Never Utopia
ChatBox
RSS
RSS


La guerre est déclarée, le mal s'étend sur l'Europe, Harry Potter est porté disparu, la résistance réussira-t-elle à rétablir le bien?

 

Dois-je vraiment te torturer ? (flashback) (pv Choe Ki-Tae)
 :: Poudlard :: Château de Poudlard

Drago Malefoy
Résistance
Résistance
Drago Malefoy

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang Pur
Inventaire:

Dois-je vraiment te torturer ? (flashback) (pv Choe Ki-Tae) Empty
Mer 4 Sep 2019 - 12:10

Dois-je vraiment te torturer ?
Feat Drago & Choe
Étant surveillant à Poudlard, je devais m’assurer que tout se passe bien à l’intérieur du château, bien que je ne sois pas le seul à faire des rondes en ce moment même…. D’un côté, je n’étais franchement pas à l’aise à l’idée de servir le Seigneur des Ténèbres, mais je n’avais hélas, pas le choix que de suivre la voie de mon père, contre mon gré. Je dormais mal, faisais énormément de cauchemars, je me demandais si je servirai le Maître toute ma vie… Ce n’était pas ce que je voulais, mais comment refuser quelque chose à mon père, sans en subir les conséquences derrière ? Impossible. Mon parrain et actuel directeur de l’école, n’avait même pas remarqué mon changement de comportement, j’étais mal en point à cause de tout ça, cette pression qu’on me mettait. Il n’y avait que ma mère qui me comprenait et me soutenait, enfin, je n’en étais pas si sûr… Je m’étais dirigé vers les sous-sols et plus particulièrement les cachots, là ou les cellules des sang-de-bourbe y avait été installées. Ils avaient été mis ici à cause de leur sang et bien qu’ayant changé depuis la guerre, j’étais obligé de les torturer physiquement ou mentalement. Cela me faisait beaucoup de peine de voir les prisonniers sans pouvoir rien faire… Comment voulez-vous faire bonne impression quand vos collègues Mangemorts vous foutent la pression afin de satisfaire aux yeux de Voldemort ? Je n’étais pas un meurtrier pourtant… Je m’avançais près d’une cellule et pas n’importe laquelle : celle de Choe, un sang-de-bourbe que j’étais forcé de détester. Je savais très bien être provoquant et méchant quand il le fallait, même si ça m’écœurait de faire ça. Si seulement, on m’avait laissé faire mes propres choix… Mais non !

Alors, sale-sang-de-bourbe, tu fais moins le malin dans ta cellule, n’est-ce pas ?! Je n’aimait pas être à ta place, car tu ne peux rien faire. T’as intérêt à m’obéir, si tu ne veux pas souffrir, voire mourir. Oh mais j’oubliais, tu es déjà en souffrance. Que dirais-tu si j’en remettait une couche ?! ENDOLORIS !!

Pourquoi… Mais pourquoi m’obligeait-on à faire une telle chose ?! Je vis Choe avoir les larmes aux yeux tout en se tordant de douleur. Il fallait que je sois convaincant aux yeux des autres qui me regardaient faire. Si Voldemort m’a choisi, ce n'est pas pour rien et je n’aimais pas voir la réaction des personnes que je torturais, c’était un vrai supplice… Ils n’avaient pas intérêt à désobéir ou ils finiront par mourir d’une façon ou d’une autre (les né-moldus, pas les Mangemorts). Bien que cela fasse rire mes collègues de voir un né-moldu souffrir, je ressentais beaucoup de peine pour ma part. Je détestais éperdument faire ça, mais pas le choix, malheureusement…
© FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur



(DRAGO)
Leave me alone ... I can not stand this anymore!


Choe Ki-Tae
Ennemi Public
Ennemi Public
Choe Ki-Tae

Mon Personnage
Puissance Puissance: 2 XP (Gifted)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

Dois-je vraiment te torturer ? (flashback) (pv Choe Ki-Tae) Empty
En ligne
Mer 4 Sep 2019 - 20:18
Ki-Tae savait qu’il ne pourrait se cacher éternellement de ses poursuivants mais il n’avait pas prévu d’être capturé vivant. Pendant sa formation d’auror, l’un de ses professeurs lui avait conseillé d’avoir toujours un flacon de poison sur lui pour se donner la possibilité de mourir dignement en cas de situation inextricable et il avait suivi cette recommandation. Malheureusement, le contenant s’était brisé lors de son interpellation.

La nuit était tombée depuis quelques heures lorsque des mangemorts avaient lâché Fenrir Freyback sur le petit camp de nés-moldus dans lequel il s’était établi pour quelques jours. Beaucoup de ses camarades avaient péri sous ses crocs avant qu’ils se referment violemment sur son flanc gauche, y laissant une plaie cuisante. Le rapport de force étant très inégal, il était convaincu que la bête allait le dévorer vivant mais les sorciers qui l’accompagnaient s’étaient ligués pour la stupéfixier avant qu’elle lui donne le coup de grâce. A l’évidence, ils souhaitaient faire des prisonniers…

Mangemort : Tiens tiens… s’il nous claque pas dans les pattes dans les prochains jours, on dirait qu’on va bientôt avoir un nouveau chien-chien !

Malgré une hémorragie assez importante, l’asiatique avait été redressé sans ménagement et aligné avec les autres survivants du raid. On avait brisé sa baguette magique sous ses yeux et, à son grand étonnement, il avait été conduit jusqu’à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où il avait fait sa dernière année d’études.

Une fois sur place, avant qu’il soit jeté dans l’une des cellules du cachot avec deux autres malheureux, Mme Pomfresh avait été autorisée à panser sommairement sa blessure. Cela ne l’avait pas débarrassé de la douleur atroce qui en irradiait mais avait au moins eu le mérite de stopper l’écoulement d’hémoglobine et de lui redonner un peu de forces.

Les deux jours suivants, victime d’une forte fièvre, il était resté couché sur les pierres froides de sa prison, sans chercher à s’alimenter ou à boire. Le matin du troisième jour, il avait été capable de se redresser et d’avaler quelques gorgées mais il avait la désagréable sensation qu’un camion venait de lui rouler dessus et il se sentait encore extrêmement faible.

En début d’après-midi, un petit blond à l’air hautain l’avait interpellé. Il avait commencé par l’insulter puis, il lui avait jeté un sortilège interdit, pour amuser ses collègues. Le doloris avait considérablement amplifié toutes les douleurs qu’il ressentait déjà mais, même s’il l’avait contraint à se recroqueviller et à se mordre la lèvre pour ne pas laisser échapper autre chose que des grognements étouffés, il n’avait pas eu un effet aussi terrible qu’il l’imaginait. En le torturant à contrecœur, Malefoy n’était qu’à moitié efficace…

Lorsque les effets du maléfice s’étaient estompés, il s’était lentement redressé pour se remettre sur ses jambes, malgré les discrets signes de la tête de ses co-détenus, qui tentaient de l’en dissuader. Cela lui avait coûté mais sa fierté l’y obligeait.

-Je préfère être à ma place qu’à la tienne…


Son ton et son regard étaient plein de mépris. Les fascistes qui s’alliaient à Voldemort étaient des tordus auxquels il ne souhaiterait ressembler pour rien au monde…

Voir le profil de l'utilisateur
Drago Malefoy
Résistance
Résistance
Drago Malefoy

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang Pur
Inventaire:

Dois-je vraiment te torturer ? (flashback) (pv Choe Ki-Tae) Empty
Ven 6 Sep 2019 - 22:48

Dois-je vraiment te torturer ?
Feat Drago & Choe
Je n’ai jamais aimé le fait de torturer des personnes, ça me dépassait et ne savait pas comment m’y prendre avec mes victimes. A part faire le méchant mangemort pour se faire bien voir, je ne savais pas faire autre chose… A voir Choe hurler de douleur me mettait très mal à l’aise, voire à tomber dans les pommes, tellement cette souffrance était horrible à supporter. Si j’avais eu la chance de choisir, j’aurai préféré être du bon côté de la magie… Si mes collègues savait réellement qui j’étais… Parce que ce n’était pas le vrai Malefoy qu’ils avaient avec eux… Personne ne pouvait m’aider, pas même Rogue. Choe m’avait répondu aussi sèchement que je l’avais fait, mais j’étais habitué à recevoir ce genre de phrase. Naturellement qu’il préférait être à ma place, je le comprenait… Il ne pouvait pas s’imaginer à quel point tout cela me donnait envie de vomir et de m’échapper du château pour ne plus jamais y remettre les pieds… Ce n’était pas moi, ça me dégoûtait...

Avec la pression qu’on me mettait, forcément que je devais faire semblant d’être le PARFAIT PETIT MANGEMORT à leurs yeux. J’avais une peur bleue du Maître, je ne volais pas qu’il s’en prenne à ma famille et surtout à ma mère. La relation avec mon père ? Elle était de plus en plus catastrophique chaque jour. Je ne supportait plus le fait qu’il me donne des ordres, je n’étais plus le fils qu’il connaissait. Changé… J’avais énormément changé et mûri après la guerre et comptait bien le faire savoir, mais pas ici et pas maintenant. Quelques minutes plus tard, lorsque mes collègues partirent pour vaquer à leur autres occupations, je m’approchait de Choe en lui parlant doucement. Ce qui était rare me concernant, mais je restait un être humain après tout.

Choe, écoute-moi… Ce que je vais te dire va certainement te surprendre ou te choquer, mais c’est ce que je pense réellement. Je n’ai jamais voulu te faire du mal et encore moins te lancer ce sort. Mais je n’ai pas le choix… Voir toutes ces personnes souffrir me met mal à l’aise et me donne envie de pleurer et de m’enfuir d’ici… Je dois jouer un double-jeu sinon mes collègues s’en prendront à ma famille, s’ils découvrent comment je suis vraiment. Je n’ai absolument rien contre toi. Crois-le ou pas, mais je n’ai pas choisi d’être mangemort, on m’y a forcé.

J’en avais plus qu’assez de passer pour le méchant de service aux yeux des gens. Tout ça parce que mon père est un mangemort également. J’avais profité du fait qu’on ne soient que deux pour discuter franchement. Vous vous demandez pourquoi je lui racontait tout ça, n’est-ce pas ? Eh bien parce que je n’en pouvais plus d’entendre tout ces gens hurler leur douleur… Je devais me forcer à les insulter, les faire souffrir et parfois, les tuer… Mais je n’y arrivais jamais. Combien de temps cela durera t-il ? Je n’en avais aucune idée et j’étais vraiment peiné de voir ce que j’infligeai aux né-moldu et non sang-de-bourbe, comme j’avais l’habitude de les citer. Mon abruti de père, il peut toujours crever pour que je devienne comme lui, je ne le regretterait pas ! C’est à cause de lui tout ça… Je décidais de me reculer pour laisser à nouveau mes collègues rentrer. Je les laissait parler entre eux, n’(ayant aucune envie de discuter avec ces brutes. Ce n’était clairement pas une vie…
© FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur



(DRAGO)
Leave me alone ... I can not stand this anymore!


Choe Ki-Tae
Ennemi Public
Ennemi Public
Choe Ki-Tae

Mon Personnage
Puissance Puissance: 2 XP (Gifted)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

Dois-je vraiment te torturer ? (flashback) (pv Choe Ki-Tae) Empty
En ligne
Mar 10 Sep 2019 - 0:47
Ki-Tae s’était attendu à être puni pour l’insolence dont il avait fait preuve mais, au lieu de cela, il avait vu le visage de son interlocuteur se décomposer. Lorsque ses collègues avaient momentanément quitté la pièce, le blondinet s’était rapproché des barreaux de sa cellule pour lui faire une révélation surprenante : il n’était pas d’accord avec l’idéologie de Voldemort et il acceptait de lui obéir uniquement pour protéger sa famille…

Troublé, ne sachant pas s’il était sincère ou s'il cherchait à le manipuler, l'asiatique était resté silencieux. Que pouvait-il répondre à cela de toutes façons ? La guerre apportait à tous son lot de malheurs et chacun était contraint de s'en accommoder comme il le pouvait.

Voldemort finirait peut-être par être vaincu un jour mais cela n'arriverait probablement pas avant de longues années, ce qui avait de quoi désespérer le plus optimiste des hommes. Dans les cellules autour de lui, tous avaient déjà perdu foi en l'avenir.

Pensif, le jeune homme avait baissé les yeux vers le bandage que l'infirmière de l'école avait enroulé autour de son torse. Depuis qu'il avait reçu le sortilège Doloris, du sang suintait à nouveau de la plaie qu'il recouvrait. Cette blessure le changerait en une créature assoiffée de sang une fois par mois et il avait peur de ce que ses bourreaux pourraient faire d'un tel monstre.

Lorsque les collègues de Malefoy s'étaient à nouveau absentés, il s'était adressé à lui, sur un ton grave.

- Si la souffrance te répugne, prouve le.

Il s'était interrompu durant quelques secondes avant de reprendre :

- Tue moi. Tu ne pourras pas être puni pour avoir éliminé un sous homme, surtout si tu fais passer ça pour un accident.

Comme tout le monde, il préférerait s'éteindre dans son sommeil à 80 ans passés mais, même si disparaître à l'aube de sa vie l'attristait, l'idée de perdre tout contrôle sur son futur et sur ses actes était pour lui insupportable.

De plus, les membres de sa famille étaient tous des moldus et son existence les mettait en danger. S'il périssait ce jour là, ils n'auraient la perte que d'un seul être cher à pleurer et ils ne risqueraient plus jamais d'être inquiétés par la suite. Son sacrifice contre la vie insouciante et paisible qu'ils méritaient... contre la vie de co-détenus qu'il ne serait pas capable d'épargner sous sa forme animale... cela lui semblait équitable...

Voir le profil de l'utilisateur
Drago Malefoy
Résistance
Résistance
Drago Malefoy

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang Pur
Inventaire:

Dois-je vraiment te torturer ? (flashback) (pv Choe Ki-Tae) Empty
Sam 21 Sep 2019 - 20:24

Dois-je vraiment te torturer ?
Feat Drago & Choe
Je répondais, encore une fois, discrètement à Choe pour éviter que mes collègues n’entendent ce que je m’apprêtais à lui dire. QUOI ?! Comment ça le tuer ? Pourquoi ferais-je une telle chose ?! Rien qu’à le voir prononcer cette phrase me mettait très mal. Oui d’accord, c’était peut-être un né-moldu mais qui ne méritait pas de perdre la vie, ni les autres prisonniers d’ailleurs. Mon père, en revanche, n’aurait pas hésiter une seule seconde à le tuer. Cependant, je n’étais pas comme lui, un meurtrier, contrairement à ce que pense mon parrain, le professeur Rogue.

NON ! Je.. Je ne peux pas faire ça, c’est au dessus de mes forces… Tu me demandes de te tuer, mais je refuse de t’ôter la vie. Je m’en fous de ce que les autres pourront penser. Je t’ai insulté, mais à contrecœur. J’aimerai même t’aider à t’échapper, mais tu sais aussi bien que moi que c’est impossible. Les autres me soupçonnerait et ce n’est pas du tout ce que je veux.

Mes doigts se serraient de plus en plus sur ma baguette, j’étais énervé et triste, parce que je ne pourrai pas le tuer, je n’étais pas un tueur, bordel ! Est-ce qu’il comprendra un jour ?! Je le regardait là, sans rien faire pur lui venir en aide sans risquer de se faire attraper par l’un de mes collègues. Plus on discutait et plus l’ambiance commençait sérieusement à devenir pesante. Ce n’était jamais bon signe… Nous avons les nerfs, tous les deux, et je ne savais pas du tout quoi faire ni quoi dire après tout ça. Ce que je lui avait révélé ne l’avait, apparemment, pas touché tant que ça… Mais il fallait que je fasse quoi alors hein ? J’étais perdu.. Sous pression et perdu… Je comprenait la rage et la tristesse de mon camarade emprisonné… J’aurai probablement dit la même chose si j’étais à sa place… Et mes stupides collègues qui n’arrêtaient pas de rigoler et se moquer des né-moldu… J’avais, parfois, l’envie de les affronter, mais je perdrait à coup sur. Ils étaient bien plus fort que moi. Quelque minutes après avoir discuté avec le prisonnier, l’un de mes collègues vint se placer à côté de moi, tout en regardant la victime. Et il crachait par terre aussi, stupide et dégueulasse en plus de ça..
© FRIMELDA

Voir le profil de l'utilisateur



(DRAGO)
Leave me alone ... I can not stand this anymore!


Choe Ki-Tae
Ennemi Public
Ennemi Public
Choe Ki-Tae

Mon Personnage
Puissance Puissance: 2 XP (Gifted)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

Dois-je vraiment te torturer ? (flashback) (pv Choe Ki-Tae) Empty
En ligne
Sam 28 Sep 2019 - 22:35

Ki-Tae avait laissé échapper un discret soupir en entendant la réponse de son interlocuteur. Obsédé par son soucis d'être une meilleure personne et de ne pas ressembler à ses pairs, ce dernier était passé à côté de sa requête désespérée. Il ne s'agissait pas de se conformer à ce que Voldemort attendait de ses sbires mais bien de lui rendre service, ce qu'il n'avait pas été en mesure d'entendre. Au fond, cela était compréhensible. La mort était encore taboue et considérée comme par beaucoup par le pire châtiment qui soit...

L'asiatique n'était pourtant pas dupe : ce qui l'attendait dans les camps de torture serait pire qu'une mort " propre " et rapide. Torture, humiliations, soumission... il ne voulait définitivement pas d'un tel quotidien. Dans son pays, l'honneur avait une importance plus marquée que dans la plupart des contrées occidentales et cela avait toujours eu une influence non négligeable sur ses décisions.

Puisqu'il ne pouvait pas compter sur Malefoy pour mettre son plan à exécution, il allait devoir trouver une solution de secours pour arriver à ses fins... L'arrivée d'un second mangemort lui avait inspiré une idée.

Quelques instants s'étaient écoulés avant qu'il se décide à agir. Même en ayant la certitude que c'était la meilleure chose à faire, se suicider n'était pas une chose facile et inspirait un mélange de crainte et de répulsion...

Finalement, ses doigts s'étaient refermés sur la robe du blondinet, qu'il avait violemment attiré vers les barreaux de sa prison. Son simulacre d’agression avait fait son petit effet puisqu’une poignée de secondes plus tard, un nouveau doloris le frappait de plein fouet, bien plus efficace que le précédent. Ce maléfice, combiné à l’état de faiblesse général dans lequel il se trouvait, le tuerait certainement en quelques minutes…

Malheureusement, son effet s’était estompé bien plus tôt qu’il l’avait prévu. Des murmures avaient commencé à s’élever de toutes parts tandis qu’une odeur entêtante envahissait progressivement les cachots. Quelques instants plus tard, un visage hideux apparaissait devant les barreaux de sa cellule. Greyback…

Quelque chose s’était agité en lui lorsque leurs regards s’étaient croisés. Les mangemorts l’observaient avec un certain dégoût. Certains semblaient même le craindre. Bientôt, la bête s’était adressée à Malefoy, sans aucune cérémonie :

Greyback : Ouvre !

A l’évidence, il souhaitait examiner sa nouvelle création d’un peu plus près...

Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:
Le contexte, l’apparence, les idées sont la propriété du staff de EMB. Toute reproduction partielle ou totale est interdite.Design par Pantalaimony R.Mills ; Codage adapté des LS de Halloween et Alice de N-U.Spécial Remerciements à Panta mais également à toute l'équipe codage de PRD (Dune,Heaven & Odyssea)