mangemorts de s'entretuer, sinon ils le feraient probablement, ils voulaient tous avoir du pouvoir, des privilèges, et ce n'était pas possible, le seul qui avait ce droit c'était lui.

"Bellatrix est ma plus fervente mangemort, elle attend sagement ses ordres parce que c'est se qu'elle doit faire, et non déranger son maitre dans l'espoir de briller."

Libérée de la douleur, elle le sentit dans son esprit, il venait de forcer son esprit, il voulait découvrir le moindre de ses secrets, il voulait voir à quel point sa dévotion était pure et sincère.

"Si tu veux une mission plus proche de moi, peut être que je devrais faire de toi la personne dévouée à la chasse pour Naguini..."

Il ressentait bien que la jeune femme n'était pas à l'aise avec l'aise avec le serpent, mais elle était loin d'être la seule, il prenait un malin plaisir à rendre mal à l'aise les gens.

'Mais j'avoue être déçue que tu refuse d'honorer une mission que fera vivre ma grandeur durant de nombreuses générations, et pourquoi pas plus tard ma descendance si une femme se montre digne de porter ma progéniture N'est ce pas se que tu souhaiterais, me servir jusqu'à ta mort?"

Il savait bien que la mission qu'elle souhaiterait serait celle de porter cette progéniture, mais il n'était pas prêt, le monde n'était pas prêt, et elle ne l'était sans doute pas non plus. Il faudrait de la patience, de la dévotion et des sacrifices pour gagner ce droit, mais elle l'avait l'avantage sur Bellatrix d'être plus jeune, et de l'avoir ce temps.


Voir le profil de l'utilisateur
Cora Miller
Mangemort
Mangemort
Cora Miller

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang Pur
Inventaire:

Amour ou Adoration, comment savoir la différence ? [ Ft Seigneur des Ténèbres ] Empty
Sam 5 Oct - 12:42
L'amour qui naît de la peur de la solitude est triste et fort comme la mort

Je me retenais grandement de lui signaler que ceux qui étaient plus proche de lui depuis plus de vingts ans n'étaient pas forcément les plus fidèles. Quant on voyait cet abrutis de Malefoy Senior on pouvait pas forcément comprendre pourquoi le maître les défendaient. J'étais l'une des rares avenantes à tout le temps supplier des missions pour sa gloire alors que les autres attendaient, tentant, espérant se faire oublier. J'accordais difficilement de l'adoration à ses ingrats, seul Severus et le mari Lestrange pour moi sortaient du lot.  Je n'avais nul besoin de le dire car de toutes évidences, le Maître lisait en moi comme dans un livre ouvert et ce n'était que peu de le dire. Ma simple pensée méritait une sanction mais je restais trop jalouse et possessive pour encaisser d'être moins aimée qu'une ou qu'un autre. Ainsi restais-je dans le silence.

Ma jalousie avait finit par l'agacer et m'avoir punit à cause de Bellatrix me fit verser des larmes de rage. Mon corps épousait le sol sous la douleur du sortilège de la torture à tel point que je ne pouvais m'empêcher de hurler à la souffrance. Mon corps tremblait, convulsait, mais le pire était mon cœur détruit par la défense insupportable de cette garce aux dents pourries. J'apprenais par moi même qu'il fallait taire cette jalousie au plus profond de moi. Malgré tout, la douleur du sortilège qui me brûle les rétines m'offrent des larmes chaudes et brûlantes. Souillée et humiliée par ma rivale à jamais unies par la haine, je tente d'apprendre à souffler correctement pour reprendre une respiration convenable. Mais ce qui se passa se fut pire, être la protectrice de Nagini ne m'offrait nullement la sécurité, elle connaissait mon amour pour mon maître et était capable de me manger moi à tout moment... Je déglutis, incapable de réagir correctement mais pourtant je hochais la tête, je ne voulais rien lui refuser. Je ne pouvais RIEN lui refuser.

-Je serai honorée de veiller sur Nagini, Maître.

Il n'en était rien, pourtant j'allais accomplir cette mission et qui sait, apprendre à l'aimer. Nagini était une créature magique imposante et terrifiante, même pour moi, je me demandais si j'allais devoir la faire intervenir à Poudlard... Douce et terrifiante question. J'avais repris une voix à peu près correcte bien que je n'étais pas des plus rassurée concernant mon état de santé physique et morale suite à cet endoloris. J'étais redressée, mais toujours à genoux, je le fixais à présent, j'essayais simplement de ne plus verser de larmes sur mes joues rugueuses à cause de la boue des pavés des embrumes. C'est seulement à la dernière phrase du maître que je retrouve un peu de ma personnalité.

-Vous voulez dire que si je... Si je deviens professeure, je peux être la génitrice de votre progéniture dans l'avenir ?

J'avais peur d'avoir mal compris et ma tête tournait dangereusement à une vitesse folle. J'en oubliais la douleur et mes larmes se stoppaient, à tel point que les images qui défilaient dans ma tête le concernant n'était pas du tout chaste, changeant du tout au tout, je commençais à monter en température et un sourire niais et incontrôlable vint à se figer sur mon visage. Mes yeux auparavant rempli de le gouttes d'eaux étaient devenus des pépites étoilés pendant que j'oubliais tout le reste. Une bulle était apparut autour de nous et ma loyauté n'avait plus d'égale que ma sincérité.

-Maître, je ferai absolument tout ce que vous voulez.


C'était mon ordre de soumission et d'élocution que je n'aurai jamais demandé à quelqu'un d'autres que lui bien évidement. En temps que camée, j'avais l'impression d'avoir fumés plusieurs feuilles de mandragore et cet idiot de sourire ne savait pu foutre le camps de mes lèvres.
:copyright:️ 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur




Che Bel Fior!E questo è il fiore del partigianoEt c'est la fleur du partisan Morto per la libertà!

Mon Personnage
Puissance Puissance: 5 XP (Voldemort)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

Amour ou Adoration, comment savoir la différence ? [ Ft Seigneur des Ténèbres ] Empty
Dim 6 Oct - 18:53
Amour ou Adoration, comment savoir la différence ?
Lord Voldemort & Cora Miller
Les pupilles rouges du seigneur des ténèbres s'étaient posés sur Cora, il prenait un malin plaisir à sonder son esprit, à profiter de chacune de ses plus intimes pensées, que se soit sa jalousie envers Bellatrix, sa répulsion envers ses fidèles mangemorts, ou encore ses sentiments qu'elle nourrissait pour lui. Il prenait un malin plaisir à se nourir des sentiments des autres, sans doute pour combler ce qu'il n'arrivait pas à ressentir. Si on cherchait un peu, il était assez facile de se rendre compte à quel point il était une coquille vide, qu'il ne ressentait pas grand chose à part cette recherche de pouvoir et d'absolu. Il n'était pas comme ça avant, avant qu'il ne divise son âme à la recherche de l'immortalité, mais qu'importe le prix a payer n'était pas trop chers payer pour vivre éternellement. De toute façon avec son don de legilimancie il pouvait vivre ses sentiments par procuration sans avoir à supporter les désagréments. Mais comme toute les choses qui ne sont pas dans ses habitudes il faut rapidement agacé par cet excès de sentiments et punit la source de ce désagrément.

Mais Cora était la mangemort presque parfaite, elle accepta sans rechigner une tâche qui la répugnait pour lui plaire, et il ressentait sa joie à l'idée de pouvoir porter sa progéniture, une chose qu'il ne comprenait pas, comment des bambins pouvaient ils procurer le moindre bonheur? Comment ces choses baveuses sans le moindre intérêt pouvait faire réagir de cette manière la gente féminine? Non ils n'étaient qu'une solution de plus vers l'éternité, certaines histoires d'un autre temps, plus ancienne que la société moderne parlait de sacrifice de premier né pour gagner la vie éternel, se serait peut être une chose à tenter, et puis dans le pire des cas peut être qu'il pourrait transférer sa conscience dans un nouveau corps si celui ci possédait le même sang que lui. Il gardait bien ses plans pour lui, et il devrait pour ça se livrer à des actes qui ne l'attirait pas plus que ça. L'acte charnel semblait clairement une perte de temps, il était capable de prendre du plaisir de tellement de façon plus ludique et constructive, mais il était prêt à sacrifier de sa personne.

"Se que je veux dire c'est que ce serait envisageable si tu te montre à la hauteur de mes désirs, je dirais même que tu devrais être capable de les dépasser."

Oh oui il aimerait qu'on lui offre la tête d'Hermione Granger sur un plateau, accompagné de la tête de ce Potter, il ne demandait pas grand chose, mais personne n'était capable de combler ses désirs, il n'était pourtant pas si compliqués que ça. De ses longs doigts attrapèrent le menton de Cora attirant son visage vers le sien, la demoiselle pouvait sentir son souffle sur son visage. Il le savait qu'elle était prête à tout pour le satisfaire, mais par Merlin qu'est ce qu'il aimait l'entendre.

"Alors tu accompliras ta mission à Poudlard, ainsi que celle auprès de ma beauté."

Naguini venait de reprendre place auprès de son maitre adoré, et ne semblait pas particulièrement apprécier la proximité de la brunette avec son maitre.

"J'espère même que tu seras capable de me surprendre et de dépasser ses attentes."

Il maintenait le visage de Cora proche du sien, il pouvait voir son adoration dans ses yeux, il ressentait son excitation, et Cora pouvait voir une sorte de sourire se dessiner sur le visage de son maitre, une expression de satisfaction.

"Satisfait moi, et tu auras une place près de moi."

Elle pouvait sentir son haleine contre son visage, sa peau froide contre la peau de son visage qui semblait bouillante. C'était au delà de ses espérances les plus folles, mais ce moment de plaisir pour elle ne pouvait pas durer indéfiniment, et voldemort s'était désintéressé d'elle et observait les environs, tout était calme, personne n'osait faire de vague, terrifiés par sa présence, c'était sans doute à ça que ressemblait le bonheur. Il finit par reporter son attention sur la jeune femme.

"Aurais tu des informations intéressantes à me révéler avant que je retourne à des affaires plus importantes?"

L'entretient touchait à sa fin, elle pouvait profiter de ces derniers instants auprès de son maitre.

Voir le profil de l'utilisateur
Cora Miller
Mangemort
Mangemort
Cora Miller

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang Pur
Inventaire:

Amour ou Adoration, comment savoir la différence ? [ Ft Seigneur des Ténèbres ] Empty
Sam 12 Oct - 18:26
L'amour qui naît de la peur de la solitude est triste et fort comme la mort
Je sentais la fin. Et je ne la supportais clairement pas. Chaque fois que le Seigneur noir me quittais je ressentais une tristesse infinie. Une partie de mon âme me quittait et je n'avais que mes yeux pour pleurer. Souvent j'allais me réconforter avec une bonne bouteille le liquide me rendait un peu plus sereine et semblait m'apaiser un peu plus. Ce que me proposait le Seigneur des Ténèbres allait au-delà de mes désirs et de mes attentes. Ce n'était pas le faite de forniquer avec lui qui m'attirait, ni même l'idée qu'il me caresse. Ce que j'aimais chez lui c'était le pouvoir, et l'idée d'être celle qui, devant les autres auraient l'honneur d'engendrer la descendance.

Mes lucarnes lagons observaient avec  une certaine douceur les ténèbres ce qui était très paradoxale vu que quelques secondes plutôt j'étais au sol souffrant d'une douleur atroce. Enceinte de son enfant je n'aurai plus à avoir peur de maltraitance, venant de lui où d'autres. Mais dans ma folie, je ne savais même pas si j'étais capable de gérer un tel sacrifice. Le problème était que mon idéal en face de moi, m'empêchais à tout jamais d'aimer où d’espérer aimer convenablement quelqu'un à part entière. Si je croyais en l'amour et que c'était ma faiblesse, le Lord l'avait véritablement bien compris, et c'est ainsi qu'il jouait avec moi : En me faisant espérer ce que je voulais entendre pour encore plus donner sans jamais recevoir. Si une partie de moi le savait, une autre plus grande l'ignorait car c'est cette partie idyllique, comme beaucoup d'humains, qui me gardait en vie, l'espoir, aussi maléfique était-il.

Je fus incapable de répondre correctement ni même d'articuler. Mes iris en formes de cœur comme une adolescente devant sa star était suffisamment ridicule pour que je ne puisse en rajouter une couche. Son regard et sa proximité me faisait fondre de part son importance. J'adorais avoir l'occasion de pouvoir me sentir importante et le Lord me manipulait avec brio, avec lui j'étais quelqu'un et c'était tout ce dont j'avais besoin, de me sentir vivre près d'un autre.

-Merci maître, vous êtes le meilleur.

Avais-je susurré le cœur battant une douce mélopée romantique je m’aperçus même que par un moment de folie pur et dur, ma main avait touché le pan de la robe de mon maître, je m'en rendis compte au sifflement de ma très chère Nagini, ce qui me fit sursauter. Des informations ? Qu'elles informations ? Ah, oui, des informations, bien sûre que j'en avais.

-Si jamais vous deviez vous débarrassez de Severus, sachez que je serai une excellente Directrice, MonSeigneur. Ainsi qu'une bonne épouse...

Re-Sifflement très en colère, je sursaute à nouveau et je m'agenouille en relevant la tête.
Je sais que l'entretient est terminé, il me tarde déjà de l'affronter à nouveau.

:copyright:️ 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur




Che Bel Fior!E questo è il fiore del partigianoEt c'est la fleur du partisan Morto per la libertà!

Mon Personnage
Puissance Puissance: 5 XP (Voldemort)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

Amour ou Adoration, comment savoir la différence ? [ Ft Seigneur des Ténèbres ] Empty
Jeu 17 Oct - 13:14
Amour ou Adoration, comment savoir la différence ?
Lord Voldemort & Cora Miller
L'instant de grâce était terminé, Voldemort en avait assez de cet entretient qui ne lui apportait plus rien d'intéressant, il avait donné tout se qu'il pouvait à la jeune femme, certes pas grand chose, mais il ne fallait pas oublier de qui on parlait, Cora avait déjà reçu énormément, y compris une promesse muette que si elle était à la hauteur elle obtiendrait le poste le plus haut que pouvait espérer un mangemort. Elle l'observait avec amour alors qu'il la regardait avec une indifférence froide, il faut dire que c'était presque le sentiment le plus positif qu'il était capable de ressentir envers un être humain. Difficile de comprendre comment un enfant avait il pu devenir un être si froid si calculateur, surtout qu'il n'avait pas subit ni violence quotidienne, ni mi à l'écart comme Harry avait pu le subir. Non se qui l'avait rendu ainsi c'était son désir d'être un éléphant alors qu'il n'était qu'un moineau, ce désir de se voir plus grand qu'il n'était, mais surtout de vouloir écraser les autres pour se grandir. Il n'était pas question de travailler avec les autres pour créer le monde qui serait à sa hauteur, ni il fallait que les autres travail pour lui, n'espérant comme récompense que le plaisir de travailler à sa grandeur.

Il "remercia" Cora pour son compliment d'un petit geste de la main, difficile de savoir si il voulait qu'elle cesse ou qu'elle continue, il était assez difficile de savoir si il souhaitait qu'elle cesse ou qu'elle continue. Mais quoi qu'il en soit le temps du seigneur des ténèbres était précieux, et il avait fini de l'accorder à Cora. Il eut un sourire de contentement face à sa dernière proposition, il aimait que ses mangemorts soient prêts à se bouffer le nez pour monter, pour s'approcher un peu plus de se qu'il attend d'eux. Nagini n'appréciait pas du tout le comportement de Cora, la jalousie du serpent n'était pas nouvelle, Tom en avait l'habitude, et pour être honnête, lui appréciait cette sensation, il aimait que la femme de sa vie soit aussi agressive avec les autres. Ne vous y trompez pas, la relation entre les deux êtres était particulière, elle était une partie de lui après tout, mais Voldemort n'était pas exclusif, et n'entretenait pas de relation inappropriée avec l'être qui partageait sa vie.

"Bien Cora, continue comme ça et tu seras récompensée."

Dans un geste théâtral Voldemort se retourna et transplana. Il était temps de vaquer à ses occupations, laissant Cora seule avec la marre de sang et l'odeur de son maitre qui flottait encore dans l'air chargé électriquement. Elle pouvait se vanter d'avoir reçu plus que la plus part des mangemorts aujourd'hui, elle avait reçu l'attention de son maitre.
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:
Le contexte, l’apparence, les idées sont la propriété du staff de EMB. Toute reproduction partielle ou totale est interdite.Design par Pantalaimony R.Mills ; Codage adapté des LS de Halloween et Alice de N-U.Spécial Remerciements à Panta mais également à toute l'équipe codage de PRD (Dune,Heaven & Odyssea)