Never Utopia
ChatBox
RSS
RSS


La guerre est déclarée, le mal s'étend sur l'Europe, Harry Potter est porté disparu, la résistance réussira-t-elle à rétablir le bien?

 

EMILY VAN KEESTER - La peur d'être déçu rend méchant
 :: Le Commencement :: Présentations :: Présentations validées


Mon Personnage
Puissance Puissance: 1 XP (Sorcier/Elève)
, ,: Sang Pur
Inventaire:

EMILY VAN KEESTER - La peur d'être déçu rend méchant Empty
Sam 31 Aoû - 21:34
EMILY VAN KEESTER - La peur d'être déçu rend méchant UEoYjQ2M

Emily Van Keester


It seems we had made enemies as well as friends. But enemies, as my parents used to say, are the price of success.



Nom : VAN KEESTER
Prénom(s) : Emily Isis Shaïa
Genre : Féminin
Age : 16ans
Classe Sociale : Famille riche, Sang pur
Lieu de résidence : Belgavria - Chelsea, Londres
Maison à Poudlard : Serpentard, Sixième année
Don : Aucun
Baguette : Amourette, corne de Basilic, 28cm, rigide
Patronus : Un mamba noir
Epouvantard : L'échec sans retour en arrière illustrée par une vision d'Emily seule, nue, recroquevillée, dans le froid, un regard sans espoir et effrayé, la déception vue dans les yeux de ses parents
Amortentia : La fleur de tiaré, le sang, et une odeur inconnue



Physique


L'apparence est le vêtement de la personnalité. La peau de couleur hâlée d'Emily est faite en partie par son épiderme ayant bronzé au soleil pendant toute son enfance, ce qui lui vaut aujourd'hui une peau mate au doré scintillant qu'elle entretient régulièrement avec toute sorte d'huile au monoï. De cette dernière odeur sont souvent imprégnés ses cheveux d'un châtain foncé aux reflets noirs, de nature lisse, qu'elle ondule à l'occasion, lui arrivant en dessous des omoplates et au dessus de sa taille de guêpe. Du haut de ses 1m70, elle parvient à prendre le dessus rien qu'en baissant la tête pour parler à ses camarades, semant presque un semblant de terreur. Perçant son regard est celui d'Emily, lorsqu'elle est méfiante ou se sent en danger, devenant d'un noir sombre laissant derrière lui de sublimes yeux marrons, toujours d'une obscurité telle qu'on les croirait quasiment opaques. Cependant si un sourire se dessine sur son visage, il est possible d'en distinguer plusieurs dont chacun a sa signification, mais les plus habituels sont : un plein de malice distinguable par l'apparence lisse et les coins arrondis de sa bouche ; et un sourire irrésistible accompagnés de toutes ses dents blanches et alignées et des yeux plissés d'Emily, qui pourrait en faire fondre plus d'un. En parlant d'irrésistible, elle s'arrange toujours pour laisser apparaître au travers son apparence une sensualité : de l'eyeliner ou du crayon sur ses yeux, du mascara sur ses cils ; une jarretière visible sous sa jupe de sorcière ou une robe de sorcière un peu trop ouverte, laissant ainsi découvrir au monde entier les courbes féminines d'Emily, arrivées depuis peu mais dont elle en est fière. Sans cacher sa vanité, elle a connaissance de sa beauté et en use, faisant tourner des têtes à tout va.


Mental


Un méchant ne se repent jamais de ses noirceurs, il s'en flatte. Flamboyance est le premier mot qui décrirait parfaitement Emily, identifiable d'abord par son physique, puis par sa personnalité particulièrement prétentieuse. Satisfaite d'elle-même et de ce qui l'entoure jugé positif à ses yeux, elle croit que tout lui revient de droit, et même sans avoir agi, grâce à sa catégorie sociale, son sang-pur et les richesses de sa famille. L'exhibition de ces trois éléments font d'Emily de quelqu'un d'égocentrique. Elle a toujours eu des facilités au niveau de son développement lors de son enfance et de sa pré-adolescence et au niveau scolaire ; ce parcours lui a laissé l'idée comme quoi tout elle n'a eu et n'a besoin de l'aide de personne, et que c'est grâce à elle-même qu'elle en est à ce stade aujourd'hui. C'est cela qui lui vaut son ingratitude, ce qui la rend fortement détestable. Le fait d'être fille unique renforce son comportement de pourrie gâtée et de petite princesse à qui l'on doit la lune. Plus qui est, Emily est également gâtée par la beauté de son physique qui se veut irrésistible, celle-ci étant une composante l'aidant grandement à parvenir à ses fins à chaque fois qu'elle le souhaite. Manipulatrice, ce caractéristique la tend du côté négatif, la rendant quasiment vicieuse. Mais cela ne fait pas d'elle quelqu'un de moins rusé et astucieuse. Elle n'hésite pas à enfreindre la loi et à ne pas obéir aux ordres lorsque cela ne coïncide pas avec ses idées ou lorsqu'une folie à réaliser lui traverse l'esprit ; mais la plupart du temps, elle fait attention afin de paraître irréprochable, afin de faire plaisir à ses parents. Mais la perfection n'existe pas, et cette leçon ne lui a pas été transmise lors de son enfance, ce qui lui vaut aujourd'hui le trouble de la personnalité du perfectionnisme, et à tous les niveaux : social, scolaire ou personnel. C'est grâce à cette imposition, qu'elle vienne de soi ou de son entourage, qu'Emily souffre grandement. Son côté froid et méchant ressort souvent à cause de sa plus grande faiblesse.


Histoire


Afrique, Egypte - 1975 Le début d'une idylle
Des grains de sable par millions, par milliards. Incomptables. Tous brûlants autant les uns que les autres. Mais cela n'empêchait pas qu'ils soient sous le corps de cette femme, assoiffée, déshydratée. Et non une goutte d'eau n'était à l'horizon. Le soleil brûlait sa peau déjà bronzée et éclairait ses yeux grands ouverts vers le ciel, d'une couleur noisette. Ses cheveux étaient coiffés d'une tresse aérée, laissant filer quelques mèches de cheveux sur son visage, dissimulant de nombreuses traces noires et rouges, probablement du sang suite à des coupures ou des sorts mal esquivés. Vêtue d'un long manteau d'une couleur beige, ce qui ressemblait de plus près à un trench abîmé, cachait ses vêtements en dessous, si on imagine qu'elle en portait. Un objet non distinguable était dans sa main gauche... mais de quoi s'agissait-t-il ? Les doigts de cette femme s'écartant, un vieux journal à l'apparence anodine fut son apparition, et pas que : le début d'un serpent paraissant être un tatouage était inscrit sur son poignet, non reconnaissable entièrement. La bouche entrouverte, les pupilles quasiment dilatées, elle était en souffrance. Ses yeux se fermaient, petit à petit. Le sable commençait à se lever, tandis que le vent lui aussi se réveillait. Une tempête de sable semblait parvenir non loin de cette femme allongée dans le désert et s'approchait de plus en plus. Un voile noir se dessinait autour d'elle, pour finalement atterrir à ses côtés, sous forme humaine. Un homme était maintenant tenu là, debout, à dévisager chaque partie du corps de cette femme. Il semblait plus curieux que méfiant. Grâce à son tee-shirt parfaitement repassé laissant découvrir ses bras d'une peau parfaitement blanche, un tatouage était visible et bien reconnaissable : la marque des ténèbres. Celui-ci paraissait être le même que celui de la femme allongée au sol. Posant les genoux au sol, il fixa attentivement chaque détail de son visage d'une grande beauté. D'un seul coup, une baguette pointa le cou de celui-ci, s'enfonçant de plus en plus dans sa peau. La jeune femme avait ouvert ses yeux, et son regard s'était transformé. Elle semblait ne jamais avoir vu cet homme auparavant, s'ils n'avaient pas de liens conflictuels. Elle baissa les yeux et ses yeux étaient désormais posés sur son tatouage. Doucement, elle enleva sa baguette. Levant son regard sur lui, elle le reconnu. Il s'agissait d'un de ses confrères mangemort, Aaron Van Keester. Seulement, lui résidait en Angleterre, pour la même mission : se débarrasser des sang-de-bourbe, des cracmols et d'autres inutiles personnes avant de s'occuper des moldus. D'un autre côté, Aaron avait déjà entendu parler de cette femme, mais c'est grâce à sa demande qu'il découvrit qui elle était : Maïa Shani, mangemort résidant en Egypte, son pays d'origine. Son atterrissage ici était l'oeuvre d'un portoloin, utilisé suite à une embuscade contre des aurors déguisés en moldus. Elle s'était trompée sur son intuition. Une chance qu'elle ait dans son long manteau des solutions de secours. Ce désert était le premier lieu auquel elle avait pensé s'enfuir. Au moins là, personne ne la retrouverait. Sauf Aaron, présentement ici, à ses côtés, qui avait du mal à détourner ses yeux du fait de la grande beauté qu'arborait Maïa. Ni une ni deux secondes de plus, il lui tendit la main qu'elle attrapa afin de se relever. C'est depuis ce jour-là, sur le désert brûlant, que ces deux-ci ne se quittèrent plus : ni pour les missions mangemort, ni dans leurs vies quotidiennes respectives, qui désormais dans les deux cas, ne faisaient plus qu'un.

Afrique, Egypte - 1975 à 1981 La vie rêvée
Pendant près de 6ans, Maïa et Aaron arpentaient main dans la main les terres d'Egypte à la recherche des sang-de-bourbe fugitifs, venus se réfugier sur le sable brûlant, certains de ne pas être retrouvés. La vérité est qu'il y en avait des centaines, voire des milliers. Cela arrangeait bien le couple mangemort, qui ne cessait d'augmenter le nombre de sa liste, et par la même occasion, rehaussait leur popularité auprès de leur supérieur, Lord Voldemort. Leurs récompenses augmentaient également, la plus grande et récente étant une propriété prestigieuse à Belgavria se situant à Londres. L'appartement dont ils étaient maintenant acquéreurs était parfait pour une famille. Ils le gardaient précieusement jusqu'au bon moment où la leur s'agrandirait. Pour l'instant, ils habitaient dans un appartement modeste à Hurgharda, en Egypte. Là-bas, ils avaient la belle vie : entre deux tueries de sang impur, ils se prélassaient au soleil, parlant de l'avenir, se racontant des anecdotes du passé. Ils avaient la même vision des choses et les mêmes idées. On dit que les opposés s'attirent, mais, qui se ressemblent s'assemblent.  Ils remerciaient chaque jour n'importe quel auror ayant amené Maïa à utiliser un portoloin. Car sans cet épisode, jamais ils ne se seraient trouvés.

Afrique, Egypte - 1981 à 1992 Coucou Emily
Des cris, des pleurs, de la sueur, le soleil brûlant tapant sur les fenêtres, la moisissure aux fonds des salles... c’est dans un hôpital sale, miteux, que leur fille vit le jour pour la première fois. Bizarre cela étant dit, avec tout l’argent et les butins que ses parents avaient réussi à rapporter grâce à leurs missions vivement accomplies. Neuf mois précédant ce cadeau merveilleux qu’est une petite fille, Maïa était devenue enceinte, naturellement. Cette nouvelle tombait à pic, car depuis quelques temps, les moldus, les cracmols, ou tout simplement les personnes inutiles dans leur totalité, commençaient à se faire peu nombreux dans le désert d’Egypte. Voire quasi inexistants. Cela n’était ni bon pour le quotat du couple qui s’épuisait de jour en jour, ni pour leur popularité auprès de leur supérieur. Cette pause de missions leur permettait ainsi de s’occuper de leur fille. Ils avaient choisi de l’appeler Emily et de lui donner le nom de famille prestigieux de son père, Aaron. En revanche, elle avait hérité des deux prénoms de sa grand-mère Isis et de son arrière grand-mère Shaïa, toutes les deux maternelles, et toutes les deux décédées lors de missions mangemort. Autant du côté maternel que paternel, Emily avait le profil parfait de la ratisseuse de sangs-de-bourbes. Il était ainsi obligé de l’encourager et de la soutenir dans cette voie. Il était inconcevable qu’elle ne suive pas les mêmes traces. Durant son enfance, elle fut donc éduquée strictement : une bonne et riche alimentation, un sport soutenu et régulier, une éducation sans failles. Toute sa vie était prédite et calculée à l’avance. Maïa et Aaron lui inculquait une idéologie purement mangemort. Elle apprenait donc dès son jeune âge une séparation entre des races supérieures, dont elle faisait parti, et des sous-races ; la compétition rude entre élèves, qu’il va falloir se surpasser afin d’être la meilleure. C’est sous le soleil brûlant de l’Egypte et sur les grains de sables par milliards qu’Emily se réfugiait, entre deux leçons imposées par ses parents, qu’elle prit refuge. On lui mettait la pression, et elle le ressentait. Pour l’instant elle était trop jeune pour agir. Mais tôt ou tard, cette souffrance enfouie lui ferait défaut, c’est certain.

Europe, Angleterre | Europe, Ecosse - 1992 à aujourd'hui Poudlard
Pendant les vacances durant la fameuse période d’été où les futurs élèves reçevaient leur lettre et leur liste de fournitures scolaires pour l’école prestigieuse de sorciers Poudlard, Emily commençait à s’impatienter. Maïa et Aaron avaient dès à présent décidés d’utiliser un butin leur ayant été offert par leur supérieur, une propriété à Belgavria, à Londres. Ils furent tous les trois ravis d’habiter ce grand appartement. Orné de papiers peints noirs aux serpents apparents, celui-ci se mariait parfaitement au carrelage froid et blanc qu’abritait toutes les pièces. Il était impensable de concevoir une autre décoration pour cette famille. Cette idée de déménager porta ses fruits, puisqu’aussitôt fait, la lettre attendait gentiment au coin de la grande cheminée de la pièce à vivre. Un grand sourire se dessinait sur les lèvres des trois personnes sous ce toit. Ses parents étaient fiers d’elle mais non pas inquiets, et Emily était excitée et n’avait qu’une envie : y être déjà. Le reste des vacances d’été passèrent à une allure... insoutenable. C’était lent, lent et très lent. Et finalement, son entrée à Poudlard se passait merveilleusement bien. Elle fut directement reçue à Serpentard, sans grande surprise. Grâce à ses parents, elle était déjà assez connue de ses professeurs, bien qu'ils cachèrent si cela était positivement ou négativement. Elle s'intégra parmi un petit groupe de sa maison. Ses notes étaient excellentes voire parfaites. Jusqu'à sa quatrième année, tout se passa fluidement. La guerre des sorciers passa, et Poudlard fut bouleversé. Dolores Ombrage et Severus Rogue avaient maintenant pris la direction de l'établissement, sous le contentement des parents d'Emily, et sous la satisfaction de cette dernière. Par la suite, c'est grâce à sa conduite exemplaire et sans failles qu'un poste de préfet lui fut proposé lors de sa cinquième année, qu'elle accepta avec joie. Elle se vit également offrir une grande place au sein de la Brigade Inquisitrice, afin de torturer les élèves qui n'étaient pas vraiment d'accord avec le système mis en place. Cependant, son passage en sixième année fut vraiment bénéfique et décisive pour Emily : elle s'approchait de son but, celui de suivre la trace de ses parents. En effet, ceux-ci avaient pu échanger sympathiquement avec leur supérieur, qui donna en charge à leur fille des missions mangemort un peu plus importante que de coincer deux élèves de Poufsouffle dans les Cachots afin de les goinfrer de cupcakes jusqu'à ce qu'ils en vomissent. Ce nouveau travail méritait donc récompense : ses parents Maïa et Aaron lui avaient ainsi déniché une sublime propriété de couleur verte dans le quartier de Chelsea, à Londres. Elle continuait ses études, bien évidemment. Avec le temps, Emily eut beaucoup plus de responsabilité et ses missions prenaient beaucoup plus d'ampleur. Est-elle réellement au statut de mangemort aujourd'hui ? Elle ne le savait pas, et ses parents ne l'informaient pas à ce sujet. Bien qu'ils étaient contents qu'elle évolue comme ils l'avaient formés pour, ils étaient assez craintifs quant à sa survie. Elle restait leur seule fille unique, la preuve de leur amour.





EMILY VAN KEESTER - La peur d'être déçu rend méchant Snake

Halloween
Voir le profil de l'utilisateur


EMILY VAN KEESTER - La peur d'être déçu rend méchant Snake
EMILY ISIS SHAÏA VAN KEESTER
Choe Ki-Tae
Ennemi Public
Ennemi Public
Choe Ki-Tae

Mon Personnage
Puissance Puissance: 2 XP (Gifted)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

EMILY VAN KEESTER - La peur d'être déçu rend méchant Empty
Sam 31 Aoû - 21:46
Re-bienvenue^^
Voir le profil de l'utilisateur
Severus Rogue
Directeur de Poudlard
Directeur de Poudlard
Severus Rogue

Mon Personnage
Puissance Puissance: 4 XP (Auror,BI)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

EMILY VAN KEESTER - La peur d'être déçu rend méchant Empty
Sam 31 Aoû - 21:52
Emily re-bienvenue EMILY VAN KEESTER - La peur d'être déçu rend méchant 1339727061 EMILY VAN KEESTER - La peur d'être déçu rend méchant 573069963
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elymasmagusbellum.com
Elliot Jensen
Résistance
Résistance
Elliot Jensen

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang-Mêlé
Inventaire:

EMILY VAN KEESTER - La peur d'être déçu rend méchant Empty
Sam 31 Aoû - 22:26
Welcome Bach Mily
Voir le profil de l'utilisateur


Parfois on touche la vie des gens rien qu'en existant
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière.by lizzou.

Mon Personnage
Puissance Puissance: 1 XP (Sorcier/Elève)
, ,: Sang Pur
Inventaire:

EMILY VAN KEESTER - La peur d'être déçu rend méchant Empty
Dim 8 Sep - 22:24
Merciii beaucouppp!! EMILY VAN KEESTER - La peur d'être déçu rend méchant 573069963 EMILY VAN KEESTER - La peur d'être déçu rend méchant 573069963
Voir le profil de l'utilisateur


EMILY VAN KEESTER - La peur d'être déçu rend méchant Snake
EMILY ISIS SHAÏA VAN KEESTER
Choixpeau
Choixpeau
Choixpeau
Choixpeau

EMILY VAN KEESTER - La peur d'être déçu rend méchant Empty
Dim 8 Sep - 22:27
EMILY VAN KEESTER - La peur d'être déçu rend méchant Tumblr_mh5r1mKji71qglajzo1_r1_500

Félicitations !



Tu es validé !


Les portes du forum te sont désormais grandes ouvertes ! On t'invite à poster ta fiche de relation ainsi que ton hibou . Nous te conseillons également de recenser ton visage dans le bottin. N'hésites pas à faire ta demande parmi l'un des groupes et de prendre part à l'aventure en faisant une demande de rp! Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un membre du staff qui se fera une joie de pouvoir t'aider.
A très vite sur le forum et on espère que tu te plairas parmi nous!



Halloween
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:
Le contexte, l’apparence, les idées sont la propriété du staff de EMB. Toute reproduction partielle ou totale est interdite.Design par Pantalaimony R.Mills ; Codage adapté des LS de Halloween et Alice de N-U.Spécial Remerciements à Panta mais également à toute l'équipe codage de PRD (Dune,Heaven & Odyssea)