Never Utopia
ChatBox
RSS
RSS


La guerre est déclarée, le mal s'étend sur l'Europe, Harry Potter est porté disparu, la résistance réussira-t-elle à rétablir le bien?

 

One more time f. Pantalaimony R. Mills
 :: L'Angleterre :: Chemin de Traverse :: Le Chaudron Baveur

Invité
Invité
avatar

One more time f. Pantalaimony R. Mills Empty
Sam 21 Sep - 23:24
ft.
Mills
Pantalaimony
One more time
Première fois que je mettais les pieds dans cet endroit. Ou plutôt, dans ces endroits. Je n'avais vraiment pas l'habitude ni vraiment le droit de sortir hors de la meute si ce n'était pas pour des missions. Mais cette fois, j'avais enfin eu un mini moment de répit vue que Fenrir était partis je ne sais où pour voir, je ne sais qui.
À travers plusieurs conversations, j'avais entendu parlé de cet endroit caché aux yeux des gens comme mes parents. Et l'odeur de la nourriture, de l'alcool et de tout autre chose m'avait finalement ramener jusqu'à ce bar. Le chaudron baveur.

Poussant la porte pour rentrer, je m'arrêtais alors sur le seuil malgré les regards de quelques curieux. J'essayais alors de reconnaître chaque odeur que ce pub offrait. Alcool et repas bien sûr, mais aussi une odeur familière que je pouvais reconnaître entre mille. Un loup-garou était présent dans ces lieux.
Je regardais alors autour de moi pour essayer de reconnaître qui l'était ou même si la personne m'avait reconnu avant moi. Mais pour le moment, je ne voyais aucun indice certain.
Je finis par enfin m'avancer un peu le long des tables avant d'en trouver une légèrement en retrait. Je ne savais même pas s'il fallait commander au bar ou si quelqu'un allait venir. Mes parents m'avaient refusé tout contact avec le milieu sorcier et depuis que Fenrir m'avait mis le grappin dessus je n'avais droit à rien. Ce loup aimait me torturer parce qu'il savait qu'il avait un contrôle sur moi total. J'étais son chien et le renier pouvait juste m'être fatal. Du coup aucun autre choix pour moi que d'obéir même si cela était synonyme de mort et de chantage.

Je soupirais alors dans mon coin sans même savoir ce qu'on servait ici. De l'eau, des sodas basiques ou des choses uniquement sorcier ? Qu'est-ce que j'allais répondre si on me demandait ? "Surprenez-moi !" avec un air beauf et maladroit sûrement... Mon sourire pouvait aider, mais je ne savais pas vraiment mentir. Le pourquoi je prenais un risque en venant ici. Les autres de la meute ne devaient pas non plus perdre leurs temps à me surveiller, mais si le grand patron apprenait que j'étais venu ici... Je serais sûrement mort avant même que les gens connaissent mon nom. Mais j'avais besoin de sortir, la forêt et la meute me sortaient par tous les orifices.

Je continue de regarder autour de moi pour essayer de connaître ce fameux loup. Je n'en sentais qu'un en-tout-cas dans ces lieux...
Je remettais mes cheveux en place avant d'écouter un peu les conversations. Ca parlait de la guerre, des meurtres, de ce fameux Harry Potter, de On Sait Qui et j'en passe... Que des choses que je connaissais à peine.... Bon, j'avais faim aussi. La barbaque, c'est bien, mais j'avais envie d'autre chose, n'importe quoi, mais pas de lapin, de cerf et de tout animal des bois... Et encore moins d'autre être humain.

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

One more time f. Pantalaimony R. Mills Empty
Dim 22 Sep - 0:37
One More Time
I'm here for one drug, I'm only here for one thing. So come on and tell me, can you fly like you're free. Δ Adrenalize me

Le chaudron baveur était réellement un lieu de passage. Un carrefour incontournable. Une passerelle entre le monde des sorciers et le monde des moldus. Et un dernier bastion face à Lord Voldemort qui pouvait tout contrôler. J'avais de la chance que beaucoup de sorciers soient attachés à ce lieu. Cela aurait fait un bon bout de temps que j'aurais été sans emploi. Et franchement, c'était la meilleure place pour ce qui était des rumeurs. On pouvait tout entendre et surtout avec un peu d'alcool, certaines langues se débridaient facilement.

La soirée allaient bon train. Il y avait beaucoup de client ce soir. Et ce n'était pas pour me déplaire. Après la visite de ma meilleure amie il y a quelques semaines, les jours se ressemblaient beaucoup trop et Morgan me manquaient quand même beaucoup. Et franchement, ne pas s'ennuyer et être occupée, cela faisait passer les jours et les soirs plus vite. Le patron étaient là aussi bien sur mais il géraient surtout la compta maintenant que je pouvais m'occuper du bar et de la tablée d'en bas facilement. Alors quand un énième client entra dans la salle plutôt en début de soirée, il s'installa directement à une table dans le fond plutôt à l'écart des autres tables. Il regardait les autres clients avant de sembler chercher quelque chose du regard. Derrière le bar, je l'observais quelques instants avant de finir de servir la dernière table.

Les cheveux attachés en queue de cheval et le tablier autour de la taille, je me dirigeais vers le jeune homme qui ne semblait pas beaucoup plus âgé que moi. Je tape la pointe du stylo pour faire sortir la mine et finalement arrive à la table de mon nouveau client.

Et là, je sens soudainement son odeur. Quelque chose de très sauvage mais aussi terriblement familier. Non, c'est impossible. Ils sont tous chassés... A moins que... Qu'il soit en fuite, comme moi. Aussi, je finis par arriver à sa table en essayant de paraître la plus naturelle possible. Si je l'avais senti, il avait compris que j'étais un loup garou aussi. Il n'y a que trois personnes au courant. Momo, Julian et Mei-Lin et cela me suffisait. Mais voilà qu'un inconnu débarque et il est aussi loup garou. C'est la première fois que je rencontre quelqu'un de mon espèce alors...

Je finis par souffler et de tousser un coup avant de finir par reprendre mon masque de la serveuse du chaudron baveur.

-Bonsoir, qu'est ce que je vous sert ?

Le ton était formel mais tout mon être était tendu à l'extrême. Je n'avais aucune idée de comment réagir et encore moins comment lui, allait réagir. Alors, évidemment, je gardais ma méfiance, surtout avec la guerre qui fait rage dans le monde. L'ambiance était devenue électrique en quelque seconde mais personne ne semblait le remarquer et tant mieux.
n.1 | 498 mots | ©️ GASMASK
Voir le profil de l'utilisateur



Deep inside me, I'm fading to black, I'm fading.
-'Cause I'm Natural
Invité
Invité
avatar

One more time f. Pantalaimony R. Mills Empty
Dim 22 Sep - 0:59
ft.
Mills
Pantalaimony
One more time
Au fur et à mesure des secondes, l'odeur du loup se faisait de plus en plus forte comme si la personne se rapprochait petit à petit. Et cela semblait être bien le cas. Mon visage alors remontait le long du corps de la louve qui s'était arrêté à côté de moi pour prendre ma commande. Je ne savais pas vraiment comment interpréter son calme. Elle semblait tout de même tendu, mais ou elle avait un odorat de chiotte et ne m'avait pas sentit, ou c'était courant ici que les loups viennent ou... Elle cachait clairement son jeu. En tout cas, elle travaillait ici. Je la regarde alors sans me cacher de mon côté. Même mon regard pouvait parler. Je sais ce que tu es parce que je le suis aussi, semblait-il dire silencieusement...

Je sens qu'elle a une seconde de relâche avant de reprendre son sérieux et son professionnalisme. Je finis par sourire alors. Bon, au moins ma première intuition n'était pas la bonne. Elle m'avait elle aussi sentit malgré les nombreuses odeurs dispersés.

- Surprenez-moi...

J'essayais de paraître sûr de moi, mais en vrai, c'était la seule réponse que je pouvais répondre vue que je ne connaissais rien aux coutumes de ce monde. Mais plusieurs question, autre, me venaient à l'esprit. Qui était son maître loup, Fenrir aussi ? Avait-elle une meute ? Cela, faisaient-ils longtemps ? Les gens, savaient-ils pour elle ? De quel côté était-elle ? J'étais si perdu dans mes pensées que je me contenter de la fixer de manière non dissimulé tout en conservant ce fameux sourire sauvage que tout ceux de notre espèce semblait posséder.
Il n'y avait pas beaucoup de femelles dans la meute de Fenrir. Non en vrai... Il n'y en avait aucune. A croire que le loup avait des fantasmes étranges ou alors juste un gros soucis de machisme. C'était donc la première fois que je voyais une louve. Non pas que cela change grand chose, mais c'était marrant. Et je m'accrochais à toute nouveauté.

L'ambiance semblait presque pesante, mais personne dans le bar ne semblait s'y inquiéter. Je n'avais tellement pas l'habitude de côtoyer des sorciers que j'étais incapable de savoir ce qu'ils ressentaient par rapport aux moldus. Ou alors je me faisais des idées. Mais même moi qui étais sorcier, j'étais incapable de savoir ce que ce mot signifiait réellement. Et elle, l'était-elle ?
Mais pour le moment, j'étais surtout curieux de ce que j'allais boire... J'espère rien de trop bizarre... Les histoires de sorcières, de chaudron et de rat mort avec des yeux de tritons, c'est bien juste des légendes n'est-ce pas ?

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

One more time f. Pantalaimony R. Mills Empty
Dim 22 Sep - 1:25
One More Time
I'm here for one drug, I'm only here for one thing. So come on and tell me, can you fly like you're free. Δ Adrenalize me

Quand il tourna son regard chocolat vers moi, j'avais très bien compris avec son petit sourire qu'il avait deviné et je pouvais clairement lire un certain amusement dans ses prunelles qui ne me plaisait absolument pas. Aussi, quand je repris un certain professionnalisme, et que je lui demandais formellement ce qu'il voulait, il prit ses aises et me répondit d'une façon tellement arrogante et désinvolte que je m'imaginais à l'instant exploser son joli minois sur la table juste pour lui faire ravaler sa réponse.

Enfin, c'est ce que j'aurais fait il y a quelques années. Mais je devais faire profil bas. Il n'y avait pas que moi en jeu. Aussi, je finis par faire cliquer mon stylo et rangea mon calepin dans la poche de mon tablier avant de finir par lui lancer un sourire froid.

-Bien, je vais voir ce que je peux faire.

Je finis par rejoindre mon bar et souffler un coup. Je pouvais sentir seulement maintenant que mon cœur battre à cent à l'heure alors que je jetais un regard en coin d'oeil au jeune homme qui ne m'avait pas quitté du regard. Un loup garou et il ressemblait beaucoup trop à Morgan dans son attitude. Je haussais un sourcil et je finis par lui tourner le dos. Je fermais les yeux un coup avant de souffler pour de bon pour reprendre mon calme. Je me dirigeais vers la cuisine pour lui préparer un bol de soupe au pois. Après tout, c'était la spécialité de la taverne ! Un sourire en coin de lèvre alors qu'un coup de baguette suffit à la réchauffer, je finis par la poser avec un couvercle sur le comptoir avant de réfléchir à une boisson.

Je finis par préparer un coktail au pif avec du whisky pur feu et du jus de citrouille parsemé de cannelle. Quelque chose de doux et de fort en même temps. Chaud et sucré. Okay, c'était pas mal. Je finis par tout poser sur mon plateau et me diriger vers sa table. Je pose le bol et le verre sur sa table.

-Bol de soupe au pois et coktail maison à ma sauce.

Et puis je réfléchis à quelque chose. Je ne l'avais jamais vu avant. Alors d'où venait il ? C'était forcément un sorcier. Un moldu n'aurait jamais survécu à une morsure. Alors il avait peut être des infos importantes. Aussi, je finis par lui lancer d'une façon humoristique de la même désinvolture et la même arrogance dont il avait fait preuve. Si il veut jouer à ce jeu, pas de problème.

-Promis, il n'y a pas de tue loup dans le coktail.

Je finis par le laisser manger en retournant à mon bar et m'occuper des derniers commandes de digestif.
n.2 | 476 mots | ©️ GASMASK
Voir le profil de l'utilisateur



Deep inside me, I'm fading to black, I'm fading.
-'Cause I'm Natural
Invité
Invité
avatar

One more time f. Pantalaimony R. Mills Empty
Dim 22 Sep - 1:54
ft.
Mills
Pantalaimony
One more time
De savoir que je l'énervais ne faisait qu'agrandir mon sourire. Non, je ne l'attaquerais pas. Je ne savais pas depuis combien de temps elle était loup-garou, mais je savais à son odeur que ça ne datais pas d'hier. Et puis sans baguette, je ne valais pas grand chose dans ce monde. Alors je faisais profil bas et utilisé une autre technique d'attaque. Celle d'agacer mon adversaire. D'après Fenrir j'étais doué pour ça.
Ravalant sa haine et rangeant son calepin, elle repartit, non pas sans me lancer un sourire aussi froid que l'hiver écossais.
Je ne la quittais pas du regard, me posant une cinquantaine de questions qui resteraient sûrement sans réponse pour le moment. J'avais faim et à regarder les assiettes des autres clients, la nourriture semblait bonne. Bon, si je partais bredouille au moins j'aurais le ventre plein. Est-ce que j'avais au moins de quoi payer ? Ca aussi, c'était une bonne question...
Je soupirais un peu en m'étalant un peu plus sur ma chaise. Les secondes passent tandis que je me reprends un peu. L'ambiance semblait plus détendue depuis qu'elle s'était éloignée. Un peu comme si on avait une sorte de périmètre entre nous.
Je me remettais un peu mieux sur ma chaise avant de la sentir revenir, son odeur cette fois légèrement apaisée par celle de l'assiette.

Elle posa alors devant moi un bol de soupe et un cocktail. Ca sentait vraiment bon, plus que ce que j'avais droit en règle générale. J'avais tellement faim que j'aurais pu tout avaler d'un coup sans même réfléchir. Je relève les yeux vers elle, plissant un peu les sourcils. Du quoi ? Du tue-loup ? Qu'est-ce que s'est ? Un poison pour nous d'après le nom non ? Qu'est-ce que j'allais faire ? Faire semblant de savoir ce que c'était ? Non Clay, tu ne sais de toute manière pas mentir...

- Euh... Cool... Je suppose... Enfin, empoisonné, tes clients ne seraient pas vraiment une bonne pub...

Bon, je ne savais pas vraiment si c'était la réponse dont elle s'attendait, mais je supposais clairement ne pas avoir compris la blague. Bon sang, c'est quoi du tue-loup ?
Bref, quoi qu'il en soit...
Je goûte alors prudemment la soupe avant de juste trouver ça délicieux. Je goûte ensuite le cocktail. Je pouvais sentir l'alcool, un jus que je n'arrivais pas à deviner et de la cannelle. Un vrai délice aussi. Je continuai ensuite à manger comme si je n'avais rien avaler depuis des jours. Faut dire qu'être le dernier d'une meute n'était pas simple. Je devais attendre que tout le monde mange avant moi et très souvent, il ne restait plus grand-chose. Je n'étais juste qu'un loup oméga, le souffre-douleur, le bouc émissaire... J'étais l'esclave clairement de la meute... Donc, très souvent, je ne faisais que rogner les os et chercher ce que je pouvais me mettre sous les crocs.
Une fois le bol finit, je vidais le cocktail sans faire attention à la dose d'alcool à l'intérieur. Je soupirais ensuite de bien-être tout en observant la louve de nouveau. Et elle, quelle était sa place dans tout ce bordel ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:
Le contexte, l’apparence, les idées sont la propriété du staff de EMB. Toute reproduction partielle ou totale est interdite.Design par Pantalaimony R.Mills ; Codage adapté des LS de Halloween et Alice de N-U.Spécial Remerciements à Panta mais également à toute l'équipe codage de PRD (Dune,Heaven & Odyssea)