Never Utopia
ChatBox
RSS
RSS


La guerre est déclarée, le mal s'étend sur l'Europe, Harry Potter est porté disparu, la résistance réussira-t-elle à rétablir le bien?

 

Dessine moi un sinistros (Sirius)
 :: L'Angleterre :: 12 Square Grimmaurd - QG de l'Ordre du Phénix

Hermione Granger
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
Hermione Granger

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

Dessine moi un sinistros (Sirius)  Empty
Mar 27 Aoû - 17:07

   
Un, deux, trois, nous irons au bois.

La nuit avait été difficile, si il y avait une chose qu'Hermione n'arrivait pas à s'habituer c'était de passer ses jours et ses nuits dans cette sinistre maison. Oh il y avait bien quelques bons souvenirs, ces instants partagés avec Ron et Harry... Harry, elle n'avait jamais compris pourquoi il était partit, sa place était ici avec eux, pour combattre, pas avec sale serpent qui avait fait en sorte qu'il laisse celui dont on ne doit pas prononcer le nom gagner...De toute façon, elle ne l'avait jamais sentit cette fille, c'était une manipulatrice, une véritable Serpentard, elle en avait toutes les caractéristiques, et peut être que c'était juste un plan de plus, c'était un plan des mangemorts, après tout elle en avait le sang. Oh cette fille ressortait vraiment le pire chez notre ancienne rouge et or. Certaine mauvaise langue dirait sans doute jalousie, mais absolument pas, elle ne comprenait juste pas comment son meilleur ami avait pu les abandonner pour elle. C'était peut être une simple façon de passer sa colère, ce sentiment d'abandon...

En parlant d'abandon, elle avait assez peu apprécié que Sirius parte à la recherche d'Harry et l'abandonne à son tour, elle devait absolument être forte pour tout le monde, et personne pour elle. Elle poussa un soupir agacée, regardant par la fenêtre, elle observait ces moldus qui passaient dans la rue, sans se rendre compte de cette guerre qui se jouait dans ce monde. Elle attendait le retour de son hibou, à moins que Sirius ne lui renvoie un corbeau, c'était plus discret, les mangemorts n'avaient pas encore compris cette astuce, ils évitaient de voir leurs messages interceptés, même si ils étaient criptés. Hermione tournait en rond, elle attendait cette réponse, elle voulait savoir se que Sirius avait trouvé en europe, si il avait des nouvelles, si ce qui se disait était vrai. Visiblement Harry se trouvait aux Etats Unis, où une certaine Elliot Jensen faisait parler d'elle comme politicienne, soit disant qu'elle parlait d'instaurer un nouveau régime en Angleterre sans Voldemort. Sauf que ce n'était pas si facile que ça d'obtenir des informations venant d'ailleurs que de l'Angleterre. Tout était surveiller, les réseaux longues distances étaient aux mains des mangemorts, seul les transports moldus fonctionnaient, mais c'était compliqué. Elle avait déjà eu l'impression de devoir escalader des montagnes juste pour joindre Sirius qui se trouvait actuellement en France.

Elle tenant sa tasse de café elle écoutait les jumeaux qui faisaient crier Tonks dans les escaliers. Le square était généralement toujours pleins de vie, il y avait toujours du monde, et pourtant elle se sentait seule. Il y avait bien Ron, elle pouvait presque tout partager avec lui, mais il y avait des sujets qu'il fallait mieux éviter d'aborder, des sujets sur lesquels ils n'étaient pas d'accord. Ron appréciait Elliot, il la trouvait gentille, et pensaient sincèrement qu'Harry et elle étaient amoureux, qu'il avait tout quitté pour elle, parce qu'ils s'aimaient... Non Hermione ne pouvait pas croire une histoire aussi stupide, Harry aurait abandonné le monde pour une fille? Ce n'était pas le Harry qu'elle connaissait, un peu coincé qui n'avait jamais remarqué à quel point Ginny Weasley fantasmait sur lui, ce n'était pas son meilleur ami, ce n'était pas le garçon avec qui elle avait partagé tant de chose. Terminant sa tasse, elle la posait sur la table et se laissait tomber dans le canapé poussiéreux, il ne pouvait pas la laisser tomber Sirius avait toujours été là pour elle, c'était grâce à lui qu'elle avait reprit l'ordre, qu'elle gérait les opérations, qu'elle faisait se qu'il faut pour que la résistance puisse agir le mieux possible et défaire le mal. Il devait venir.
   
Voir le profil de l'utilisateur



   
BE WITH ME ★  On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière   (c) P!A
Sirius O. Black
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
Sirius O. Black

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang Pur
Inventaire:

Dessine moi un sinistros (Sirius)  Empty
Mar 27 Aoû - 23:19



Like a dog

Hermione & Sirius

I took a photograph of me when I was only nineteen. I looked a little lost at sea and I keep trying to find me. • Trouble

Cela faisait des années que je courrais le monde pour retrouver mon filleul. Des mois de recherches intensives. Des années de cavales. Trois ans sur les routes, à manger ce que je pouvais, à dormir là où je pouvais. Je me transformais tellement peu en humain que je ne savais même plus à quoi pouvait ressembler mon visage. Et malgré tous les efforts dont je disposais, ils ont été vain. Il y avait cette rumeur qui circulaient comme quoi Harry serait au Etats Unis. J'vais tenté de traverser. Sans succès. Impossible même sous forme de chien.

Alors que j'étais parti d'Angleterre pour réussir à passer sur le continent, j'ai tenté de remonter sa piste, suivre sa trace. Mais elle s'était perdue en France. C'était là que c'était arrêté mon voyage.

Je n'ai jamais compris pourquoi Harry a fui. J'aurai aimé qu'il m'en parle. Je me suis senti blessé par son départ. Lui qui ressemblait tant à son père, semblait soudainement avoir été pris de doutes et de peur. J'ai été blessé. Et je me suis senti trahi. Et la colère avait fait surface. James et Lily ont donné leurs vies pour Harry. Ils n'ont jamais refusé à affronter le Lord. Jamais. Et voilà que Harry préfère fuir ? C'est comme si il crachait sur la tombe de ses parents. C'était peut être fort mais la sensation était la même. Alors quand sa trace fut perdue en France, j'ai cessé de le chercher. J'avais tout laissé derrière moi. Tout. L'ordre, la maison, les amis. Remus et sa famille. Oui, j'avais tout laissé et me voilà face à un mur infranchissable. Et comme j'ignorais qui était avec les mangemorts, impossible de demander un passage.

Alors j'ai rebroussé chemin. Je recevais les corbeaux régulier d'Hermione Granger qui avait repris la tête de l'Ordre du Phénix. Hermione, c'était une jeune femme brillante et qui avait les capacités de pouvoir soutenir l'Ordre. Aussi, j'étais parti confiant. Et les corbeaux, bien plus discret que les hiboux ou les chouettes passaient facilement sous les mangemorts malgré les messages codés. Alors quand je reçus le dernier, il était temps que je rentre à Londres.

J'avais passé la frontière sans problème grâce au ferry moldu. Et après des jours de marches pour atteindre Londres, je me retrouvais devant le Square Grimmaurd. Mon esprit s'assombrit aussitôt. Cette maison, cette prison, je la haïssais. Mais elle était maintenant mon seul refuge et dormir dans un lit à peu près confortable ne me ferai pas de mal. Ainsi que manger. Je finis par m'asseoir à l'ombre des arbres et attendis le crépuscule.

Je me transformais avec difficulté aussi, quand je pensais à la si noble et si pur maison des black, les bâtiments s'écartèrent pour laisser apparaître une maison. Et quand finalement je passais le portail et passa la porte d'entrée, je finis par m'asseoir dans le couloir qui servait d'entrée, essoufflé.  Affamé, fatigué, c'est avec les bras chargés de mauvaises nouvelles que je rentrais enfin chez moi.
(c) DΛNDELION

n.1 | 530 mots
Voir le profil de l'utilisateur


"Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment."
by wiise
Hermione Granger
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
Hermione Granger

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

Dessine moi un sinistros (Sirius)  Empty
Mer 28 Aoû - 12:12

   
Un, deux, trois, nous irons au bois.
Installée dans son canapé, Hermione commençait à somnoler, beaucoup auraient même si qu'elle s'était endormie mais n'allez pas lui dire ça, elle crierait au scandale, si on l'écoutait, Hermione ne dormait jamais, elle ne plaisantait jamais, elle ne prenait jamais de bon temps. Hermione c'était une guerrière, elle n'était même pas capable d'admettre ses faiblesses, elle ne voulait pas. Peut être parce qu'elle voulait absolument que tout s'arrête, elle voulait faire partie de la solution, et même si l'ordre faisait son maximum, ils n'étaient plus assez nombreux, il n'y avait pas assez de personnes de confiance, c'était tellement dur, après tout, tout le monde faisait des erreurs, Dumbledore en avait fait et il était pourtant le plus grand sorcier qu'elle connaissait, et il avait fait l'erreur de faire confiance à la mauvaise personne Severus... Elle s'était toujours méfié de l'homme aux cheveux gras, et le temps lui avait prouvé à quel point elle avait eut raison. Bref revenons à cette petite sieste que personne n'oserait appeler ainsi, qui fut interrompu par la porte d'entrée, et les systèmes de sécurités qui faisaient toujours un bruit de malade, même lorsqu'ils n'étaient pas déclenchés par un intrus.

Le réveil fut brutal, Hermi se leva d'un bond et courut dans les escaliers, manquant de glisser sur l'un des tapis usés du couloir. Se ne fut qu'arrivé dans l'entrée que la jeune fille ressentit un profond soulagement, elle vit l'homme au visage fatigué qui était dans l'encadrement. Sirius avait mauvaise mine, bien pire qu'elle, il était presque clair à voir l'expression de son visage qu'il n'avait pas de bonnes nouvelles mais qu'importe, sa présence était en soit une vraie bonne nouvelle, elle avait des plans à lui présenter, elle voulait de l'aide, du soutient, même si elle n'était pas capable de formuler cette demande à voix haute à qui que se soit. Elle finit par prendre Sirius dans ses bras, comme si un peu de pression pouvait enfin se relâcher.

"C'est bon de te voir ici."

La jeune femme aurait pu lui dire qu'il avait mauvaise mine, où qu'elle savait qu'il n'avait pas de bonnes nouvelles, mais qu'est ce que ça aurait apporté? L'ordre était assez aux mauvaises nouvelles comme ça.

"Si tu veux il y a du roti et des pommes de terre rôties, Molly l'a apporté ce midi, on peut aller parlé dans la cuisine."

Une manière de dire qu'il devrait manger, il avait encore maigrit, l'inquiétude et le manque de nourriture ne devait pas arranger les choses.

"Je suppose que tu es au courant de la nouvelle rumeur? Je veux dire cette politicienne Elliot Jensen, c'est forcément cette s..."

Hermi eut une petite grimace, elle était assez aigre depuis ces deux dernières années à Poudlard, et elle n'aimait pas les Serpentards, elle avait de bonne raison pour, mais elle ne voulait pas agir ainsi, elle essayait de garder les principes que ses parents lui avait inculqué.

"Harry doit être là bas, autant dire intouchable... Je ne sais même pas si on doit prendre ça comme une bonne nouvelle ou pas..."

Hermione cachait mal sa colère, et pourtant d'un côté elle comprenait un peu son choix, après tout avait il une simple chance de s'en sortir?  Lui face à l'un des plus terrible sorcier que la terre avait pu porter...  D'un côté c'était injuste d'avoir mit ce poids sur ses épaules, de l'autre c'était injuste de les avoir laissé seuls. En faites tout le monde avait ses tords, c'était ainsi.


Voir le profil de l'utilisateur



   
BE WITH ME ★  On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière   (c) P!A
Sirius O. Black
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
Sirius O. Black

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang Pur
Inventaire:

Dessine moi un sinistros (Sirius)  Empty
Mer 28 Aoû - 12:48



Like a dog

Hermione & Sirius

I took a photograph of me when I was only nineteen. I looked a little lost at sea and I keep trying to find me. • Trouble

Le son horrible des alarmes se déclencha au moment même où je franchis le seuil de la porte. Effondré au sol par la fatigue qui s'accabla sur moi, je finis par fermer les yeux alors que le son assourdissant des alarmes s’arrêtèrent enfin. Il fut remplacé par celui de pas qui descendent les escaliers.


J'eus à peine un sourire ironique quand le tableau de ma mère s'anima quand la personne glissa sur une marche. Toujours les yeux fermés, je pouvais entendre le son étouffé de ma très chère mère hurler derrière son rideau. "Sale sang de bourbe ! ... A traîner dans ma maison... Elle aurait mieux fait de se casser une jambe..." A l'époque, j'aurai foncé sur elle, et lui aurai hurlé de se taire, qu'elle était morte de toute manière. Et finalement, tout cessa quand la chaleur de bras qui m'entoure m'envahit subitement.

J'avais deviné qu'il s'agissait de Hermione Granger bien sur. La sang de bourbe, cela ne pouvait être qu'elle. Alors quand elle s'écarta après l'accolade, j'ouvris enfin les yeux sur elle. Elle semblait inquiète, fatiguée, triste, terne. Aussi, quand elle finit par prendre la parole d'une voix douce, je ne pus empêcher un sourire passer sur mes lèvres desséchées. Je devais faire peur à voir. Je hochais simplement la tête, incapable de parler pour le moment. J'avais passé la plupart de ces années sous forme de chien. James m'avait même conseillé de rester sous forme animale. Soit disant que j'étais plus docile. L'amertume avait refait surface. De nouveau. Encore et toujours elle, comme une vieille amie qu'on embrasse. Finalement, Hermione reprit la parole pour m'annoncer qu'il y avait à manger. Cela me redonna l'envie de me redresser sur mes jambes. Je m'appuyais contre le mur du couloir pour m'aider alors que je finis par remercier la jeune femme.

-Je...

Je toussais avec force alors que ma voix me semblait bien trop rauque pour être normale. Je finis par souffler un coup et reprendre.

-Merci.

Bon, ce n'était toujours pas ça, mais c'était mieux que rien. Je finis par me diriger avec l'aide de la jeune sorcière vers la cuisine situé sur la gauche de la maison. Elle continua de m'informer en parlant de la nouvelle rumeur qui circulait. Je hochais la tête positivement préférant ne pas trop retenter ma voix pour le moment. J'avais besoin de manger, de dormir et d'un bon bain. Je finis par m'asseoir sur une chaise de la cuisine alors que le repas se posa, chaud devant moi. J'attrapais une fourchette et mangea en quatrième vitesse tandis que Hermione continua. Elle semblait dépitée et à bout de nerfs.

Je ne dis rien, continua d'avaler un vrai repas chaud. Il faut dire que Molly était une très bonne cuisinière et ses repas copieux. Aussi, je finis par caler après avoir mangé la moitié de mon assiette comme si les détraqueurs étaient à mes fesses. J'avalais sur ce repas, un grand verre d'eau qui me redonna certainement un peu de couleur sur les joues. Je me tournais vers Hermione et toussa un bon coup avant de lui répondre d'une voix toujours aussi rauque et cassée.

-Harry... Il est aux Etats Unis oui. Avec Jensen, je ne sais pas. J'ai perdu sa trace en ... en France.

Je me servis un deuxième verre d'eau que j'avalais d'une traite et repris.

-J'ai tenté de traverser mais impossible. Les chiens de Voldemort sont partout. Alors je suis revenu ici. Je sais pas non plus si c'est une bonne nouvelle. Mais j'espère qu'il se sentira assez coupable pour revenir botter le cul à Voldemort. Il n'y a que lui qui peut le vaincre.

J'étais en colère, frustré, haineux, déçu. Tant de sentiments négatifs me mettaient hors de moi. J'avais envie de hurler dans la rue, tenter de vaincre moi même ce lord de mes deux et surtout, honorer la mémoire de James et Lily. Par Merlin, que ferait il ? Que dirait il ? Il avait une famille avec moi. Il avait des amis. Pourquoi ce revirement de situation soudain ? Je n'en savais rien. J'aurais aimé au moins, qu'il me l'explique de vive voix. Aussi, c'était désemparé que j'ai préféré abandonner. Ce n'est clairement pas dans mes habitudes alors je prends réellement ça comme un échec. Un échec en tant que membre de l'ordre et en tant que parrain.
(c) DΛNDELION

n.2 | 774 mots
Voir le profil de l'utilisateur


"Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment."
by wiise
Hermione Granger
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
Hermione Granger

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

Dessine moi un sinistros (Sirius)  Empty
Jeu 29 Aoû - 16:48

 
Un, deux, trois, nous irons au bois.
Certains diraient peut être que Hermione avait une tête sinistre, mais ce n'était rien face à cette de Sirius, mais il n'était pas nécessaire de lui faire une réflexion qui ne servirait à rien et n'apportait rien de bon à part gâcher ces retrouvailles qui lui faisait beaucoup de bien à elle. Il avait du passer énormément de temps dans la peau d'un chien pour avoir autant de mal à parler, mais la demoiselle savait que c'était l'un des moyens le plus discret de se déplacer. Sans hésiter Sirius prit la direction de la cuisine, il avait l'air dénutri, et se jetait sur la nourriture, et Hermi finit par se décider à l'accompagner, il y avait assez longtemps qu'elle n'avait pas prit la peine de manger assise à une table. Elle grignotait d'un air distraite, discutant avec son vieil ami. La demoiselle tiqua alors que Sirius confirma les rumeurs qui traversaient le pays. D'un côté elle était contente, Harry était en sécurité, de l'autre, elle ne comprenait pas, il les avait clairement et simplement abandonné. Les chemins étaient clairement coupé avec les USA, impossible de rejoindre ce pays même si ils le voulaient, déjà passer d'un pays d'Europe à l'autre était déjà un exploit que seul de grand sorcier pouvait réaliser.

"Tu sais bien qu'il n'a pas prit cette décision tout seul, je suis persuadée que cette Jensen est au service de tu sais qui... Elle le maintiendra éloigné jusqu'à ce que tu sais qui soit assez fort pour le détruire, voilà tout."

C'était peut être injuste, mais c'était clairement ce que ressentait la jeune femme. Peut être s'aimaient ils réellement, peut être c'était elle seulement inquiété pour le jeune homme, mais elle ne voulait pas accepter ces histoires, peut être parce qu'il fallait accepter qu'eux étaient prêt à sacrifier Harry pour rétablir la paix. Parce que oui il y avait des chances que Harry ne survive pas à un affrontement contre le mage noir, tout le monde le savait, même si peu l'aurait avoué.

"Je commence à désespérée, les poches de résistances sont de plus en plus nombreuses, mais les actions ne sont pas efficaces. On connait tous cette foutue prophétie, sans lui, pas de fin heureuse..."

Enfin fin heureuse, à cet instant c'était assez difficile d'en imaginer une, lorsque l'on voyait dans quel état était le pays. Et encore la demoiselle n'avait pas tout vu, il y avait ces camps, à croire que Voldemort avait finalement prit quelques conseils sur les plus grands tortionnaires moldus... Avec sa fourchette la demoiselle chatouillait une pomme de terre qu'elle n'arrivait pas à se résoudre à manger. Elle était tellement perturbée, elle avait du mal à dormir, ses pires cauchemars étaient déjà devenus réalité.

"Tu crois que Lily et James seraient partis si ils avaient su comment ça allait finir?"

C'était peut être pour cette raison qu'Harry était partit, pour ne pas finir comme ses parents... Après tout James aurait peut être fait le même choix si il avait pu sauvé Lily et Harry, finalement Hermione ne l'avait pas connue, mais elle était presque persuadée que beaucoup ferait ce choix pour sauver ceux qu'ils aimaient. Après tout elle même avait fait des choix terrible pour protéger ses proches.

 
Voir le profil de l'utilisateur



   
BE WITH ME ★  On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière   (c) P!A
Sirius O. Black
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
Sirius O. Black

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang Pur
Inventaire:

Dessine moi un sinistros (Sirius)  Empty
Jeu 5 Sep - 12:39



Like a dog

Hermione & Sirius

I took a photograph of me when I was only nineteen. I looked a little lost at sea and I keep trying to find me. • Trouble

Alors que je confirmais les rumeurs à Hermione tout en mangeant mon assiette avec rapidité, je finis par écouter ce qu'elle me répondait. Jensen. Elle ne semble pas la porter dans son cœur à entendre comment la jeune sorcière parlait d'elle. Aussi, je finis par repousser mon plat après en avoir mangé une petite moitié et bus encore un dernier grand verre d'eau. Réellement, c'était le premier vrai repas que je mangeais depuis un certain temps.

-Possible... Comme Harry aurait très bien pu fuir tout simplement. Cela me fait mal de l'admettre mais à sa place, j'aurai hésité aussi. Il n'avait que quinze ans Hermione. Tout le monde n'as pas ta force de combativité.

Je ne pardonnais pas à Harry d'avoir fui. Non. Mais je comprends qu'il ai eu envie de partir. N'importe qui aurait hésité aussi. Suivre la femme qu'on aimait ou rester et se battre. James avait Lily et les deux étaient de la même trempe alors leurs choix avait été sans hésitation et en conséquence, Harry est orphelin. La vie est difficile et les choix sont dur. Pour tout le monde. Même pour le Survivant.

-Cette prophétie est justement, peut être ce qui l'as fait fuir. Pas de fin heureuse parce que le Lord ne peut pas mourir. Mais on peut réduire ses actions sans forcément le tuer. Tout n'es pas noir. La résistance en est la preuve.

J'essayais de faire comprendre à Hermione que le monde des sorciers se rebellaient naturellement contre le Lord. Même si les actions ne sont pas efficaces comme elle le dit, il n'en reste pas moins que les sorciers et les moldus ne veulent pas de ce monde. Ils ont toujours une envie de liberté. Alors tant que cette flamme ne restera allumée, il y aura toujours un moyen de faire quelque chose. J'étais en colère et frustré tout comme elle mais même si il n'y a pas de fin heureuse, on peut toujours essayer. Et comme James et Lily, il était hors de question que je passe ma vie en cage.

Une pointe de douleur revient à chaque fois que je pense à eux. Je me sens coupable de ce qui leur est arrivé. Simplement parce que c'était mon idée. C'était moi qui ai conseillé à James de prendre Peter. Si seulement, j'avais su qu'il était un traître... Je sursautai quand Hermione reprit la parole aussi, je lui lançais un regard d'excuse. Je soufflais à sa question alors que je fixais le coin abîmée de la table en bois massif.

-James et Lily auraient tout fait pour sauver Harry. C'est leur fils. Ils n'auraient pas choisi d'autres chemins.

Je finis par me redresser un peu et posa ma main sur celle d'Hermione dans un geste paternel. Elle était brillante, intelligente. Et la voir aussi abattue me faisait comprendre l'ampleur des dégâts qu'il y avait eu ici. Aussi, je finis par lui répondre doucement.

-N'oublie pas ce que Dumbledore disait souvent. Même dans l'obscurité la plus profonde, il y aura toujours un espoir pour celui qui pense à rallumer la lumière. Hermione, on est cette lumière. L'ordre du phénix. Joint à la resistance et son réseau, on peut largement mener des combats contre le monde que Voldemort souhaite. Et des combats efficaces. Tu es une sorcière intelligente. Je suis sur que tu trouvera un moyen.
(c) DΛNDELION

n.3 | 586 mots
Voir le profil de l'utilisateur


"Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment."
by wiise
Hermione Granger
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
Hermione Granger

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

Dessine moi un sinistros (Sirius)  Empty
Jeu 5 Sep - 14:40

Un, deux, trois, nous irons au bois.
Hermione haussait les épaules en écoutant Sirius, peut être qu'il avait raison, peut être que la nenette n'avait pas tout les tords dans cette histoire, mais quand on regard, c'était tout de même étrange, surtout qu'en y pensant elle n'avait jamais entendu Harry parler de cette fille comme si ils étaient un couple, juste des amis, mais ils disparaissent en même temps... Elle avait quand même du mal à croire que c'était le choix de son ami, après tout ils en avaient connus des épreuves ensembles. Elle n'avait plus réellement faim mais elle se forçait, continuant à grignoter du bout des lèvres alors que Sirius essayait de lui remonter le moral. Finalement il ne lui répondait pas réellement, est ce que James et Lily auraient choisis la fuite si ils avaient pu avoir une idée de la tournure que les choses allaient prendre. Peut être qu'Harry avait prit la bonne décision, celle de vivre une vie loin de toute cette merde, le gros soucis c'était qu'elle ne pouvait pas, elle ne pouvait pas elle aurait abandonné sa famille, ses amis, et tout ceux qui comme elle développaient des talents pour la magie sans avoir de sang sorcier.

"Oui tu as sans doute raison. J'ai un peu de mal à positiver en ce moment, il faut dire que j'ai l'impression que nos actions sont de plus en plus difficile. J'ai l'impression que les mangemorts prennent de plus en plus confiance. Leurs attaques sont de plus en plus nombreuses. En particulier contre les moldus... Certains ont approchés les camps il parait que c'est l'enfer, comme quoi ils ont appris des moldus, ils ont prit le pire côté de l'humanité et l'avait transcrit en version sorcier. Hermione poussait un petit soupire, elle en avait marre de toute ça, mais il fallait qu'elle tienne, elle n'avait pas le choix, c'est seulement qu'elle aurait envie d'avoir quelqu'un qui la soutiendrait, qui serait toujours là pour elle, c'était assez difficile mais elle tenait bon, après tout elle ne voyait pas comment elle pourrait se consacrer à une autre personne alors que tout son temps était consacré à l'ordre.

"Tu as peux être raison, mais je t'avoue que j'aurais bien besoin d'aide, de quelqu'un sur qui compter, ça me manque ce bon vieux temps, celui où il y avait Harry et Ron pour me soutenir. Et puis j'ai tellement de mal à me dire qu'il nous a abandonné alors qu'il n'a jamais eut cette idée avant. Cinq ans, on était gamin, et pourtant il n'a jamais voulu partir, il n'a jamais imaginer abandonné, je n'arrive pas à le croire, ça fait plus de 4 ans qu'on ne l'a pas vu, il ne s'est jamais expliqué, ça me tue."

Elle aurait beaucoup donné pour pouvoir recommencer, pour revenir en arrière au temps où ils étaient tous les trois inséparable, affrontant les plus grand dangers ensemble, mais c'était passé rien ne pourrait ramener ce bon vieux temps.

"Je sais que le vent va tourner, je sais qu'on arrivera a gagner cette guerre, mais dans combien de temps? J'ai l'impression d'être usée avant l'heure, cette guerre dure depuis trop longtemps, et ça s'empire encore et encore, quand on pense qu'ils sont au paroxysme de l'atrocité ils trouvent encore autre chose. Dire que Dumbledore faisait confiance à Rogue, si il n'avait pas fait cette erreur nous n'en serions pas là..."

Oui elle aurait aimé avoir Dumbledore auprès d'elle quelqu'un pour les aider, sa sagesse aurait pu être un atout. Mais il n'était pas temps de se lamenter, ils avaient des actions à mener.

"Il va avoir un convoi de né moldus en direction du camps du sud ouest de Londres, via portoloin, l'un de nos espions chez les mangemorts va le remplacer pour qu'ils se retrouvent dans un champs à quelques kilomètres du terrier, on a besoin du plus d'homme possible, tu viens avec nous?"
Voir le profil de l'utilisateur



   
BE WITH ME ★  On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière   (c) P!A
Sirius O. Black
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
Sirius O. Black

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Sang Pur
Inventaire:

Dessine moi un sinistros (Sirius)  Empty
Lun 16 Sep - 23:20



Like a dog

Hermione & Sirius

I took a photograph of me when I was only nineteen. I looked a little lost at sea and I keep trying to find me. • Trouble

J'essayais tant bien que mal de lui remonter le moral mais c'était difficile. Surtout quand soi même, on a touché le fond. Je souffle quand je tente de trouver des phrases douces mais c'était difficile. La jeune femme semblait complètement abattue et je n'ose même pas imaginer l'état dans lequel j'étais. Je ne m'étais plus vu dans un miroir depuis longtemps.  Je l'écoute parler des actions des mangemorts et alors qu'elle semble encore plus abattue que jamais, elle me parle de ces camps à l'extérieur de la ville. Mon regard s'assombrit considérablement. Evidemment. Les moldus. Ils doivent mourir par paquet là bas. Forcé à l'esclavage. J'en ai entendu parler mais je ne m'en étais jamais approché. Je retire ma main de la sienne et finit par la laisser tomber sur mes genoux. Evidemment elle avait raison sur ce point là. Les mangemorts prenaient de l'assurance à mesure qu'il gagnait du terrain.

Alors quand elle reprend la parole me coupant dans mes pensées, elle semblait sur le point d'exploser de colère. Evidemment, le fait que Harry ai fui du jour au lendemain sans explication c'était compliqué. Alors quand elle termina, je soufflais à nouveau alors que je regardais mon assiette à moitié remplie.

-Je n'en ai pas eu non plus Hermione. Personne n'en a eu. Alors il faut faire avec. Rassembler le plus de monde et se battre. C'est la seule chose à faire. Je peux t'aider à coordonner le réseau. La chance d'être un animagus, c'est que personne se méfie de toi.

Je lui lance un sourire rassurant, enfin, je tentais alors que le silence reprit entre nous. C'était difficile de revenir dan cette maison qui me semblait si hostile et si froide. Je frissonnais à l'idée que je puisse revoir ma mère descendre ces marches pour me flanquer une raclée ou m'humilier parce que je n'étais pas le fils qu'elle attendait. Hermione me fit sursauter quand elle reprit la parole et je prêtais attention à sa voix et ce qu'elle disait. Et quand elle terminai, je crachai, véhément.

-Rogue a toujours été mauvais, même au temps de Poudlard. Cela ne m'étonnes pas qu'il soit du côté des lâches...

Je ne l'aimais pas beaucoup et qu'il ai tourné du côté des mangemorts ne m'étonna qu'à moitié. Ce n'était que Dumbledore qui le faisait tenir parce qu'il le respectait. Mais l'homme mort, il était libéré de ses chaînes. Après tout, il a bien été du côté de Voldemort une fois. Il peut très bien recommencer. Et finalement, elle m'annonça qu'ils ont l'intention de remplacer le portoloin. Le plan semble simple, court et efficace. Je hoche la tête avec un sourire.

-Evidemment que je serai de la partie. Mais avant, je dois me reposer et prendre un bain. Je dois ressembler au premier clochard de la rue...
(c) DΛNDELION

n.4 | 507 mots
Voir le profil de l'utilisateur


"Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment."
by wiise
Hermione Granger
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
Hermione Granger

Mon Personnage
Puissance Puissance: 3 XP (Mangemorts/OP/Rés)
, ,: Né-Moldu
Inventaire:

Dessine moi un sinistros (Sirius)  Empty
Jeu 19 Sep - 16:02

Un, deux, trois, nous irons au bois.
Hermione observait Sirius, elle remarquait à quel point il était affecté, c'est vrai qu'elle n'était pas le seul, elle aurait mieux fait de regarder autour d'elle au lieu de s’apitoyer sur elle même. Elle prit une profonde respiration, et essayait de reprendre des forces, de retrouver ses esprits. Sirius n'était pas dans un état formidable et pourtant il lui proposait son aide, à cet instant elle se rendait compte à quel point elle avait de la chance, il fallait s'accrocher à ça.

"Oui ça pourrait être une bonne idée, ça permettrait de créer des actions coordonnées, il faut vraiment que l'on arrive à les mettre à terre ces salopards, tu as vu les lois qui nous on pondu sérieusement..."

Hermione était malade de voir son pays devenir la pire copie du régime néonazisme de la seconde guerre mondiale. Elle n'aurait pas cru que ce genre de chose soit possible, elle pensait réellement que tout le monde avait apprit des erreurs du passé. Sérieusement même la première guerre, celle qui avait coûté la vie aux parents de Harry n'avait pas été aussi terrible que cette guerre là. Des lois affreuses avaient été mises en place, la ségrégation des nés moldus étaient parfaitement terrible, ils pouvaient être tués comme des animaux juste pour le plaisir, comme tout ceux qui tentaient de les aider. Bien sûr Hermione était la pls concernée de l'ordre, elle était la seule née moldu de l'ordre, elle voyait ses amis moldus, sa famille être la cible de monstre, qui jouaient à dégommer le plus de moldus possible juste pour le plaisir. Mais Sirius avait raison, il fallait prendre son temps, il fallait organiser les choses, même si elle avait l'impression que tout ça trainaient depuis trop longtemps.

"Tu as raison, va te laver, ça te fera du bien, et puis à nous aussi tu pue."

Hermione garda son sérieux pendant quelques secondes, laissa échapper un rire sonore et agréable à l'oreille tant il était rare. Elle le regarda amusé, il était clair qu'elle plaisantait, enfin peut être pas tout à fait, mais c'était surtout pour l'embêter, le taquiner, ce n'était pas tout les jours que l'on pouvait prendre des choses à la légère, surtout en ce moment, ça fit un bien fou à la jeune femme.

"Non mais je t'embête, va te débarbouiller un peu, je vais aussi aller te changer tes draps, que ta chambre soit propre, on avait arrêté de le faire depuis quelques mois vu que tu étais en France. Une bonne nuit dans un bon lit, et on se fera une réunion demain ou après demain, je te présenterais des personnes supers qui font parti du mouvement de la résistance, en tout cas les peu que je connais."

Hermione ne pouvait plus sortir comme elle le voulait, son visage était trop connu, elle ne pouvait pas prendre trop de risque, alors elle faisait en sorte d'aider Molly au maximum entre ses réunions et bien sûr quelques sorties express.

"En tout cas bienvenue à la maison."


Voir le profil de l'utilisateur



   
BE WITH ME ★  On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière   (c) P!A
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:
Le contexte, l’apparence, les idées sont la propriété du staff de EMB. Toute reproduction partielle ou totale est interdite.Design par Pantalaimony R.Mills ; Codage adapté des LS de Halloween et Alice de N-U.Spécial Remerciements à Panta mais également à toute l'équipe codage de PRD (Dune,Heaven & Odyssea)