Never Utopia
ChatBox
RSS
RSS


La guerre est déclarée, le mal s'étend sur l'Europe, Harry Potter est porté disparu, la résistance réussira-t-elle à rétablir le bien?

 

Le passé refait toujours surface ¤ FT Elliot Jensen
 :: L'Angleterre :: Chemin de Traverse :: Le Chaudron Baveur


Mon Personnage
Puissance Puissance: 2 XP (Gifted)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

Le passé refait toujours surface ¤ FT Elliot Jensen Empty
Sam 21 Sep - 18:34






Sink in the river The lessons I learned



Quam ob rem circumspecta cautela observatum est deinceps et cum edita montium petere coeperint grassatores, loci iniquitati milites cedunt. ubi autem in planitie potuerint reperiri, quod contingit adsidue, nec exsertare lacertos nec crispare permissi tela, quae vehunt bina vel terna, pecudum ritu inertium trucidantur.

Quod si rectum statuerimus vel concedere amicis, quidquid velint, vel impetrare ab iis, quidquid velimus, perfecta quidem sapientia si simus, nihil habeat res vitii; sed loquimur de iis amicis qui ante oculos sunt, quos vidimus aut de quibus memoriam accepimus, quos novit vita communis. Ex hoc numero nobis exempla sumenda sunt, et eorum quidem maxime qui ad sapientiam proxime accedunt.

Sed maximum est in amicitia parem esse inferiori. Saepe enim excellentiae quaedam sunt, qualis erat Scipionis in nostro, ut ita dicam, grege. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat.

Take that money/Watch it burn


Quam ob rem circumspecta cautela observatum est deinceps et cum edita montium petere coeperint grassatores, loci iniquitati milites cedunt. ubi autem in planitie potuerint reperiri, quod contingit adsidue, nec exsertare lacertos nec crispare permissi tela, quae vehunt bina vel terna, pecudum ritu inertium trucidantur.

Quod si rectum statuerimus vel concedere amicis, quidquid velint, vel impetrare ab iis, quidquid velimus, perfecta quidem sapientia si simus, nihil habeat res vitii; sed loquimur de iis amicis qui ante oculos sunt, quos vidimus aut de quibus memoriam accepimus, quos novit vita communis. Ex hoc numero nobis exempla sumenda sunt, et eorum quidem maxime qui ad sapientiam proxime accedunt.

Sed maximum est in amicitia parem esse inferiori. Saepe enim excellentiae quaedam sunt, qualis erat Scipionis in nostro, ut ita dicam, grege. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat.


Said no more counting dollars We'll be counting stars



Halloween
Voir le profil de l'utilisateur


Dire le secret d'autrui est une trahison, dire le sien est une sottise. C'est ce que j'ai entendu durant toute mon enfance et pourtant aujourd'hui, je pense que c'est faux. Il est parfois nécessaire de révéler un secret à la bonne personne.

Le passé refait toujours surface ¤ FT Elliot Jensen Original
Elliot Jensen
Résistance
Résistance
Elliot Jensen

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

Le passé refait toujours surface ¤ FT Elliot Jensen Empty
Sam 21 Sep - 21:28
Le passé refait toujours surface
Elliot Jensen & Opalline Prince
Ce n'était pas simple de reprendre sa vie après presque 5 ans de pause. Bêtement, elle qui se sentait si mal en arrivant aux Etats Unis avait réussit à établir une petite vie tranquille, et elle abandonnait tout une nouvelle fois pour retourner à Londres. Oh elle ne regrettait pas réellement d'être revenu, mais c'était un nouveau changement fou, surtout qu'il était difficile de reconnaitre le pays qu'elle avait laissé. Retrouver son chez soit faisait du bien à Elliot. Sa mère avait tout organisé, son appartement était protéger par le sortilège de fidelas, ils ne risquaient rien, le soucis c'était que pour ne rien risquer, il fallait rester en sécurité dans l'appartement, chose qu'Elli ne savait pas faire. Dès leur retour en Angleterre, lorsqu'Harry avait immédiatement voulu aller au repère de l'ordre du Phénix pour voir son parain, la demoiselle était partit faire une balade. Petit à petit ils avaient retrouvés une certaine routine, non pas qu'ils faisaient des choses qui pouvait s'y apparenter, mais ils avaient repris leurs habitudes, Harry faisait le nécessaire pour l'ordre, et la demoiselle commençait à s'organiser avec la résistance, elle n'aimait pas trop aller dans cette vieille maison, en particulier avec Hermione qui lui jetait un regard noir, elle ne s'y sentait pas à sa place.

En tout cas Elliot avait retrouvé des amis de Poudlard, des gens qu'elle avait perdu de vu à cause des communications coupés entre les deux pays. Elle avait redécouvert Cho sous un autre angle, les deux demoiselles avaient tout de suite accroché, bien plus qu'à l'époque de l'école. Elle n'avait pas oublier ses amis, d'ailleurs c'était se qui l'avait empêcher d'être totalement épanouie à Ilvermorny. Peut de temps après son arrivée elle avait envoyer sa chouette chez une vieille amie, Opalline Prince, une jeune fille dont elle avait été très proche à Poudlard, elle savait d'office que ça ne serait pas simple avec elle, la demoiselle avait un caractère de feu, il ne serait pas simple pour elle de lui pardonner.

Quoi qu'il en soit, et même sans réponse de la sulfureuse demoiselle, Elli prit la décision de se rendre au rendez vous, après tout elle changerait peut être d'avis, où elle n'avait pas pensé à donner sa réponse à Heros. La demoiselle était arrivé un peu avant l'heure, sans prendre la moindre précaution, elle s'installait à une table, et commandait une bierraubeurre. Elle écrivait sur un parchemin, rien de bien important, plutôt une sorte de liste de chose à faire, et encore rien ne trahirait réellement ses intentions si on lui piquait. Elle ne releva la tête que lorsqu'une silhouette encapuchonnée la seule chose qui lui fit reconnaitre la jeune femme, enfin reconnaitre c'était un bien grand mot, mais ça serait une étrange coincidence que quelqu'un d'autre avec des cheveux bleus pointe son nez au chaudron à cette heure précise. Elliot lui fit un signe de la main, tout en espérent que ce rendez vous se passerait bien, Opalline était importante pour elle.

Voir le profil de l'utilisateur


Parfois on touche la vie des gens rien qu'en existant
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière.by lizzou.

Mon Personnage
Puissance Puissance: 2 XP (Gifted)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

Le passé refait toujours surface ¤ FT Elliot Jensen Empty
Dim 22 Sep - 13:55
*En regardant autour d'elle, la jeune métamorphomage finit par voir son ancienne amie. Elle se dirigea vers elle et retira son capuchon. En 5 ans, la jeune sorcière avait bien changé les traits de l'enfance avait disparu pour laisser place à ceux d'une jeune femme qui semblait lasse de la vie. Fallait dire que depuis qu'elle travaillait à Saint Mangouste, elle en avait vu des familles ravagés par la douleur, des gens perdre la mémoire et des gens arrivés avec d'étranges maléfices.

Arrivée à hauteur, de son ancienne amie, elle ne prit pas la peine de demander la permission pour s'asseoir et la fit sans aucun remord. Elle commanda une bierraubeurre et tout en fixant l'autre jeune femme, elle secoua la tête et ses yeux prirent une couleur marron comme quand elle était élève à Poudlard.*


-Bonjour Jensen, je t'avoue avoir été étonné d'avoir de tes nouvelles après 5 années de silence, avoua d'une voix froide l'héritière de Severus

*Elle ne savait pas comment s'y prendre, elle était très en colère et était assez rancunière. En effet, elle en voulait à la jeune femme d'avoir disparu comme ça sans laisser de trace ou bien une explication.*


-Quand ta chouette est venue me déranger, je t'avoue que je ne l'ai pas reconnu de suite, c'est ton écriture qui t'a trahis. Jusqu'à ce matin, j'étais persuadé de te pas venir, c'est pour cela que je ne t'es rien répondu. Cependant, je pense que la curiosité était plus forte. Donc maintenant, je veux tout savoir et ensuite on pourra parler de ce que nous faisons aujourd'hui.

*La médicomage avait bien l'intention d'obtenir des réponses. De toutes façon, elle pouvait se montrer aussi tête que l'était sa mère. Elle était aussi rancunière que son père mais elle obtenait toujours ce qu'elle voulait et là elle allait savoir par tous les moyens, pourquoi, son amie l'avait laissé tombé comme ça sans aucune explication claire.*
Voir le profil de l'utilisateur


Dire le secret d'autrui est une trahison, dire le sien est une sottise. C'est ce que j'ai entendu durant toute mon enfance et pourtant aujourd'hui, je pense que c'est faux. Il est parfois nécessaire de révéler un secret à la bonne personne.

Le passé refait toujours surface ¤ FT Elliot Jensen Original
Elliot Jensen
Résistance
Résistance
Elliot Jensen

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

Le passé refait toujours surface ¤ FT Elliot Jensen Empty
Mar 24 Sep - 21:44
Le passé refait toujours surface
Elliot Jensen & Opalline Prince
Elliot ne s'attendait pas que la jeune fille fasse des manières ce n'était pas du tout dans le genre de la demoiselle, et ses amis faisaient généralement comme chez eux avec elle, et c'était ce qu'elle voulait. Une fois que tout le monde eut sa chope, elle leva la sienne avant de prendre une gorgée. Elle se doutait qu'Opalline lui en voulait, et elle accusa le coup lorsque la demoiselle lui rappela ses 5 ans d'absence. Elle avait raison d'être en colère, Elli le savait, mais malheureusement elle n'était même pas responsable de la situation, ce n'était pas si simple à entendre pour les personnes laissées de côtés. D'ailleurs elle voyait bien que son amie avait souffert durant ces 5 années, Elliot ne se sentait pas bien en voyant que son amie avant si souriante semblait être lasse, porter tout le poids du monde sur son dos. D'un autre côté elle reconnaissait la jeune fille qu'elle connaissait depuis des années, ce côté un peu arrogant et fier des Serpentards. Elle se rendait bien compte qu'elle avait blessée la jeune femme et elle s'en voulait un peu.

"Je suis désolé."

C'était assez rare d'entendre Elliot s'excuser, il fallait en profiter, mais elle savait reconnaitre qu'elle était en tord, y compris lorsque ce n'était pas sa faute.

"Ce n'est pas manque d'avoir essayé, mais ce n'était pas simple depuis l'autre continent... Et l'Angleterre c'est très vite refermé sur elle même après que ma mère m'ai forcé à aller m'installer aux USA."

C'était quand même se qui s'était passé, même si elle passait volontairement outre le fait qu'elle était en couple avec Harry Potter,et qu'il était partit avec elle. De toute façon personne n'était au courant ici, enfin pas réellement ils avaient seulement disparus en même temps... Enfin elle savait que les gens n'étaient pas stupide mais elle ne comptait pas en parler.

"Je viens juste de revenir, et je t'ai contacter dès que j'ai pu. Pour être honnête ce n'était pas vraiment facile pour moi d'être loin de tout le monde, je vais pas me plaindre, je sais que ce n'était pas facile ici, sans doute bien pire que moi, que je ne peux pas me plaindre, mais je suis revenus dès que j'ai pu. C'est ici que je suis chez moi."

Oui l'Angleterre c'était sa maison, elle était ravie d'avoir retrouvé Londres. Elle voudrait que tout redevienne comme avant, mais ce n'était pas si simple.

"Tu sais à choisir j'aurais voulu rester ici, Ilvermorny est une super école, mais Poudlard était chez moi, je n'ai même pas pu réellement faire mes adieux à cet endroit que je reverrais jamais. Mais ma mère était totalement parano, elle était persuadée que mon père allait venir me chercher... Alors que finalement il a gardé son cul chez les frogy..."

C'était un peu abuser, elle se doutait bien qu'il avait le bras long, mais dans l'immédiat il n'était pas là.

"Et puis après avoir fini mes études il a fallut trouver comment revenir, mais ce n'était pas simple, on a dut prendre la boite qui vole des moldus, un avion... C'était affreux."

Des fois elle galérait à trouver des mots communs pour les moldus, elle avait l'habitude de vivre dans leur monde, elle avait, ça faisait 5 ans qu'elle ne les cotoyait quasiment plus, et c'était presque comme une langue étrangère, on avait tendance à oublier.

Voir le profil de l'utilisateur


Parfois on touche la vie des gens rien qu'en existant
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière.by lizzou.

Mon Personnage
Puissance Puissance: 2 XP (Gifted)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

Le passé refait toujours surface ¤ FT Elliot Jensen Empty
Jeu 26 Sep - 18:07
*Opalline toisa son ancienne meilleure amie. Ses excuses lui donnait envie de fuir mais elle restait cloué là va savoir pourquoi.*

-Tes excuses ne serviront à rien Jensen, affirma la métamorphomage

*Ses cheveux vira au rouge sang, signe que la colère montait en elle tandis qu'elle écouta son récit sans rien ajouter. Elle ne savait pourquoi mais de la revoir ne faisait qu'aggraver sa trahison aux yeux de la jeune Prince. En effet, son départ avait été vécu comme une trahison pour la fille de Rogue.*

-Et tu ne pouvais pas envoyer Heros comme tu viens de le faire, quelques minutes avant de partir, demanda froidement, la jeune sorcière.

*La médicomage prit une longue inspiration et tenta de calmer sa colère dompter ses émotions comme elle savait si bien le faire. Elle y parvient assez rapidement et ses cheveux reprirent leur couleur bleu. Elle tourna un regard un peu plus chaleureux vers elle.*


-Que vas-tu faire maintenant que tu es de retour ? Comment envisage-tu l'avenir ? questionna la demi-sœur de Harry Potter

*Elle hésita à poser la dernière question qui lui brûlait les lèvres mais cette question finit par franchir ses lèvres dans un murmure à peine audible hormis pour elle deux.*

-J'ai appris que tu faisais partie de la résistance, est-ce vrai ?

*Elle regarda la jeune brune inquiété allait elle lui répondre franchement ou bien se méfierai-t-elle d'elle en sachant qui était son père. Opalline savait aussi que si son ancienne amie lui demanderai où aller son allégeance leur amitié volera défnitivement en éclat. En effet, si la jeune sorcière n'a pas encore pris sa décision, il ne lui reste plus beaucoup de temps avant de devenir un mangemort.*
Voir le profil de l'utilisateur


Dire le secret d'autrui est une trahison, dire le sien est une sottise. C'est ce que j'ai entendu durant toute mon enfance et pourtant aujourd'hui, je pense que c'est faux. Il est parfois nécessaire de révéler un secret à la bonne personne.

Le passé refait toujours surface ¤ FT Elliot Jensen Original
Elliot Jensen
Résistance
Résistance
Elliot Jensen

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

Le passé refait toujours surface ¤ FT Elliot Jensen Empty
Jeu 26 Sep - 19:17
Le passé refait toujours surface
Elliot Jensen & Opalline Prince
Je levais les yeux au ciel, Opalline n'avait pas changé, elle était comme tout les autres, elle me jugeait alors que je n'avais pas réellement eut le choix. A l'époque je n'étais qu'une gamine, surtout que j'étais dépassée par les événements, Harry couvert de sang, ma mère qui criait de tous les côtés, le sang dans l'appartement, mais je ne pouvais pas dire la moitié de l'histoire, déjà parce que même si la jeune femme avait été mon amie à Poudlard beaucoup de choses avaient changés. Si la jeune femme était en colère, ça ne m'atteignait pas particulièrement je ne pouvais pas changer se qu'il s'était passé, je ne pouvais que vivre avec.

"Opa, j'avais 15 ans, on venait de m'annoncé que j'allais quitté mon pays, mes amis, Poudlard, et que je n'avais que quelques heures pour me préparer, il fallait que je prenne tout ce que je voulais emmener et qu'on parte. A cet instant il y a tellement de choses qui sont passés par ma tête, j'ai pensé à toi, à Drago, à Nash, bref à tous mes amis que je laissais derrière. Et puis sincèrement je ne pensais pas un seul instant ne pas pouvoir vous contacter une fois là bas. Tu le sais très bien, pendant 15 ans je n'ai jamais quitté Londres, mise à part pour Poudlard alors traverser l'océan..."

Ca me faisait un bien fou de parler de tout ça, même si je n'étais pas particulièrement sûre qu'Oppaline pouvait comprendre, mais qu'importe, je voulais m'expliquer, si elle ne voulait plus être mon amie, je ne pouvais pas la forcer. Elle avait beaucoup compter pour moi, la demoiselle était importante dans ma vie, je lui devais une explication, et au moins je serais en paix avec tout se que j'avais pu faire pour préserver cette amitié qui me tenait à coeur. La question d'Opalline me perturba un peu, comment j'envisageais l'avenir? Je ne savais pas réellement comment je l'envisageais, en faite à force de vivre presque 5 ans sans réfléchir à l'avenir c'était compliqué de l'envisager.

"J'en sais rien franchement, je suis là, c'était déjà un truc qui n'était pas envisageable il y a quelques semaines , alors je n'avais même pas pensé aussi loin. Je pense que je vais reprendre mon boulot, je suis dans la politique, mais ici c'est un peu tendu si tu vois se que je veux dire."

Le ton baissé, pour ne pas se laisser espionner, la question de la demoiselle semblait plus attendu, même si j'étais étonnée que tout le monde le sache déjà, mais je n'étais plus a un étonnement prêt vue que j'avais une célébrité assez nouvelle, même si ce n'était pas particulièrement positive. En tout cas je n'allais pas mentir à mon amie.

"Oui c'est vrai, pour être honnête, vu ma situation je n'ai pas réellement le choix pour exercer mon métier, je me vois pas porter un tatouage et servir aveuglement quelqu'un. Tu me connais je n'ai qu'un seul maitre, et c'est moi. Je pense sincèrement que le monde serait plus serein si tout le monde agissait pareil et s'occupait surtout de ses fesses."

Je n'avais pas une aversion particulière pour l'idéologie mangemort, je n'y adhérais pas non plus. Pour être honnête, je pensais sincèrement que chacun devait avant tout s'occuper de soit même et non de se que faisait le voisin. En tout cas il s'agissait d'un sacré coup de poker, vu que je connaissais le petit secret de mon amie.

"Et toi qu'est ce que tu deviens? Tu as trouvé un métier qui te plait? Parce que je suis sûre que tu as tout éclaté aux aspics."

Je ne lui demandais pas où allait son allégence, pour la simple et bonne raison que je ne voulais pas le savoir, elle avait ses choix à faire, et moi les miens, je n'avais pas envie de les voir interférer dans nos vies.
Voir le profil de l'utilisateur


Parfois on touche la vie des gens rien qu'en existant
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière.by lizzou.

Mon Personnage
Puissance Puissance: 2 XP (Gifted)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

Le passé refait toujours surface ¤ FT Elliot Jensen Empty
Ven 27 Sep - 22:21
*La jeune femme écoutait avec attention les explications de son ancienne amie. Elle était partagé entre lui pardonner ou non. En effet, Elliot avait été une aide dans ses recherches et une bonne amie. Cependant, n'allait pas croire qu'elle savait tout, non bien au contraire, Opalline cachait ses réelles recherche. Pourquoi faire cela à son amie ? Tout simplement parce qu'elle ne pouvait pas se permettre de révéler que Severus était son père biologique, du coup, elle faisait semblant de faire des recherches sur son père en plus de celle de sa mère et elle faisait passer Severus comme son tuteur. Ce qui était assez simple et crédible vu qu'ils n'avaient pas le même non de famille. Mentir ainsi fut assez dur pour la jeune médicomage et cela l'es toujours aujourd'hui car elle aimerai se libérer de ce secret mais elle ne peut pas sans se mettre en danger et sans mettre en danger son père. Elle s'était mise à sourire quand son ancienne confidente l'avait appeler Opa, en effet seul personne avait le privilège de l'appeler ainsi.*

-Tu devrai reprendre ta vie en main au plus vite. Tu étais une élève assez doué Elliot et tu devrai pouvoir t'en sortir. Je suis certaine que tu trouveras ta place dans ce monde, affirma la jeune sorcière

*Opalline hésita à continuer. Elle ne voulait pas du tout gâcher leur amitié mais si elle apprenait qu'elle s'apprêtait peut-être à devenir mangemort alors c'était sûr leur amitié volerai définitivement en éclat. Seulement, la jeune métamorphomage ne voulait pas cela. Après un profond soupir, elle continua en certifiant.*

-Tu devras le faire seul, je ne pourrai pas t'aider cette fois-ci

*Avoir dit cela lui faisait mal au coeur mais c'était malheureusement vrai. Elle était lié à son père et elle devait à tout prix rester dans l'ombre. Elle se félicitait qu'à l'époque de leurs années à Poudlard, elle n'est dévoiler qu'une infime partie de son secret.*

-Effectivement, j'ai eu touts mes ASPIC avec des Optimal, affirmai-je avec un sourire en coin, de toute manière, s'il en avait autrement, je ne serai probablement de ce monde pour discuter avec toi. Tu sais comme moi que mon tuteur Severus ne l'aurai jamais accepter et m'aurai tué. Il a toujours été très exigent dans mes études. Fort heureusement, j'ai toujours été une élève brillante et je n'avais que des excellentes notes. Après Poudlard, j'ai fait plusieurs stage et j'ai fini par me décider. Je suis actuellement et ceux depuis 2 ans, employé à l'hôpital Saint Mangouste comme médicomage au service des pathologie magique. Je me sens épanouie et je crois que j'ai trouvé ma voie même si ce n'est pas simple tous les jours.

*La seule ombre dans son bonheur était ce choix mais cela, elle ne veut pas en parler ou du moins pas avec elle. Opalline doutait qu'Elliot pouvait l'a comprendre.*
Voir le profil de l'utilisateur


Dire le secret d'autrui est une trahison, dire le sien est une sottise. C'est ce que j'ai entendu durant toute mon enfance et pourtant aujourd'hui, je pense que c'est faux. Il est parfois nécessaire de révéler un secret à la bonne personne.

Le passé refait toujours surface ¤ FT Elliot Jensen Original
Elliot Jensen
Résistance
Résistance
Elliot Jensen

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

Le passé refait toujours surface ¤ FT Elliot Jensen Empty
Lun 30 Sep - 12:59
Le passé refait toujours surface
Elliot Jensen & Opalline Prince
Reprendre ma vie en main, à vrai dire ma vie était bien établie aux USA, et c'était en revenant ici que j'avais foutu le bordel, mais après tout je ne pouvais pas abandonner tout le monde. En tout cas c'était ce que m'avait répété Harry pendant 5 ans, difficile de savoir si c'était réellement ce que je pensais. Quoi qu'il en soit il avait raison sur un point, moralement laisser l'Europe se démerder avec Voldemort et ses méfaits, ce n'était pas possible. Je souris face à la remarque d'Opalline, oui j'étais douée, et sincèrement ce n'était pas la politique qui m'aurait attiré en temps normal, mais c'était la carrière qui avait le plus d'intérêt pour l'instant. Je ne voulais pas prendre la place de Voldemort, loin de là, mais je me voyais assez bien à le tête de l'un des postes prestigieux dans la politique anglaise, et je suis prête à tout pour ça, avoir une bonne situation était important si je voulais une vie stable.

"Sans doute oui."

Il n'était pas non plus question de trop en divulguer sur ma vie privée, mais après tout la plus part des choses que je pouvais lui dire étaient sans véritable importance. Quoi qu'il en soit j'étais ravie d'avoir des nouvelles de mon amie, de voir qu'elle s'en sortait bien, qu'elle avait trouver un métier dans lequel elle était épanouie, du moment qu'elle le faisait pour elle.

"Tu m'étonnes, c'était une sacrée pression pour tes études."

Oh oui, je n'avais pas eut à me plaindre, jamais ma mère n'avait mit réellement de pression sur mes épaules pour réussir mes études, elle m'y encourageait mais pour être honnête je me mettais cette pression moi même. Je pensais sincèrement que c'était une bonne pression, celle qui me permettait de réaliser mes rêves.

"En tout cas je suis contente que tu ai trouvé ta voie, et quelque chose qui te fait vibrer, c'est assez important de ne pas avoir l'impression de passer sa vie à travailler, ya qu'à se souvenir de l'horreur des cours de divinations lorsqu'on avait l'impression qu'une heure en durait 5."

Oh oui c'était clairement le cours que j'avais détesté le plus durant toutes mes études, je m'y ennuyais et n'avais pas de talent dans ce domaine, mais bon on ne pouvait pas être douée dans tous les domaines, heureusement qu'à Ilvermorny c'était un cours optionnel.

"Et du coup tu t'es installé où? Moi je suis retourné à l'appartement de ma mère, elle s'est installée aux Etats Unis avec son nouveau mari, elle ne veut pas revenir ici, mais après tout c'est là bas chez elle...."

Oui elle était née là bas, elle avait grandit là bah, après tout elle n'avait passé que 17 ans en Europe, et puis Ben se plaisait là bas, elle avait tout pour être heureuse, sauf moi, mais je pourrais lui rendre visite, bientôt en tout cas.

"Attends tu connais le pire? C'est que je vais être grande soeur."
Voir le profil de l'utilisateur


Parfois on touche la vie des gens rien qu'en existant
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière.by lizzou.

Mon Personnage
Puissance Puissance: 2 XP (Gifted)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

Le passé refait toujours surface ¤ FT Elliot Jensen Empty
Mar 1 Oct - 0:50
*Opalline était une jeune femme brisait qui avait bien changer. Bien que depuis ses 11 ans et son entrée à Poudlard, elle n'avait cessé de chercher ses origines, elle voulait savoir qui était sa mère. Elle désespérait de le savoir et elle envisageait même demander à son père. Même si pour cela, elle devait se rendre à Poudlard et se brouillait définitivement avec lui. Pour elle s'était important. La jeune médicomage souria doucement en entendant son amie.*

-Peut-être mais tu sais moi, je ne le voyais pas comme ça, affirma la jeune femme, c'est vrai qu'il me mettait la pression mais moi je le percevais plutôt comme un challenge. Etre la meilleure de ma maison, être en compétition avec cette sang-de.... euh, je veux dire cette née moldue de Granger.

*Il était évident que la jeune héritière des Rogue détestait Hermione, elle était comme elle mais en version Gryffondor. Opalline eut un fin sourire en entendant les compliments d'Eliott et quand elle parla des cours de divination, la demi-soeur d'Harry Potter se mit à ricaner.*


-Ouvrez votre troisième oeil, regarder l'au-délà, s'exclama Opalline en prenant la voix étrange de leur ancienne professeur, c'était l'un des rares cours, où je dormais sans que Severus ne dit quelque chose mais effectivement, je me souviens à quel point on s'ennuyait dans ce cours. Le plus drôle, c'est que j'ai eu un optimal en prédisant une catastrophe qui allait m'arrivait

*La métamorphomage fut prise de nostalgie se souvenant ses années à Poudlard passait avec ses amis. Elle repensa à toute les crasses qu'elle avait faîtes avec son meilleur ami Drago et puis à leur longue discussion avec Elliot sur leur origine. Mais très vite, elle se souvint de ces dernières années et de l'éloignement de son père et cela raviva sa souffrance. Si bien qu'elle chassa ses pensées en se concentrant sur le présent afin de ne pas afficher sa faiblesse. Son ancienne amie lui demanda où elle vivait.*

-Je suis retourné vivre dans la modeste maison de mon tuteur. Je ne gagne pas encore assez pour me permettre d'avoir un logement. Je vis donc seul ,comme avant, à l'Impasse du Tisseur, vu que Severus passe le plus clair de son temps à Poudlard, certifia la jeune fille aux cheveux bleu en soupirant.

*L'entendre parler qu'aller être grande sœur, lui faisait mal. Elle n'avait pas l'air de mesuré la chance qu'elle avait.*

-Pourquoi, serai-ce le pire, demanda intriguer Opalline, moi je trouve d'ailleurs que tu as beaucoup de chance.

*La fille de Severus Rogue avait toujours voulu une petite sœur ou bien une grande sœur ou même un frère quand elle était plus jeune et qu'elle s'ennuyait toute seule. Elle savait qu'aujourd'hui c'était impossible et pourtant elle était loin de se douter que Harry Potter était son demi-frère.*
Voir le profil de l'utilisateur


Dire le secret d'autrui est une trahison, dire le sien est une sottise. C'est ce que j'ai entendu durant toute mon enfance et pourtant aujourd'hui, je pense que c'est faux. Il est parfois nécessaire de révéler un secret à la bonne personne.

Le passé refait toujours surface ¤ FT Elliot Jensen Original
Elliot Jensen
Résistance
Résistance
Elliot Jensen

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

Le passé refait toujours surface ¤ FT Elliot Jensen Empty
Mar 1 Oct - 21:01
Le passé refait toujours surface
Elliot Jensen & Opalline Prince
La compétition, ça n'avait jamais été réellement mon truc, je n'avais pas besoin de ça pour exister, pour me sentir douer. Je comprennais que c'était quelque chose qui pouvait motiver certaines personnes, mais je n'aimais pas cette comparaison. Après une chose clair, c'était que j'étais comme Opalline, je n'aimais pas Hermione, sans doute pour des raisons différentes, peut être parce qu'au final nous n'avions jamais essayé de nous entendre, nous nous étions toujours vu comme des rivales, pas des ennemis n'allons pas à ce point là, mais restait que ce n'était pas notre truc, nous n'avions pas grand chose en commun, peut être mis à part Harry. Et il était clair que lorsque l'on ne faisait pas l'effort d'aller vers les autres on ne trouvait pas un grand intérêt à les cotoyer. En tout cas je me mis à pouffer de rire devant l'imitation d'Opalline, ce cours avait toujours été une grande comédie. Je tendis ma main devant, comme si je voyais quelque chose au loin :

"Je vois un grrrrrrand maaaaaaalheur."

Imitant à mon tour cette vieille folle de Trelawney, elle m'avait prédit tellement de malheur, elle m'avait pourrit des heures et des heures de cours, elle méritait bien que l'on se foute un peu d'elle.

"C'était la seule façon d'avoir une bonne note avec elle de toute façon. J'ai eu de la chance, c'était une option, j'ai pris magie sans baguette à la place, entre autres j'avais un planning hyper chargé, les cours sont passionnant pas comme certains cours de Poudlard, genre histoire de la magie, divination, ou défense contre les forces du mal avec des profs pourris, par contre j'étais loin d'être la meilleure à conception de baguette magique, j'ai réussis à avoir un effort exceptionnel, mais je m'y attendais pas, pour le reste j'ai eu des optimals, c'est pas trop mal, je suis assez contente. Le titulaire de ma maison voulait que je fasses une carrière d'Auror mais très peu pour moi, j'ai pas envie de me retrouver défigurée comme le vieux Maugrey..."

Oui je n'étais pas du genre à donner de ma personne, j'étais assez coquette, et je me trouvais plutôt pas mal, alors c'était hors de question de m'abimer.

"Au final, la politique c'est assez mon truc, essayer de convaincre les autres que c'est moi qui ai raison, au final c'était ce que j'ai fais pendant quasiment toutes mes études, je ne suis pas trop dépaysée."

Au final c'était pas si mal d'avoir cette maison pour elle toute seule ou presque, après tout la maison était plutôt sympa dans mes souvenirs, bon d'accord la déco ce n'était pas ça, mais il y avait des chances qu'elle puisse faire des changements, après tout depuis qu'il était directeur il passait le plus clair de son temps, pour ne pas dire tout son temps à Poudlard. Remarque ça ne changeait pas tant que ça, c'était déjà le cas avant.

"Une maison c'est bien, tu as même un petit jardin si je me souviens bien, c'est sympa quand il fait beau."

C'était se qu'il manquait dans mon appartement, ça me manquait, à Washington nous avions un grand jardin bien entretenue, maintenant c'était ma mère qui vivait chez nous, remarque je préférais ça que laisser ma maison à un inconnu.

"Ca me manque un peu, j'avais une grande maison sur 2 étages avec un jardin à Washington, on faisait des barbecues, je voulais même installer une piscine mais bon c'est pas dans mon appartement que je vais en mettre une."

Remarque je pourrais peut être, mais ça n'aurait pas le même charme. Je me rendis compte de la gaffe que j'avais fais en voyant le visage de mon amie qui se décomposait.

"Je suis pas comme toi, je n'ai jamais ressentis ce besoin d'avoir autre chose que la famille que j'avais, là j'ai presque l'impression de me faire voler ma place, surtout avec ma mère qui reste aux Etats Unis, et puis au final je verrais jamais ce petit, je suis pas sûre que j'ai envie d'être l'inconnue de la famille."

Je finis ma bièraubeurre et observa quelques instants son verre vide.

"Et puis je sais pas, je pense qu'il y a un peu de jalousie, j'ai l'impression que c'était mon tour de fonder une famille, je m'en veux de penser comme ça mais bon, tu sais il arrive un moment où on remet en question sa vie, et c'est jamais un moment très agréable."

Voir le profil de l'utilisateur


Parfois on touche la vie des gens rien qu'en existant
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière.by lizzou.

Mon Personnage
Puissance Puissance: 2 XP (Gifted)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

Le passé refait toujours surface ¤ FT Elliot Jensen Empty
Ven 18 Oct - 20:20
*Opalline écoutait son amie mais elle avait par moment des absences qui ne se voyait pas mais en elle, c'était le chaos. Bien trop de chose c'était passé durant l'absence de son amie. L'ancienne serpentard avait basculé dans la magie noire. Une magie dont elle avait été préservé toute son enfance mais avec le désespoir, elle s'y était plongé et en écoutant son amie, elle s'aperçu qu'elles étaient aujourd'hui devenue des étrangères. En effet, la jeune Prince était bien différente de cette petite fille que l'on avait connu durant les cinq premières années de ses études.*

-Oui je suis d'accord certains cours sont nul à Poudlard mais j'ai abandonné la Divination pour mes ASPIC trouvant cela inutile et ennuyant, affirmant la jeune métamorphomage

*En attendant la voie qu'avait suivit son amie, la médicomage sourira faiblement. C'est vrai qu'Eliott n'avait jamais eu sa langue dans sa poche et ce qui faisait sa force. Pour cela, la demi-soeur de Harry Potter l'enviait sans jamais lui avoir dit. En effet, Opalline avait toujours préféré aider les gens dans l'ombre et non la lumière l'inverse de son amie.*


-Je trouve que tu as pris la bonne décision, certifia la jeune femme. J'étais l'ombre dans ta lumière. C'était toujours toi qui défendais les autres à Poudlard et moi je soignais certains dans l'ombre lors des combats clandestins entre nos maisons.

*En repensant à cela la jeune femme souria faiblement. Cela s'était toujours passer ainsi Eliott n'hésitait pas à aller dans la lumière alors que Opalline restait dans l'ombre.*


-Effectivement, une maison c'est pas trop mal mais seul, c'est pas un cadeau, affirma l'héritière des Rogue, j'ai l'impression de redevenir cette petite fille de 6 ans qui devait apprendre à se débrouiller seul. Cela était toujours comme ça et je doute que cela change.

*La jeune femme se souvenait de ses amies d'enfance les jumeaux Pandora qui venait lui rendre visite mais ils avaient disparu eux aussi et elle ne sait pas où il sont. Cela l’inquiète un peu.*


-Je sais bien que nous étions différente sur ce point là mais tu as toujours eu plus de chance que moi. Aujourd'hui, je ne sais toujours pas qui sont mes parents et je veux toujours le savoir. Qui sait, j'ai peut-être une soeur ou bien un demi-frère caché quelque part dans le monde et je veux le découvrir. Pour enfin savoir qu'elles sont mes véritables origines.

*Opalline soupira la vie n'était pas simple et elle était bien placé pour le savoir avec le père qu'elle avait. Un mangemort qui ne souhaitait qu'une chose que sa fille la rejoigne.*

-Je n'ai pas ce désire de fonder une famille comme toi mais je pense que la jalousie n'est pas une bonne amie, assura la médicomage

*Quelques peu consciente de ce qu'elle était devenue avec le temps, Opalline finit par ajouter en soupirant.*


-De toute manière, je n'ai jamais eu beaucoup de chance avec les garçons et je ne connaîtrai probablement pas le véritable amour. Je finirai seul mais cela me convient. Avec le temps, je suis devenue de plus en plus solitaire et je doute qu'un homme puisse aimer une fille comme moi. Après avec l'avenir qui s'assombrit, je sais que sait que de remettre sa vie en question. On voudrait de moi que je rejoigne les rangs de l'ombre mais je ne suis pas sûre de le vouloir mais aurai-je vraiment le choix.

*La fille cachée de Rogue se mordit la lèvre, elle n'aurai jamais dû dire ces dernières phrases mais elle avait ressenti malgré elle, le besoin d'exprimer son mal être. Elle savait qu'elle regretterai ses paroles mais elle ne pouvait pas revenir en arrière.*
Voir le profil de l'utilisateur


Dire le secret d'autrui est une trahison, dire le sien est une sottise. C'est ce que j'ai entendu durant toute mon enfance et pourtant aujourd'hui, je pense que c'est faux. Il est parfois nécessaire de révéler un secret à la bonne personne.

Le passé refait toujours surface ¤ FT Elliot Jensen Original
Elliot Jensen
Résistance
Résistance
Elliot Jensen

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

Le passé refait toujours surface ¤ FT Elliot Jensen Empty
Dim 20 Oct - 11:20
Le passé refait toujours surface
Elliot Jensen & Opalline Prince
Opalline avait tellement raison, c'était des souvenirs tellement forts, de bons souvenirs, c'était tellement différent à Ilvermorny, surtout avec Harry à moitié dépressif H24. Bien sûr, je ne passais pas mon temps avec lui, quand il avait reprit le Quidditch et moi pas nous avions eut un peu de temps séparé c'était pas plus mal, ça m'avait permis d'être moi même, ensuite se fut mon travail. Au final c'était triste mais ça faisait quelques temps que je me rendais compte que ce n'était plus comme avant. Nous avions été tellement heureux à Poudlard, et puis finalement notre départ pour les Etats Unis avait un peu gâché ça, au début il avait fait un effort, puis petit à petit tout avait changé, c'était de pire en pire depuis que nous nous rapprochions de notre retour en Angleterre. Notre retour était le pire, j'avais cette impression que nous n'avions plus rien à nous dire, que nous n'avions plus rien en commun. Mais bon je n'allais pas me plaindre à cette amie à peine retrouvée... J'attrapais ma boisson, et pris une gorgée, me replongeant de nos jeunes années.

"Ouais me mettre dans la lumière, c'est mon point fort, mais on ne peut pas dire que ça me réussit toujours, c'était bien pour ça que je passais le plus clair de mon temps en retenue..."

Et ce n'était maintenant que les choses seraient mieux, j'allais entrer dans la guerre avec des gros sabots en critiquant le seigneur noir. J'allais prendre une place de choix à côté de mon petit ami, celle du couple maudit... Je n'étais pas sûre que c'était une bonne chose, mais c'était la seule chose à faire si je voulais reprendre une vie normale, il fallait que cette guerre se termine.

"N'empêche que le plus important reste quand même de soigner les blessés, des fois le travail dans l'ombre est une bonne chose, sans doute le plus important, mais tu me connais je sais pas faire..."

Ce n'était pas une bonne chose, ça m'attirait des soucis, et ce n'était pas fini, mais ce soucis c'était d'avoir une personnalité comme la mienne, je n'étais pas le genre de personne à vouloir vivre cachée pour vivre heureuse. Peut être qu'inconsciemment c'était aussi se qui m'avait attiré chez Harry, être la copine du survivant. Pour être honnête je ne savais pas, tout se que je savais c'était que pour la première fois de ma vie j'avais choisis d'être avec quelqu'un qui ne me correspondait pas du tout. Oh il y avait eut des bons côtés et des mauvais, comme toutes les relations après tout. Je ne voulais pas vivre une vie médiocre qui ne me ressemblait, j'avais ce besoin de sentir mon coeur battre.

J'écoutais mon amie souffrir de ne toujours pas connaitre ses origines, elle avait toujours souffert de cet absence d'informations, alors oui j'avais plus de chance d'elle parce que j'avais ma mère mais aussi parce que même si ça ne m'intéressait pas je savais qui était mon père. Je n'avais pas envie de le connaitre, je n'avais pas envie de savoir si j'avais une famille de son côté, et puis j'avais eu mes grands parents paternel auprès de moi, j'avais eu une famille, certes un peu différente des autres, mais c'était déjà énorme.

"Je me doute bien que ce n'est pas facile pour toi, depuis le temps que tu recherche la vérité, j'espère sincèrement que tu vas réussir à la découvrir, et puis si tu as besoin de moi, je ferais mon possible pour trouver des informations. Si j'arrive à intégrer le ministère ça sera peut être plus simple. Il doit bien y avoir des registres là bas, vu qu'ils s'en servent pour traquer les nés moldus."

Se serait sans hésiter que je mettrais mon nez dans des dossiers qui ne me regardait pas pour aider mon amie. Après tout même si nous nous étions perdu de vue, j'étais le genre de personne qui était fidèle à mes amis, elle avait changé, mais moi aussi après tout, nous ne pouvions pas rester comme nous étions adolescent. Après tout elle avait raison, cette jalousie ne me ressemblait pas, mais je savais d'où elle venait, sa relation avec Ben était parfaite, alors que ma relation avec Harry était plutôt médiocre, il n'avait aucune vision de l'avenir, mise à part affronté Voldemort, et ça me posait soucis. Par contre la vision des choses de la jeune femme en face de moi me rendait triste.

"Tu sais je pense qu'on a tous une âme soeur qui nous attends quelque part, il faut juste laisser du temps au temps, et nous laisser le droit de nous tromper."

Oui j'avais été du genre à collectionner les petits copains, et je n'avais jamais trouvé qui que se soit qui me correspondait. Durant mes années à Poudlard j'aurais mis ma main à couper que c'était Drago, je crois que je n'avais jamais autant saoulée quelqu'un qu'Opalline avec mon obsession pour le blondinet, aujourd'hui ça me paraissait tellement ridicule.

"Et tu n'es pas plus difficile à supporter que moi, aucun des mecs avec qui je suis sortie ne dira le contraire."

Harry comprit, je me rendais bien compte que je lui menais la vie dure, le soucis c'était sans doute qu'il était trop gentil, et même si je l'aimais je n'arrivais pas à m'empêcher de lui repprocher se qui ne me convenait pas. Quoi qu'il en soit la révélation de mon amie d'école me fit mal au coeur. Je me rendais compte en étant directement sur le terrain que beaucoup n'avaient pas réellement le choix dans cette guerre, du moins c'était se qu'ils croyaient.

"Si tu veux mon avis, personne n'a le droit de choisir pour toi, tu dois choisir ton camps en suivant ton coeur, ou ne pas en choisir du tout. Après tout, tout le monde n'est pas obligé de prendre partie, et personne n'a le droit de te juger pour ce choix. Je pense que les gens qui t'aiment vraiment le comprendront."

Ce n'était pas si simple, et pourtant j'avais toujours essayé d'accepté le choix de mes amis, de ma famille, qu'il soit de rester loin de cette guerre ou de s'y jeter corps et âme.

"Et puis ça ne durera pas indéfiniment."

C'était la seule certitude que l'on pouvait avoir, cette guerre ne durerait pas toujours, l'un des camps perdrait et il faudrait à ce moment vivre avec ses choix.

"Ca me rend vraiment triste que tu n'es toujours pas retrouvé tes origines, tu étais tellement assidue sur tes recherches, je pensais pas que ce secret était si bien gardé. Tes parents devaient être des gens importants..."

Je fis une petite moue, essayant de me demander qui pouvaient être ces gens, pour que le secret soit si bien gardé. Qui sait Opalline était peut être la fille cachée de Voldemort... C'était assez flippant de se dire ça, mais ça pourrait expliquer pourquoi Rogue était son parrain, enfin c'était le genre de théorie que l'on ne pouvait pas se permettre de dire à voix haute dans un bar.

"Tu sais on remet tous en questions nos vies, moi la première, tu sais ce n'est pas si simple que ça de revenir ici, entre le passé et le présent qui se battent en duel, et puis nos petites habitudes bouleversées. Je sais pas, je vois que mon couple est en train de s'effondrer, je vois mon mec parler d'une autre fille avec des étoiles dans les yeux, tu me connais moi qui suis une jalouse invéterée ça me tue, mais pas autant que ça le devrait. Je suis toujours la même égoïste qui voudrait être le centre du monde pour mon mec..."

Parce que généralement c'était comme ça que je le voyais, mais je détestais cette situation, celle où l'on sent que la fin est proche, même si on s'aime, parce que nous ne sommes pas réellement fait l'un pour l'autre.
Voir le profil de l'utilisateur


Parfois on touche la vie des gens rien qu'en existant
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière.by lizzou.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:
Le contexte, l’apparence, les idées sont la propriété du staff de EMB. Toute reproduction partielle ou totale est interdite.Design par Pantalaimony R.Mills ; Codage adapté des LS de Halloween et Alice de N-U.Spécial Remerciements à Panta mais également à toute l'équipe codage de PRD (Dune,Heaven & Odyssea)